.BRUXELLES

Un florilège de projections

Affiche de la Ville de Bruxelles dans le cadre de la semaine des femmes © Ville de Bruxelles

La Ville de Bruxelles propose trois jours de projections engagées sur la question des genres avec Nouvelles masculinités: dégenrons-nous organisé par l'asbl Education permanente dans le but d'amener à la réflexion sur l'impact de l'identité des genres et de stéréotypes. Ou encore Be a génération equality, réalisé par la maison d'initiative citoyenne de Bruxelles en collaboration avec cinq adolescents. Et enfin, Court mais trash qui traite de sujets féministes engagés à travers l'oeil de réalisateurs féminins et masculins.

Nouvelles Masculinités. Le 6 mars de 10h à 20h, rue de la poudrière 64 à Bruxelles. Entrée gratuite.

Court, mais trash. Le 7 mars à 20h30 aux Riches Claires. Entrée gratuite.

Be a génération equality. Le 8 mars de 14h à 20h dans les locaux De Markten, rue du Vieux Marché aux Grains 5. Entrée libre et gratuite

.

À partir du 4 mars, le festival Lesborama - festival de films lesbiens, trans, bi et féministes - revient avec sept projections de films choisis avec une attention toute particulière. Ceux-ci mettent l'accent sur les héros de notre quotidien, ceux qui nous soutiennent et nous rendent la vie plus belle. Retrouvez-y-en autre Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma - Golden Globes et Bafta du Meilleur film en langue étrangère - avec l'actrice Adèle Haenel, au coeur de l'actualité pour son engagement féministe, dans le monde du cinéma notamment.

Rainbowhouse de Bruxelles, rue du Marché au Charbon 42. Entrée au prix de 3€. De 19h à 22h selon la programmation.

Plus d'infos sur le site de l'évènement.

"Le sens du poil", web-documentaire sur l'épilation © La Tricoterie

Parce que la féminité ça se célèbre, célébrons leurs perspectives, leurs luttes et les différentes façons d'être une femme. Assistez à la projection de "Le sens du poil", une web-série documentaire - crée par cinq étudiantes - qui traite de la question de l'épilation féminine. La séance sera suivie d'un débat. De quoi dédiaboliser notre pilosité...

Rendez-vous le 9mars à 20h à la salle des Arches, rue Théodore Verhaegen 158 à 1060 Saint-Gilles. 5€/ projection et 20€/ abonnement de 5 projections

Vous avez dit "expositions" ?

Le Musée BELvue et le Centre d'Archives et de Recherche sur les Femmes organisent une expo impressionnante sur les revendications des néo-féministes belges du début des années 70 et leurs revendications, toujours d'actualité pour la plupart.

Libérer les femmes, changer le monde. Le féminisme des années 1970 en Belgique, Musée BELvue, 7 place des Palais, à 1000 Bruxelles.

. © DR

La Foire du Livre de Bruxelles accueille l'installation Like a Virgin, collage mental, visuel et sonore d'une quinzaine de minutes conçu par Muriel Alliot et Sylvie Rodriguez à partir d'une bibliothèque composée uniquement de livres écris par des femmes. Les réalisatrices "prennent par la main" l'auditeur et l'auditrice et créent avec sa complicité, un parcours immobile dans les mots, les pensées des femmes, trop longtemps occultés.

Like a Virgin, du 5 au 8 mars sur le stand du PILen

Si vous en voulez encore, cette installation se déploie sur trois actes, autonomes, au coeur de la bibliothèque d'Ixelles. Intitulé Dialogues entre elle et lui, ou Bas Bleu - référence à cette expression caractérisant l'incursion d'une femme dans un domaine considéré comme exclusivement masculin - ce montage sonore et mental permet à l'auditeur curieux de plonger encore plus profondément dans une littérature trop longtemps négligée.

Bas bleu, jusqu'à fin mars à la bibliothèque d'Ixelles.

"Elen ou Hubris" de Elen Braga © JULES TOULET

Quand l'art se mêle à l'engagement, Elen Braga - artiste brésilienne - répond présente. L'artiste exposera sa toile intitulée "Elen ou Hubris" devant l'arcade de l'arc de triomphe du Parc du Centenaire de 14h à 17h. La tapisserie de 120 m² - qui a nécessité plus de 200 kg de laine et 2.184 heures de travail-- est son autoportrait debout sur un piédestal.

