Trois styles à adopter l'hiver prochain, en droite ligne des défilés

Max Mara © iMaxtree

Prada. Que souhaitent les femmes aiment en matière de mode ? C'est cette question que la créatrice Miuccia Prada s'est posé, avant d'imaginer sa collection pour l'hiver prochain. La réponses est simple : de la couleur, des noeuds, des ornementations. Le label italien a donc (temporairement) laissé de côté ses silhouettes résolument étranges et parfois peu accessibles, pour livrer un vestiaire exquis, rempli de douceur et de poésie. Les teintes sont belles : rose pâle, turquoise clair, vert d'eau ou gris léger. Il y a des touches de fourrure posées sur les épaules, des gants dans lesquels on rêve de plonger ses mains. Rien de trop mièvre pour autant, puisque le tout est régulièrement fabriqué dans des matières techniques, façon néoprène. Pour princesses des temps modernes.

MaxMara. C'est Marilyn Monroe, son intelligence et sa clairvoyance, qui ont inspiré ce nouveau vestiaire. Les manteaux sont envisagé comme vêtement refuge. On s'y enroule, on s'y protège, les bras croisés pour le tenir en place. Les formes se dévoilent à travers des pulls en mohair presque transparents et des jupes crayon bien moulantes.

Fendi. Karl Lagerfeld, créateur (entre autres) de la maison italienne, n'a jamais caché son goût pour l'architecture. Cela se ressent une fois encore, avec des looks ultra graphiques. On aime les jeux de structure, les lignes dessinées à travers des superpositions et découpes dans le vêtement. Mention spéciale pour les doudounes XXL

Prada © iMaxtree

Prada. Que souhaitent les femmes aiment en matière de mode ? C'est cette question que la créatrice Miuccia Prada s'est posé, avant d'imaginer sa collection pour l'hiver prochain. La réponses est simple : de la couleur, des noeuds, des ornementations. Le label italien a donc (temporairement) laissé de côté ses silhouettes résolument étranges et parfois peu accessibles, pour livrer un vestiaire exquis, rempli de douceur et de poésie. Les teintes sont belles : rose pâle, turquoise clair, vert d'eau ou gris léger. Il y a des touches de fourrure posées sur les épaules, des gants dans lesquels on rêve de plonger ses mains. Rien de trop mièvre pour autant, puisque le tout est régulièrement fabriqué dans des matières techniques, façon néoprène. Pour princesses des temps modernes.

Prada © iMaxtree

Prada

Prada © iMaxtree

Prada

Prada © iMaxtree

Prada

Prada © iMaxtree

Prada

Prada © iMaxtree

Prada

Max Mara © iMaxtree

MaxMara. C'est Marilyn Monroe, son intelligence et sa clairvoyance, qui ont inspiré ce nouveau vestiaire. Les manteaux sont envisagé comme vêtement refuge. On s'y enroule, on s'y protège, les bras croisés pour le tenir en place. Les formes se dévoilent à travers des pulls en mohair presque transparents et des jupes crayon bien moulantes.

Max Mara © iMaxtree

Max Mara

Max Mara © iMaxtree

Max Mara

Max Mara © iMaxtree

Max Mara

Max Mara © iMaxtree

Max Mara

Fendi © iMaxtree

Fendi. Karl Lagerfeld, créateur (entre autres) de la maison italienne, n'a jamais caché son goût pour l'architecture. Cela se ressent une fois encore, avec des looks ultra graphiques. On aime les jeux de structure, les lignes dessinées à travers des superpositions et découpes dans le vêtement. Mention spéciale pour les doudounes XXL

Fendi © iMaxtree

Fendi

Fendi © iMaxtree

Fendi

Fendi © iMaxtree

Fendi

Fendi © iMaxtree

Fendi