Le plus simple est de les suspendre à l'envers en botte de 5 à 8 tiges à l'aide d'une ficelle, du raphia ou d'un élastique dans un endroit sec, aéré et pas trop lumineux (un grenier par exemple). Attention : l'élastique ne doit pas être trop serré ni plier les tiges, car cela peut créer des poches d'humidité et entraîner un pourrissement de la fleur. Pour les grosses fleurs, privilégiez un séchage individuel. Enlevez aussi les feuilles et les fleurs trop abîmées. Vous pouvez éventuellement les entourer de papier journal pour les protéger de la poussière.

Il faut ensuite attendre minimum deux semaines (et pour certaines fleurs même quatre). Les fleurs sont sèches lorsque les pétales craquent au toucher.

La vraie astuce est de bien choisir ses fleurs

En effet, toutes ne se prêtent pas à être séchées. C'est pourquoi on va préférer les hortensias, les immortelles, la lavande, les roses, les pivoines, l'eucalyptus, la gypsophile, le statice, le chardon, la monnaie-du-pape, les fougères, les amours-en-cages. Ou encore le limonium, la gypsophile, les graminées, l'achillée et les craspedias. Pour les oeillets, c'est plus compliqué, mais cela vaut la peine d'être tenté. Par contre, pour la plupart des fleurs sauvages le résultat risque d'être très décevant, bien que rien ne vous empêche d'essayer.

Getty
© Getty

Pour un résultat optimal, on choisira des fleurs qui sont encore en bouton ou à peine ouvertes et on les cueillera juste après qu'il n'y ait plus de rosée. Pensez aussi à faire sécher des branches avec des feuilles ou avec des baies pour rajouter un peu de variété au bouquet.

Pour les stabiliser, vous pouvez utiliser de la glycérine végétale qui remplacera la sève de vos fleurs. Il suffit de mélanger deux tiers d'eau chaude pour un tiers de glycérine. On laisse refroidir et y laisse les fleurs fraîches pendant environ deux semaines. Ensuite on les fait sécher tête en bas. Cela serait particulièrement efficace pour les hortensias et le delphinium.

Précaution

C'est une évidence, mais on le précise tout de même: la fleur séchée n'aime pas l'humidité. On ne les mettra donc, ni dehors, ni dans la salle de bain. Et, bien entendu, on ne les arrosera pas non plus.

Pour éviter qu'elles ne se décolorent prématurément on évite de les placer en plein soleil.

Les fleurs séchées sont délicates, c'est pourquoi on déconseille de les déplacer trop souvent ou de les mettre en plein courant-d 'air

Getty
© Getty

Les fleurs séchées prennent souvent la poussière. Pour les nettoyer vous pouvez utiliser un sèche-cheveux à froid et à très faible puissance.

Dernière astuce: vaporiser de la laque à cheveux permet d'éviter la poussière et de garantir la tenue des fleurs.

Autres techniques de séchage

Le pressage de fleur

On place les fleurs entre deux papiers ( papier journal, carton ou du papier de soie... Plus le matériau est absorbant, plus belles seront vos fleurs) que l'on change tous les deux à trois jours. On cale l'ensemble dans un presse-fleur ou sous un livre lourd. Après trois semaines de pressage, vous pouvez retirer (avec délicatesse) les fleurs.

Le gel de silice

Le must si on veut conserver la couleur et la forme de vos fleurs. Le gel est composé de cristaux qui absorbent l'humidité. C'est aussi très rapide puisque le séchage ne prend que 2 à 7 jours pour les grosses fleurs. On place les fleurs et le gel dans un récipient hermétique et on attend. Une fois les fleurs desséchées on les enlève délicatement par leur base et avec des gants. Ce gel est réutilisable puisqu'il suffit de le placer dans un four à 120° pour qu'il se "régénère"

Pour les plus pressé(e)s : le microonde

Il existe sur le marché des presses spéciales pour microondes qui permettent un séchage en deux minutes.

Une autre option est de placer les fleurs dans du gel de Silice dans un récipient avec couvercle pouvant aller au microonde. Vous pouvez aussi utiliser de la litière pour chat ou mélanger du borax et de la semoule de maïs blanc à parts égales. La durée et la puissance dépendent de chaque fleur et il est conseillé de faire des essais, ainsi que de placer un récipient avec un fond d'eau dans le microonde pour éviter de brûler le mélange et les fleurs. Une fois que les fleurs sont sèches, laissez refroidir une journée entière et à l'abri des enfants et des animaux. Les substances absorbantes pouvant en effet rester très longtemps très chaudes. Passé ce délai, on peut sortir les fleurs et les brosser avec une petite brosse.

