Le journalisme en chambre version digitale a ceci de salutaire qu'il ne favorise aucunement la transmission virale. C'est l'option choisie par Maria-Grazia Chiuri, la première créatrice à la tête de la maison Dior, intronisée en 2016 qui depuis y insuffle son sens italien de la féminité, de la sororité, de l'inclusion et de l'émotion.
...

Le journalisme en chambre version digitale a ceci de salutaire qu'il ne favorise aucunement la transmission virale. C'est l'option choisie par Maria-Grazia Chiuri, la première créatrice à la tête de la maison Dior, intronisée en 2016 qui depuis y insuffle son sens italien de la féminité, de la sororité, de l'inclusion et de l'émotion.La Romaine a donc accordé une interview ce lundi 22 juin façon mondovision, aux côtés de Pietro Beccari, président-directeur général de Christian Dior Couture, dans un salon gris diorissimo aux murs lambrissés de blancs. L'occasion pour lui de planter le décor, rappeler que le défilé Croisière 2021 qui devait avoir lieu le 9 mai dernier à Lecce dans les Pouilles n'était pas un projet qui avait pris l'eau pour cause de Covid-19. On sait que le luxe et ce genre de show a tout à voir avec "l'émotion, la musique, l'histoire que Maria Grazia veut raconter, l'électricité que l'on sent lors d'un tel événement, la créativité, les deadlines et l'adrénaline" qui sourd lorsque les feux de la rampe s'allument. Mais puis qu'il a fallu annuler la vraie vie, se réinventer et sortir de sa zone de confort, même si rien ne remplacera jamais un défilé en présentiel, Dior a choisi de fixer rendez-vous en huis clos mais en livestream le 22 juillet prochain, en direct de la piazza de Lecce. Pour "envoyer un message positif, d'optimisme et de renaissance après cette période difficile" à toute la famille fashion et au monde entier également. "Avant le confinement, nous avions commencé à collaborer avec les artisans locaux, des tisseurs, des céramistes, des artistes. Et puis le show a été postposé, nous ne savions si ce projet verrait la lumière mais nous avons pris le risque de continuer à travailler dessus. Je veux que ce soit un hommage à leur passion et à leur engagement. Cette collection est un miracle, non seulement à cause des conditions et de sa difficile préparation mais surtout pour ce qu'elle a fait de naître de solidarité puissante, de sororité, de fraternité, de complicité." Rien n'a évidemment été dévoilé mais on nous promet une surprise - ce sera grandiose, très certainement, à l'image de cette maison fondée juste après la seconde guerre mondiale par un monsieur Dior qui inventa le New Look et fit ainsi la nique aux restrictions de ces temps obscurs. Et sur le modèle, on n'en doute guère, de son exposition phare "Christian Dior, couturier du rêve", dévoilée aux Arts Décoratifs à Paris en 2019, passée par le V&A de Londres et inaugurée le 28 juillet prochain au Long Museum West Bund à Shanghai. En sandales et chemise col mao dans une déclinaison de bleu doux qui contraste avec ses yeux toujours charbonneux, Maria Grazia Chiuri ancre ce défilé de l'après dans une histoire personnelle et familiale, les Pouilles, elle connaît, pour y avoir grandi pendant les vacances et pour y avoir une maison. Et son italianité fait d'elle une porte-parole émue d'un pays violemment touché par la pandémie et de cette région du sud qui cache des talents, des savoir-faire et un artisanat forcément ancestral. "Mon père est né dans les Pouilles et je veux lui dédier ce show, il m'a appris à croire en moi et dans des temps difficiles à croire dans le futur. Avant la crise, nous avions ce projet de collaboration avec les artistes et artisans de cette région aux traditions incroyables, je crois qu'il est nécessaire de les soutenir et de montrer leur valeur à la nouvelle génération."Elle a donc rassemblé autour d'elle une kyrielle de talents pour penser ensemble l'esprit d'une collection Croisière presque entièrement construite par zoom et autre vidéo conférences, quarantaine oblige. Il y sera question de tarots que Monsieur Dior affectionnait, de Taranta, cette danse enracinée dans les Pouilles aux vertus puissantes, de céramiques, de broderies, de poésie et de rêve.