"C'est un sapin de Noël, mais nous l'utilisons comme une oeuvre d'art pour protester contre les effets néfastes de l'hyper-consumérisme", lit-on sur le sac.

Ornée de masques respiratoires antipollution, l'installation se trouve au milieu d'un marché de Noël alternatif installé à la gare de chemin de fer.

AFP
© AFP

"Les gens qui ne se sentent pas bien sur les marchés de Noël traditionnels ou dans les centres commerciaux sont bienvenus ici", a dit jeudi l'un des artistes à l'origine du projet, Dominykas Ceckauskas.

"La surconsommation fait beaucoup de mal à l'environnement pendant la période des fêtes, tel est notre message", a-t-il déclaré à l'AFP.

Le marché alternatif, qui cherche à attirer les jeunes, se distingue par ses wagons de chemin de fer transformés en bars et en restaurants, sa musique techno à la place des cantiques de Noël ou de la pop assortie et par ses stands d'artistes de rue et de marchands d'articles d'occasion.

Le maire de Vilnius Remigijus Simasius a déclaré que cette initiative reflète "la liberté, la tolérance et l'ouverture" de sa ville.

"C'est un sapin de Noël, mais nous l'utilisons comme une oeuvre d'art pour protester contre les effets néfastes de l'hyper-consumérisme", lit-on sur le sac. Ornée de masques respiratoires antipollution, l'installation se trouve au milieu d'un marché de Noël alternatif installé à la gare de chemin de fer."Les gens qui ne se sentent pas bien sur les marchés de Noël traditionnels ou dans les centres commerciaux sont bienvenus ici", a dit jeudi l'un des artistes à l'origine du projet, Dominykas Ceckauskas."La surconsommation fait beaucoup de mal à l'environnement pendant la période des fêtes, tel est notre message", a-t-il déclaré à l'AFP.Le marché alternatif, qui cherche à attirer les jeunes, se distingue par ses wagons de chemin de fer transformés en bars et en restaurants, sa musique techno à la place des cantiques de Noël ou de la pop assortie et par ses stands d'artistes de rue et de marchands d'articles d'occasion.Le maire de Vilnius Remigijus Simasius a déclaré que cette initiative reflète "la liberté, la tolérance et l'ouverture" de sa ville.