Le plus simple est de les suspendre à l'envers en botte de 5 à 8 tiges à l'aide d'une ficelle, du raphia ou d'un élastique dans un endroit sec, aéré et pas trop lumineux (un grenier par exemple). Attention : l'élastique ne doit pas être trop serré ni plier les tiges, car cela peut créer des poches d'humidité et entraîner un pourrissement de la fleur. Pour les grosses fleurs, privilégiez un séchage individuel. Enlevez aussi les feuilles et les fleurs trop abîmées. Vous pouvez éventuellement les entourer de papier journal pour les protéger de la poussière. Il faut ensuite attendre minimum deux semaines (et pour certaines fleurs même quatre). Les fleurs sont sèches lorsque les pétales craquent au toucher.En effet, toutes ne se prêtent pas à être séchées. C'est pourquoi on va préférer les hortensias, les immortelles, la lavande, les roses, les pivoines, l'eucalyptus, la gypsophile, le statice, le chardon, la monnaie-du-pape, les fougères, les amours-en-cages. Ou encore le limonium, la gypsophile, les graminées, l'achillée et les craspedias. Pour les oeillets, c'est plus compliqué, mais cela vaut la peine d'être tenté. Par contre, pour la plupart des fleurs sauvages le résultat risque d'être très décevant, bien que rien ne vous empêche d'essayer.Pour un résultat optimal, on choisira des fleurs qui sont encore en bouton ou à peine ouvertes et on les cueillera juste après qu'il n'y ait plus de rosée. Pensez aussi à faire sécher des branches avec des feuilles ou avec des baies pour rajouter un peu de variété au bouquet. Pour les stabiliser, vous pouvez utiliser de la glycérine végétale qui remplacera la sève de vos fleurs. Il suffit de mélanger deux tiers d'eau chaude pour un tiers de glycérine. On laisse refroidir et y laisse les fleurs fraîches pendant environ deux semaines. Ensuite on les fait sécher tête en bas. Cela serait particulièrement efficace pour les hortensias et le delphinium.C'est une évidence, mais on le précise tout de même: la fleur séchée n'aime pas l'humidité. On ne les mettra donc, ni dehors, ni dans la salle de bain. Et, bien entendu, on ne les arrosera pas non plus. Pour éviter qu'elles ne se décolorent prématurément on évite de les placer en plein soleil. Les fleurs séchées sont délicates, c'est pourquoi on déconseille de les déplacer trop souvent ou de les mettre en plein courant-d 'air Les fleurs séchées prennent souvent la poussière. Pour les nettoyer vous pouvez utiliser un sèche-cheveux à froid et à très faible puissance. Dernière astuce: vaporiser de la laque à cheveux permet d'éviter la poussière et de garantir la tenue des fleurs. On place les fleurs entre deux papiers ( papier journal, carton ou du papier de soie... Plus le matériau est absorbant, plus belles seront vos fleurs) que l'on change tous les deux à trois jours. On cale l'ensemble dans un presse-fleur ou sous un livre lourd. Après trois semaines de pressage, vous pouvez retirer (avec délicatesse) les fleurs. Le must si on veut conserver la couleur et la forme de vos fleurs. Le gel est composé de cristaux qui absorbent l'humidité. C'est aussi très rapide puisque le séchage ne prend que 2 à 7 jours pour les grosses fleurs. On place les fleurs et le gel dans un récipient hermétique et on attend. Une fois les fleurs desséchées on les enlève délicatement par leur base et avec des gants. Ce gel est réutilisable puisqu'il suffit de le placer dans un four à 120° pour qu'il se "régénère"Il existe sur le marché des presses spéciales pour microondes qui permettent un séchage en deux minutes. Une autre option est de placer les fleurs dans du gel de Silice dans un récipient avec couvercle pouvant aller au microonde. Vous pouvez aussi utiliser de la litière pour chat ou mélanger du borax et de la semoule de maïs blanc à parts égales. La durée et la puissance dépendent de chaque fleur et il est conseillé de faire des essais, ainsi que de placer un récipient avec un fond d'eau dans le microonde pour éviter de brûler le mélange et les fleurs. Une fois que les fleurs sont sèches, laissez refroidir une journée entière et à l'abri des enfants et des animaux. Les substances absorbantes pouvant en effet rester très longtemps très chaudes. Passé ce délai, on peut sortir les fleurs et les brosser avec une petite brosse.