Veja a le don pour trouver le combo désirable. Il y eut l'année dernière le peintre et illustrateur Olivier Jeffers, puis la maison belge Bellerose et encore le label parisien Lemaire mais en version Homme uniquement, pas de chance. Aujourd'hui, c'est au tour de Bonton, label fondé en 2001 par Thomas et Irène Cohen, dignes héritiers de Marie-France et Bernard Cohen, qui fondèrent Bonpoint - les chiens ne font pas des chats.

Veja donc poursuit son chemin écologique, éthique et équitable. Fondé en 2004, par François-Ghislain Morillion et Sébastien Kopp, ce label cumule technologie innovante, respect des êtres humains et de l'environnement et talent looké. Le tout, dans des matériaux honnêtes, sourcés principalement au Brésil : du coton biologique, des cuirs " tannés dans un processus respectueux de l'environnement avec des extraits d'acacia " et des semelles en caoutchouc sauvage d'Amazonie récolté par les seringueiros, payés à un juste prix, en amont - Veja prend ainsi très concrètement part à la lutte contre la déforestation et à la protection de ce poumon vert indispensable à la vie sur terre, là-bas comme ici, " pour un kilo de caoutchouc récolté, 1,2 hectares de forêt amazonienne est protégé chaque année ", les chiffres ne mentent pas.

Veja x Bonton small V 10 lacets © SDP

Veja x Bonton, ça donne ça : une collection capsule de 4 baskets enfant, inspirées du modèle V-10 , aux couleurs volontairement " rétro ", à lacets ou velcro, ça peut aussi avoir du bon. Elles se vendent certes à peu près au même prix que les baskets des autres marques au logo mondialisé (à partir de 80 euros); or, fabriquer une Veja coûte 5 à 7 fois plus cher à produire (à cause des matières premières écologiques, des principes du commerce équitable dûment appliqués, des salaires des ouvriers brésiliens qui les assemblent dans des usines aux standards sociaux élevés). C'est que ses fondateurs, François-Ghislain Morillion et Sébastien Kopp, ont fait un choix initial engagé: " zéro pub " parce que " éliminer la pub, les coûts marketing, se passer d'égérie, de 4 par 3 dans le métro, c'est investir dans le réel plutôt que dans la fiction, c'est remonter le chemin de la production et le changer, c'est passer plus de temps sur le terrain plutôt qu'à inventer des mondes artificiels ".

Veja x Bonton small V 10 velcro © SDP

Disponible à partir du 1er septembre 2019

www.veja-store.com

Veja x Bonton small V 10 velcro © SDP