Le 12 mai, c'est la fête des Mères. Ma boîte mail déborde d'idées cadeaux les plus folles. Voyages, visites au sauna, parfums ou fleurs: rien n'est trop beau. Personnellement, je regarde cette déferlante d'e-mail(s) avec une certaine indifférence. Agrandir la famille n'est pas à l'ordre du jour et la date limite pour prendre une telle décision est encore loin. Mais que les choses doivent être différentes pour les femmes qui doutent de leur désir de maternité ou qui ne veulent pas d'enfant. Quelle est leur place dans cette société orientée vers la famille ? Et qu'en est-il de ceux qui auraient bien voulu, mais qui n'ont pas pu ?
...