Le 5 mars, le foyer des jeunes des Marolles et la Maison culturelle belgo-roumaine vous invitent à leurs expositions. La première porte sur la sensibilisation sur l'égalité de genres à travers des affiches. Tandis que la seconde met à l'honneur des travaux d'artistes féminines, par le biais des hommes qui les présentent.

La question du genre à l'affiche. De 18h à 20h au Centre Culturel de Breughel, rue des Renards 1F. Entrée gratuite.

Les hommes présentent les femmes. À 19h dans les locaux d'Arthis, rue de Flandre 33. Entrée gratuite sur inscription par mail (info@arthis.be)

Destinés aux papas qui souhaitent affirmer leur soutien, l'asbl Artistes de l'éducation organise les 7 et mars des ateliers créatifs pour, dont les oeuvres seront exposées par après en soutien aux femmes.

De 10h à 20h dans les locaux du Collectif Garcia Lorca, rue des Foulons 47-49. Participation gratuite, mais sur inscription par mail (artistesdeleducation@gmail.com)

Envie d'une activité en famille ? Pourquoi ne pas emmener vos enfants à l'exposition organisée par la bibliothèque de Laeken ? Car en plus de leur être dédiée, l'exposition est également une belle action de sensibilisation à la problématique de l'égalité des sexes. S'adressant aux enfants de 6 à 12 ans et permettant, à travers des panneaux, l'expo permet de les faire se questionner sur les droits dont ils bénéficient, l'importance de les faire respecter et la difficulté qu'ont parfois les filles à ce sujet.

L'égalité filles-garçons, c'est bien pour les droits de l'enfant et le respect aussi. Du 5 au 26 mars à la bibliothèque de Laeken, Boulevard Emile Bockstael 246. Les lundis de 10h à 19h ; du mardi au vendredi de 10h à 18h et le samedi de 9h à 12h.

Mais aussi des évènements à ne rater sous aucun prétexte...

Je EST une autre, c'est le thème du Festival 364ELLES. Soucieux de mettre en avant l'importance de soutenir les droits culturels des femmes, le festival s'articulera autour d'une exposition - où 5 artistes revisiteront le corps de la femme à travers le collage--, d'un concert, de deux projections de films - Les invisibles, qui traitent de la condition des femmes SDF et Au bonheur des dames, une immersion dans le quotidien de femme de ménage-- et d'un spectacle.

Festival 364ELLES. Centre Culturel de Schaerbeek, rue de Locht 91-93 à 1030 Schaerbeek. Du 5mars au 7mars. Plus d'infos sur le programme

Fan de musique classique ? Ne ratez pas le concert à l'occasion des 20 ans de l'association Femmes Maestros, qui se bat pour l'égalité des sexes dans l'univers de la musique classique et de l'orchestre. Quatre grandes maestros à travers le monde - la Japonaise Kanako Abé, la Française Pascale Jeandroz, la Belge Nathalie Musprat et la Polonaise Anna Duczmal-Mroz - interprèteront la Symphonie n°1 Titan de Gustav Mahler. L'évènement sera suivi d'une rencontre et d'un brunch en présence des membres des gouvernements et de SAR Léa de Belgique.

De 11h à 16h30 à l'amphithéâtre Lafontaine de l'ULB. Places au prix de 29.50€.

Ce 8 mars se tiendra la deuxième édition des Belgian Sport Awards qui célèbrent les sportives belges qui ont marqué 2019. La cérémonie sera présentée par Christine Schreder - animatrice dans le monde sportif belge - et Sirine - jeune humoriste. Plus qu'une occasion de célébrer les sportives belges, le gala sera également l'occasion de rencontrer des invités d'exception comme Valérie Glatigny - ministre des Sports-- et Benjamin Vasseur - grand nom de la fédération de football.

Christine Schréder, présentatrice de cette édition © belga

Belgian Sport Awards. 8mars à partir de 19h30 chez Claridge Events, Chaussée de Louvain 24 à Bruxelles.

Enfin, rejoignez le mouvement de grève lancé par la MMF - Marche Mondiale des Femmes - en marchant à leurs côtés dans les rues de Bruxelles. Un village "féministe" se tiendra également à partir de 10h et un flashmob intitulé "un violeur sur ton chemin" prendra court à 13h.

A l'image de la MMF, les marches féministes se multiplient à travers le globe © Reuters

Rendez-vous le 8 mars à 14h au départ du Carrefour de l'Europe.

