Nous avons toutes et tous de temps en temps des flatulences, d'ailleurs nous lâchons en moyenne une quinzaine de pets par jour. Ils sont issus de l'accumulation dans notre corps des gaz intestinaux qui se propagent dans notre tube digestif. Cela peut se produire de différentes manières :

- de l'air ingéré : quand nous mangeons et nous buvons nous avalons de l'air, qui se retrouve alors dans le tractus gastro-intestinal ;

- une prolifération bactérienne dans l'intestin grêle : de nombreuses affections, dont le diabète de type 2, l'intolérance au gluten, une maladie du foie et le syndrome de l'intestin irritable peuvent provoquer une surabondance de bactéries dans l'intestin grêle ;

- une digestion incomplète des hydrates de carbone : il arrive parfois que les aliments que nous avons mangés ne soient pas complètement digérés par les enzymes dans notre intestin grêle. Et quand des glucides non digérés aboutissent dans le gros intestin, les bactéries les transforment en hydrogène et en méthane.

Bien évidemment, il faut que ces gaz puissent s'échapper. Une partie est absorbée par notre organisme, mais quand il y a trop de gaz qui s'accumulent dans la partie supérieure de notre gros intestin et font dès lors pression sur notre paroi intestinale, nous avons mal au ventre. Les flatulences permettent de soulager cette douleur.

Conseils

La production de flatulences est donc une réaction tout à fait normale de notre organisme. Mais si vous voulez quand même lâcher moins de vents, surveillez déjà ce que vous mangez et buvez. Les classiques à éviter sont les oignons et les haricots, mais oubliez aussi les boissons gazeuses, comme les sodas et la bière.

Si vous voulez vraiment aller à l'essence de votre problème, tenez un journal. Notez-y ce que vous mangez et en quelle quantité et comment vous vous sentez physiquement. Cela vous permettra d'éliminer pas mal d'agents "pétogènes".

Quand faut-il consulter ?

Consultez votre médecin si vous constatez que vous émettez quand même beaucoup de prouts. Cela peut par exemple signifier que vous avez un problème digestif. N'hésitez pas à en parler à votre médecin généraliste si vous avez des crampes douloureuses ou une sensation de ballonnement qui ne disparaît pas. Les flatulences peuvent en effet être aussi associées au syndrome de l'intestin irritable, à la maladie de Crohn, aux ulcères d'estomac ou à une intolérance au gluten ou au lactose.

Nous avons toutes et tous de temps en temps des flatulences, d'ailleurs nous lâchons en moyenne une quinzaine de pets par jour. Ils sont issus de l'accumulation dans notre corps des gaz intestinaux qui se propagent dans notre tube digestif. Cela peut se produire de différentes manières :- de l'air ingéré : quand nous mangeons et nous buvons nous avalons de l'air, qui se retrouve alors dans le tractus gastro-intestinal ;- une prolifération bactérienne dans l'intestin grêle : de nombreuses affections, dont le diabète de type 2, l'intolérance au gluten, une maladie du foie et le syndrome de l'intestin irritable peuvent provoquer une surabondance de bactéries dans l'intestin grêle ; - une digestion incomplète des hydrates de carbone : il arrive parfois que les aliments que nous avons mangés ne soient pas complètement digérés par les enzymes dans notre intestin grêle. Et quand des glucides non digérés aboutissent dans le gros intestin, les bactéries les transforment en hydrogène et en méthane.Bien évidemment, il faut que ces gaz puissent s'échapper. Une partie est absorbée par notre organisme, mais quand il y a trop de gaz qui s'accumulent dans la partie supérieure de notre gros intestin et font dès lors pression sur notre paroi intestinale, nous avons mal au ventre. Les flatulences permettent de soulager cette douleur.ConseilsLa production de flatulences est donc une réaction tout à fait normale de notre organisme. Mais si vous voulez quand même lâcher moins de vents, surveillez déjà ce que vous mangez et buvez. Les classiques à éviter sont les oignons et les haricots, mais oubliez aussi les boissons gazeuses, comme les sodas et la bière.Si vous voulez vraiment aller à l'essence de votre problème, tenez un journal. Notez-y ce que vous mangez et en quelle quantité et comment vous vous sentez physiquement. Cela vous permettra d'éliminer pas mal d'agents "pétogènes".Quand faut-il consulter ? Consultez votre médecin si vous constatez que vous émettez quand même beaucoup de prouts. Cela peut par exemple signifier que vous avez un problème digestif. N'hésitez pas à en parler à votre médecin généraliste si vous avez des crampes douloureuses ou une sensation de ballonnement qui ne disparaît pas. Les flatulences peuvent en effet être aussi associées au syndrome de l'intestin irritable, à la maladie de Crohn, aux ulcères d'estomac ou à une intolérance au gluten ou au lactose.