Le premier geste consiste à n'envisager les plats "ready-to-go" et autre mets tout fait qu'en tout dernier recours, dit The Guardian. Il est bien mieux, et plus économique, de ramener ses restes de la veille agrémentés de quelques légumes ou d'une petite salade. Ou encore de faire son propre lunch.

Lire aussi : Fini la boîte à tartines classique: les astuces pour une lunch box santé

Les repas de midi achetés dans le commerce peuvent être chargés d'ingrédients inflammatoires, en particulier d'huiles végétales bon marché et d'agents de conservation, qui ne fournissent pas suffisamment d'énergie pour tenir l'après-midi et qui ne vous laissent souvent pas suffisamment repu.

Ne mangez pas à votre bureau

Savourez votre nourriture dans un endroit paisible, si possible à l'extérieur. Si vous mangez à votre bureau, vous continuerez probablement à travailler plutôt que de vous concentrer sur votre alimentation, ce qui pourrait entraîner une prise de poids. Le fait d'être penché sur son bureau et de manger sans réfléchir et surtout sans bien mâcher, peut exacerber, voire causer des problèmes gastro-intestinaux.

Maximisez votre entraînement

Une heure peut sembler un peu court si l'on doit se rendre à la salle de sport, se changer, faire du sport, revenir et manger. Il est pourtant possible de faire quelque chose. Par exemple en optant pour un entraînement par intervalles de haute intensité (HIIT). Ce serait "le moyen le plus rapide d'être en forme en un minimum de temps", dit The Guardian. Pour ce genre de séance, 20 minutes suffisent et pas besoin d'aller loin puisque cela peut prendre la forme d'une course à pied dans les rues autour de votre lieu de travail ou dans un local. Pour éviter toutes blessures, il est néanmoins important de s'échauffer. De même, il est tout aussi judicieux de prendre une douche ensuite. On notera aussi qu'on mange après et non avant sa séance.

Voici une séance de 25 minutes pour s'affiner :

À consommer avec modération

On ne profite pas non plus de la pause du midi pour engloutir un litre d'eau d'un coup. Il est préférable de boire de l'eau en petites quantités, mais régulièrement, si l'on veut éviter reflux gastrique et ballonnements. Environ 250 ml d'eau devraient suffire avec un repas. "On conseille aussi de boire 500 ml, environ 30 minutes avant le déjeuner, pour réduire la faim et ainsi mieux contrôler ce qu'on mange", précise encore The Guardian.

Éviter l'effondrement après le déjeuner

Le coup de mou post-déjeuner peut être évité grâce à de meilleurs choix alimentaires. On évitera trop de pain, de pâtes ou de pommes de terre. Par exemple, un poisson blanc ou du saumon accompagné de riz brun ou encore de quinoa et de légumes saupoudrés de graines est un bien meilleur choix.