LIEGE

Envie d'améliorer la représentation féminine dans les encyclopédies ? Joignez-vous le 7 mars au collectif Be Cause Toujours ainsi qu'à la Wikimédia Belgium Foundation - partie belge qui héberge l'encyclopédie en ligne - et à l'aide des ressources de la bibliothèque des Chiroux, rédigez un maximum de notices biographiques sur les femmes belges et liégeoises.

L'edit-a-thon est ouvert à tous de 10h à 16h à la bibliothèque des Chiroux.

Autre rendez-vous le 7 mars, celui du débat organisé par le centre d'action laïque. Le thème ? Les féminismes et leurs liens avec les systèmes d'oppression que sont le capitalisme débridé, le patriarcat et le racisme.

De 10 à 18h à la Cité Miroir, Place Xavier Neujean 22 à Liège.

La Marche Mondiale pour les Femmes est à Bruxelles ce que la Cycloparade est à Liège. À pied, à vélo ou encore en rollers, venez vous balader durant 4 km dans les rues de Liège. Parce que c'est autant un beau geste qu'une belle balade au coeur de la Cité ardente...

Environ 1.700 personnes à la cyclo-parade féministe à Liège l'an passé

Début des festivités à 14h et départ à 15h pour la marche. Rendez-vous le 8mars à la place de l'Yser (en Outre-Meuse).

Et si vous n'avez pas le temps de participer à ces festivités, mais que vous souhaitez tout de même faire un petit geste pour la cause des femmes, participez à l'opération Sang souci. Pour ce faire, rien de plus simple : déposez des serviettes et des tampons dans un des plannings familiaux FPS, dans une des agences Solidaris ou chez un de leurs partenaires. Un geste, tout simple, qui viendra en aide aux femmes et étudiantes en situation de précarité.

Découvrez le point de collecte le plus proche de chez vous ainsi que les horaires sur le site de Solidaris.

