Kate Middleton s'est assise parmi les spectateurs lambdas sur un des 318 sièges bon marché du court numéro 14 pour regarder Harriet Dart jouer contre l'Américaine Christina McHale.

Elle était installée aux côtés de la numéro 3 britannique Katie Boulter et de la capitaine de l'équipe britannique de Fed Cup, Anne Keothavong.

Kate Middleton, grande amatrice de tennis, a succédé en 2017 à la reine Elizabeth II, la grand-mère de son mari le prince William, en tant que présidente du All England Club, qui organise chaque année le tournoi.

. © Getty Images

Après avoir regardé Harriet Dart perdre le premier set face à l'Américaine, la duchesse de Cambridge a rejoint le court central où jouaient mardi la tenante du titre Angélique Kerber, Roger Federer, huit fois vainqueur à Wimbledon, et Serena Willliams, sept fois victorieuse à Londres.

Une fois Kate Middleton partie, Harriet Dart est revenue sur son adversaire pour arracher la victoire 4-6, 6-4, 6-4.

Elle a toutefois affirmé que la présence de Kate Middleton en début de match ne l'avait pas perturbée. "Je ne sais même pas à quel moment elle est partie", a déclaré la jeune Britannique de 22 ans.

"C'est sympa de savoir qu'une membre de la famille royale est venu me voir jouer. C'est un peu irréel."

A Wimbledon, assister à un match sur un court annexe coûte 25 livres (28 euros), alors que les tickets pour le court central se vendent à partir de 64 livres (71 euros). L'accès à la tribune royale est quant à lui uniquement réservé aux invités.