Selon Catherine Mangez, de la Librairie Papyrus à Namur, il existe deux types de livres de vacances : " Ceux faciles à lire, pour s'évader, et ceux plus ambitieux qui méritent qu'on leur offre notre temps ".
...

Selon Catherine Mangez, de la Librairie Papyrus à Namur, il existe deux types de livres de vacances : " Ceux faciles à lire, pour s'évader, et ceux plus ambitieux qui méritent qu'on leur offre notre temps ". Confiteor de Jaume Cabré" Adrià, à la fin de sa vie, décide d'écrire une longue lettre de confession à la dame qu'il a toujours aimée. Un voyage spatio-temporel de 900 pages, une grande fresque historique de l'Europe, bref, un chef-d'oeuvre exigeant mais tellement agréable à lire. " Les falaises de Virginie DeChamplain" Pour son premier roman, l'auteure québécoise nous emmène dans l'intimité d'une femme qui vient de perdre sa mère et qui retourne dans la maison familiale pour la vider. C'est touchant, délicat. Une partie du bouquin se passe en Gaspésie ; on peut presque sentir l'air iodé et goûter le sel de l'océan. "Soie d'Alessandro Baricco" A la fin du XIXe siècle, Hervé Joncourt part au Japon pour sauver les élevages de vers à soie contaminés par une épidémie. Un classique qu'il faut avoir lu au moins une fois dans sa vie ; un véritable coup de coeur qui nous plonge immédiatement dans un ailleurs. " Pour Diane Platteeuw, d'A livre ouvert, à Woluwe-Saint-Lambert, " en été, on a du temps, donc on peut s'attaquer à du lourd, du complexe, prendre une brique et ne plus la lâcher. " Là où chantent les écrevisses de Delia Owen" Ça se passe en Caroline du Nord, les relations entre les personnages sont dures, mais ce roman mérite d'être lu pour son héroïne, forte et résiliente, et pour sa nature omniprésente qui nous transporte immédiatement ailleurs. " Retour au service de John le Carré " John Le Carré a une manière particulière de traiter l'espionnage, ce n'est pas un thriller haletant avec des morts dans tous les sens, mais une intrigue complexe, avec des personnages ciselés et des interactions fines. C'est vif, enlevé, extrêmement bien écrit - il est d'une jeunesse incroyable à plus de 80 ans. " Just kids de Patti Smith" Sous couvert de raconter sa relation avec Robert Mapplethorpe, Patti Smith signe un vrai roman d'initiation. Elle a une personnalité tellement riche, une sensibilité incroyable, une empathie rarement rencontrée ailleurs. Elle est parvenue à reconnaître ce qui a fait son époque, c'est très fort. " Le parfait roman estival " brasse de multiples sujets sans en voir l'air et prend le temps de nous emmener loin de nos quotidiens ", affirme Julie Fraiture, du Livre aux Trésors, à Liège. La frontière du loup de Sarah Hall " A travers le projet de réintroduction du loup qui occupe la protagoniste, une forte dimension écologique et politique anime ce livre, sans laisser de côté l'intrigue familiale et amoureuse passionnante. Un vrai plaisir de lecture. "Archive des enfants perdus de Valeria Luiselli " Avec une inventivité stimulante, cette jeune auteure écrit sur le sort des enfants migrants du Mexique aux Etats-Unis autant qu'elle interroge l'archivage et la documentation du présent. Un livre qui, pour moi, suscite ensuite d'autres lectures... Brillant ! "Etés anglais - La saga des Cazalet d'Elisabeth Jane Howard " Pour les amateurs de saga familiale, un plongeon au coeur de l'arbre généalogique vertigineux d'une famille bourgeoise, dans le Sussex des années 30. On attendra la traduction des tomes suivants avec impatience ! "