Souvent les parents occultent le fait que leur enfant pourrait avoir un léger embonpoint. Selon Peymané Adab, professeur d'épidémiologie des maladies chroniques et de santé publique à l'Université de Birmingham interviewé par The Guardian, "l'obésité est définitivement sous-estimée. En partie parce que nous basons notre jugement sur ce qui est normal, ce qui nous entoure, et que plus il y a d'enfants obèses et en surpoids, plus on compare et plus on se dit, qu'au fond, son enfant n'est pas si gros."
...