En 1982, Drew Barrymore n'était âgée que de 6 ans lorsqu'elle a crevé l'écran dans E.T., où elle interprétait le rôle de Gertie. Dans un entretien livré à Howard Stern, elle a expliqué avoir complètement perdu pied, connaissant une enfance et une adolescence très difficiles. La petite fille qu'elle était à l'époque n'est pas parvenue à gérer le succès phénoménal du film.

Elle découvre l'alcool à 9 ans, fume du cannabis à 10 et prend de la cocaïne à 12. La vie nocturne et les fêtes constantes qu'elle mène deviennent un sujet populaire dans les médias. "J'allais dans des clubs, je n'allais pas à l'école et je volais la voiture de ma mère. J'étais hors de contrôle", avoue-t-elle.

Sa mère décide finalement de l'interner dans un hôpital psychiatrique afin de stopper l'hémorragie, elle n'a alors que 13 ans. "J'étais dans un endroit pendant un an et demi appelé Van Nuys Psychiatric et vous ne pouviez pas déconner là-bas. Si vous le faisiez, vous étiez mis soit dans une cellule à l'isolement, soit sur un brancard et vous étiez attaché", a-t-elle expliqué.

L'actrice de 46 ans a mis derrière elle ce sombre passé et cette descente aux enfers. Elle précise qu'elle a pardonné à sa maman de l'avoir placée dans cet institut: "Je pense qu'elle avait créé un monstre et elle ne savait pas quoi faire avec ce monstre. C'était son dernier espoir, j'étais vraiment devenue hors de contrôle. Je lui pardonne d'avoir fait ce choix. Elle ne savait pas vers qui se tourner."

En 1982, Drew Barrymore n'était âgée que de 6 ans lorsqu'elle a crevé l'écran dans E.T., où elle interprétait le rôle de Gertie. Dans un entretien livré à Howard Stern, elle a expliqué avoir complètement perdu pied, connaissant une enfance et une adolescence très difficiles. La petite fille qu'elle était à l'époque n'est pas parvenue à gérer le succès phénoménal du film.Elle découvre l'alcool à 9 ans, fume du cannabis à 10 et prend de la cocaïne à 12. La vie nocturne et les fêtes constantes qu'elle mène deviennent un sujet populaire dans les médias. "J'allais dans des clubs, je n'allais pas à l'école et je volais la voiture de ma mère. J'étais hors de contrôle", avoue-t-elle.Sa mère décide finalement de l'interner dans un hôpital psychiatrique afin de stopper l'hémorragie, elle n'a alors que 13 ans. "J'étais dans un endroit pendant un an et demi appelé Van Nuys Psychiatric et vous ne pouviez pas déconner là-bas. Si vous le faisiez, vous étiez mis soit dans une cellule à l'isolement, soit sur un brancard et vous étiez attaché", a-t-elle expliqué.L'actrice de 46 ans a mis derrière elle ce sombre passé et cette descente aux enfers. Elle précise qu'elle a pardonné à sa maman de l'avoir placée dans cet institut: "Je pense qu'elle avait créé un monstre et elle ne savait pas quoi faire avec ce monstre. C'était son dernier espoir, j'étais vraiment devenue hors de contrôle. Je lui pardonne d'avoir fait ce choix. Elle ne savait pas vers qui se tourner."