Plopsaqua Hannut-Landen s'étendra sur 4.800 m2 et offrira un espace de détente et de loisirs ainsi que de sport et d'éducation. Le parc aquatique sera ainsi doté d'une piscine de 25 mètres à huit couloirs et d'une piscine d'instruction à quatre couloirs "qui répondra au grand nombre d'écoles et de groupes attendus", indique Plopsa.

Une vaste aire récréative avec trois toboggans spectaculaires, dont le Sky Drop de 19 mètres de haut, une piscine à vagues, une rivière sauvage, une maison de jeux, un jacuzzi, une piscine extérieure, un bain de soleil et un sauna sont également prévus. Construites à cheval sur les communes de Hannut et Landen, les nouvelles infrastructures s'implanteront ainsi près de la frontière linguistique, en plein centre de la Belgique. "Nous avons remarqué que le nombre de visiteurs à Plopsaqua De Panne a largement dépassé les attentes, avec un pourcentage élevé de visiteurs venant de tout le pays", explique Steve Van den Kerkhof, CEO de Plopsa.

"Nous avons donc vraiment ressenti la demande et le potentiel de construire un autre parc aquatique ailleurs en Belgique." Les piscines communales des entités concernées seront remplacées par le nouveau parc aquatique. "En conséquence, les résidents bénéficieront d'un tarif d'entrée spécial et démocratique", précise le groupe Plopsa, qui avait précédemment annoncé que le projet générerait la création d'une trentaine d'emplois. Mercredi, le bourgmestre de Hannut Emmanuel Douette, le bourgmestre de Landen Gino Debroux et le CEO de Plopsa Steve Van den Kerkhof ont pris part à la séance de photos officielle, entourés des mascottes Bumba et Maya l'Abeille.