Une musique qui vous empêche de succomber au climat ambiant?
...

Une musique qui vous empêche de succomber au climat ambiant? Ce n'est pas trop dans mon tempérament de succomber à la morosité. Ce sont plutôt les ambiances carnavalesques qui ont tendance à me déprimer. Mais disons que j'écoute de plus en plus d'anthologies de musique classique. Pourquoi des anthologies? Parce que je ne m'y connais pas assez pour savoir quels morceaux choisir... Un réalisateur à (re)découvrir? Je crois que je ne me lasserai jamais des films de Claude Sautet. Aucune des recettes qu'on présente comme imparables aujourd'hui n'y est appliquée: l'histoire n'est pas terrible, il n'y a pas vraiment de suspense, on ne tient pas particulièrement à savoir ce qui va se passer... pourtant, on est happé, car tout sonne juste.Le livre qui se trouve en ce moment à côté de votre lit? Protée et autres essais. J'aime l'écriture fluide de Simon Leys, son sens du sarcasme, sa manière de déclencher chez moi des rires bruyants, alors que ce n'est pas par le créneau de l'amusement qu'il se définit. Un lieu qui vous apaise? Je me sens toujours bien sur une plage quand il fait mauvais. Quand il fait beau aussi, mais quand il fait mauvais, il y a une intensité, une force un peu lunaire que je ne retrouve nulle part ailleurs. A l'inverse, une balade en forêt, ça m'a toujours fichu le cafard... Mais attention, loin de moi l'idée de stigmatiser les forêts! Un plat que vous consommez allègrement? De la feta avec des tomates, des noix et de l'huile d'olive. De la toute haute gastronomie, qui demande des heures de préparation! Blague à part, pour une raison que j'ignore, je ne me lasse absolument pas de ce combo gagnant. Un jeu de société, peut-être? Grands dieux, non! Jamais de jeux de société. C'est presque ma devise. Ça m'ennuie profondément, je déteste la tactique, et je n'ai aucune rage de vaincre. Or, demandez à tous les fans de jeux de société: affronter un type qui n'a aucune envie de gagner n'apporte aucun plaisir. Le pays où vous retournerez dès que possible? Je n'ai soif ni d'azur, ni d'exotisme, ni de grands espaces. Je réponds donc sans sourciller qu'aucun pays ne me manque. Je sais que le monde est vaste, mais je me trouve bien en Belgique, chez moi, bien à l'aise.