Ce 15 septembre dernier, Kanye West avait annoncé une sorte de grève de la musique en attaquant de plein fouet deux majors: "Je ne sors plus de nouvelle musique tant que je n'ai pas terminé mon contrat avec Sony et Universal. Sur Dieu, au nom de Jésus... venez m'attraper", avait-il écrit sur Twitter. Et d'ajouter: "J'ai besoin de voir les contrats de tout le monde chez Universal et Sony. Je ne vais pas regarder mon peuple être asservi. Je mets ma vie en danger pour les miens. L'industrie de la musique et la NBA sont des navires d'esclavagisme moderne."

Ce jeudi, il en a remis une couche en se filmant en train d'uriner sur son Grammy Award bien calé au fond de la cuvette des toilettes, avec pour message: "Croyez-moi, je n'arrêterai pas." Le message semble clair.

Ce 15 septembre dernier, Kanye West avait annoncé une sorte de grève de la musique en attaquant de plein fouet deux majors: "Je ne sors plus de nouvelle musique tant que je n'ai pas terminé mon contrat avec Sony et Universal. Sur Dieu, au nom de Jésus... venez m'attraper", avait-il écrit sur Twitter. Et d'ajouter: "J'ai besoin de voir les contrats de tout le monde chez Universal et Sony. Je ne vais pas regarder mon peuple être asservi. Je mets ma vie en danger pour les miens. L'industrie de la musique et la NBA sont des navires d'esclavagisme moderne." Ce jeudi, il en a remis une couche en se filmant en train d'uriner sur son Grammy Award bien calé au fond de la cuvette des toilettes, avec pour message: "Croyez-moi, je n'arrêterai pas." Le message semble clair.