Valentine Fairon

Un florilège de projectionsLa Ville de Bruxelles propose trois jours de projections engagées sur la question des genres avec Nouvelles masculinités: dégenrons-nous organisé par l'asbl Education permanente dans le but d'amener à la réflexion sur l'impact de l'identité des genres et de stéréotypes. Ou encore Be a génération equality, réalisé par la maison d'initiative citoyenne de Bruxelles en collaboration avec cinq adolescents. Et enfin, Court mais trash qui traite de sujets féministes engagés à travers l'oeil de réalisateurs féminins et masculins..À partir du 4 mars, le festival Lesborama - festival de films lesbiens, trans, bi et féministes - revient avec sept projections de films choisis avec une attention toute particulière. Ceux-ci mettent l'accent sur les héros de notre quotidien, ceux qui nous soutiennent et nous rendent la vie plus belle. Retrouvez-y-en autre Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma - Golden Globes et Bafta du Meilleur film en langue étrangère - avec l'actrice Adèle Haenel, au coeur de l'actualité pour son engagement féministe, dans le monde du cinéma notamment. Parce que la féminité ça se célèbre, célébrons leurs perspectives, leurs luttes et les différentes façons d'être une femme. Assistez à la projection de "Le sens du poil", une web-série documentaire - crée par cinq étudiantes - qui traite de la question de l'épilation féminine. La séance sera suivie d'un débat. De quoi dédiaboliser notre pilosité... Vous avez dit "expositions" ?Le Musée BELvue et le Centre d'Archives et de Recherche sur les Femmes organisent une expo impressionnante sur les revendications des néo-féministes belges du début des années 70 et leurs revendications, toujours d'actualité pour la plupart.La Foire du Livre de Bruxelles accueille l'installation Like a Virgin, collage mental, visuel et sonore d'une quinzaine de minutes conçu par Muriel Alliot et Sylvie Rodriguez à partir d'une bibliothèque composée uniquement de livres écris par des femmes. Les réalisatrices "prennent par la main" l'auditeur et l'auditrice et créent avec sa complicité, un parcours immobile dans les mots, les pensées des femmes, trop longtemps occultés. Si vous en voulez encore, cette installation se déploie sur trois actes, autonomes, au coeur de la bibliothèque d'Ixelles. Intitulé Dialogues entre elle et lui, ou Bas Bleu - référence à cette expression caractérisant l'incursion d'une femme dans un domaine considéré comme exclusivement masculin - ce montage sonore et mental permet à l'auditeur curieux de plonger encore plus profondément dans une littérature trop longtemps négligée. Quand l'art se mêle à l'engagement, Elen Braga - artiste brésilienne - répond présente. L'artiste exposera sa toile intitulée "Elen ou Hubris" devant l'arcade de l'arc de triomphe du Parc du Centenaire de 14h à 17h. La tapisserie de 120 m² - qui a nécessité plus de 200 kg de laine et 2.184 heures de travail-- est son autoportrait debout sur un piédestal.Le 5 mars, le foyer des jeunes des Marolles et la Maison culturelle belgo-roumaine vous invitent à leurs expositions. La première porte sur la sensibilisation sur l'égalité de genres à travers des affiches. Tandis que la seconde met à l'honneur des travaux d'artistes féminines, par le biais des hommes qui les présentent.Destinés aux papas qui souhaitent affirmer leur soutien, l'asbl Artistes de l'éducation organise les 7 et mars des ateliers créatifs pour, dont les oeuvres seront exposées par après en soutien aux femmes. Envie d'une activité en famille ? Pourquoi ne pas emmener vos enfants à l'exposition organisée par la bibliothèque de Laeken ? Car en plus de leur être dédiée, l'exposition est également une belle action de sensibilisation à la problématique de l'égalité des sexes. S'adressant aux enfants de 6 à 12 ans et permettant, à travers des panneaux, l'expo permet de les faire se questionner sur les droits dont ils bénéficient, l'importance de les faire respecter et la difficulté qu'ont parfois les filles à ce sujet.Mais aussi des évènements à ne rater sous aucun prétexte...Je EST une autre, c'est le thème du Festival 364ELLES. Soucieux de mettre en avant l'importance de soutenir les droits culturels des femmes, le festival s'articulera autour d'une exposition - où 5 artistes revisiteront le corps de la femme à travers le collage--, d'un concert, de deux projections de films - Les invisibles, qui traitent de la condition des femmes SDF et Au bonheur des dames, une immersion dans le quotidien de femme de ménage-- et d'un spectacle.Fan de musique classique ? Ne ratez pas le concert à l'occasion des 20 ans de l'association Femmes Maestros, qui se bat pour l'égalité des sexes dans l'univers de la musique classique et de l'orchestre. Quatre grandes maestros à travers le monde - la Japonaise Kanako Abé, la Française Pascale Jeandroz, la Belge Nathalie Musprat et la Polonaise Anna Duczmal-Mroz - interprèteront la Symphonie n°1 Titan de Gustav Mahler. L'évènement sera suivi d'une rencontre et d'un brunch en présence des membres des gouvernements et de SAR Léa de Belgique.Ce 8 mars se tiendra la deuxième édition des Belgian Sport Awards qui célèbrent les sportives belges qui ont marqué 2019. La cérémonie sera présentée par Christine Schreder - animatrice dans le monde sportif belge - et Sirine - jeune humoriste. Plus qu'une occasion de célébrer les sportives belges, le gala sera également l'occasion de rencontrer des invités d'exception comme Valérie Glatigny - ministre des Sports-- et Benjamin Vasseur - grand nom de la fédération de football.Enfin, rejoignez le mouvement de grève lancé par la MMF - Marche Mondiale des Femmes - en marchant à leurs côtés dans les rues de Bruxelles. Un village "féministe" se tiendra également à partir de 10h et un flashmob intitulé "un violeur sur ton chemin" prendra court à 13h.Envie d'améliorer la représentation féminine dans les encyclopédies ? Joignez-vous le 7 mars au collectif Be Cause Toujours ainsi qu'à la Wikimédia Belgium Foundation - partie belge qui héberge l'encyclopédie en ligne - et à l'aide des ressources de la bibliothèque des Chiroux, rédigez un maximum de notices biographiques sur les femmes belges et liégeoises.Autre rendez-vous le 7 mars, celui du débat organisé par le centre d'action laïque. Le thème ? Les féminismes et leurs liens avec les systèmes d'oppression que sont le capitalisme débridé, le patriarcat et le racisme.La Marche Mondiale pour les Femmes est à Bruxelles ce que la Cycloparade est à Liège. À pied, à vélo ou encore en rollers, venez vous balader durant 4 km dans les rues de Liège. Parce que c'est autant un beau geste qu'une belle balade au coeur de la Cité ardente...Et si vous n'avez pas le temps de participer à ces festivités, mais que vous souhaitez tout de même faire un petit geste pour la cause des femmes, participez à l'opération Sang souci. Pour ce faire, rien de plus simple : déposez des serviettes et des tampons dans un des plannings familiaux FPS, dans une des agences Solidaris ou chez un de leurs partenaires. Un geste, tout simple, qui viendra en aide aux femmes et étudiantes en situation de précarité.Valentine Fairon