Le prince Philip, roc de la reine Elizabeth II, est décédé (en images)

Deux pas en retrait, il a fidèlement accompagné la reine Elizabeth pendant plus de 73 ans. Loin de s'effacer, le prince Philip, décédé vendredi peu avant son centième anniversaire, était resté impétueux, malgré le sacrifice de sa carrière et les lourdeurs du protocole. Retour en images de celui que la reine Elizabeth II appelait son roc.

Le prince Philip, roc de la reine Elizabeth II, est décédé (en images)
Le Prince Philip

Le Prince Philip © Getty

Philip est né à Corfou le 10 juin 1921, avec les titres de Prince de Grèce et du Danemark. A 18 mois, son oncle, roi de Grèce, est contraint d'abdiquer, et son père est banni du pays après la guerre gréco-turque. Avec ses parents et ses quatre soeurs, Philip fuit à bord d'un navire de l'armée britannique.

Le Prince Philip © Getty

Envoyé en Ecosse pour suivre sa scolarité, il fait ses classes à partir de 1939 dans l'armée britannique, au Royal Naval College de Dartmouth (Sud de l'Angleterre).

Le Prince Philip © Getty

Recueilli par des membres de sa famille, il suit une scolarité nomade, avant de s'engager dans la Royal Navy et de prendre une part active dans la Seconde Guerre mondiale. Il a 18 ans lorsqu'il rencontre pour la première fois la jeune Elizabeth, qui n'en a que 13 mais tombe sous le charme du grand officier blond.

Le Prince Philip © Getty

Leur union est d'abord vue d'un mauvais oeil par les parents de la jeune princesse: Philip est un prince étranger, sans le sou et peu policé. Mais "Lilibet" l'adore et le mariage a lieu le 20 novembre 1947. Philip doit renoncer aux titres qu'il avait reçus à la naissance mais devient duc d'Édimbourg. Il obtient la nationalité britannique et adopte le nom -anglicisé- de sa mère, Mountbatten.

La reine Elizabeth et le prince Philip le jour de leur mariage en 1947 © Getty

La reine Elizabeth et le prince Philip le jour de leur mariage en 1947. Le couple s'installe dans la foulée à Malte, où le prince Philip vient d'être muté.

Le Prince Philip © Getty

"Philip Mountbatten", titre qu'il a pris à ses noces, est fait commandant et compte bien poursuivre sa carrière navale. La mort prématurée du roi George VI en 1952, qui propulse Elizabeth, 25 ans, sur le trône, est pour lui un déchirement, selon ses proches. Il lui faut abandonner ses ambitions et devenir à jamais le second de sa femme, la reine.

Le Prince Philip © Getty

Il est contraint de mettre un terme à sa carrière militaire, un déchirement. "C'était frustrant, je venais d'être promu commandant", reconnaîtra-t-il plus tard. "La partie la plus intéressante de ma carrière navale venait seulement de commencer". "Je ne sais pas combien de temps il va tenir, il est comme refoulé", dira l'ex-roi de Yougoslavie.

Le Prince Philip © Getty

L'acteur Matt Smith, qui l'a incarné dans la série à succès "The Crown", relatant le règne d'Elizabeth II, voit en lui un homme "brillant et malicieux"."Ce que j'aime chez lui c'est qu'il fait ce qu'il veut, quand il veut, comme il veut, avec qui il veut... Et son épouse est la reine", a-t-il dit au journal The Observer. Mais le meilleur hommage rendu à Philip vient de son épouse elle-même, qui a déclaré: "c'est mon roc. Il a tout simplement été ma force et mon soutien"

Le Prince Philip © Getty

Il se résigne à marcher deux pas derrière son épouse, sans pouvoir jamais entièrement cacher sa frustration. Ainsi, le jour où Churchill a conseillé que la famille prenne le nom de Windsor au lieu de celui de Mountbatten, Philip aurait hurlé: "Je ne suis qu'une foutue amibe ici!".

Le Prince Philip © Getty

Chef de famille quand son épouse est cheffe d'État, il entretient une relation notoirement compliquée avec l'aîné de ses quatre enfants, le prince Charles, souvent interprétée comme une répercussion de sa propre enfance, dénuée d'affection parentale. "Charles est un romantique, je suis un pragmatique", concède-t-il à son biographe Gyles Brandreth. "Cela signifie que nous voyons les choses différemment".

Le Prince Philip © Getty

Mais il reste un soutien inconditionnel de la reine avec laquelle il a quatre enfants, huit petits-enfants et six arrière-petits-enfants. "Mon premier, second et ultime emploi est de ne jamais laisser tomber la reine", a-t-il un jour dit.

Le Prince Philip © Getty

Le Prince Philip

Le Prince Philip © Getty

Son tempérament fougueux et complètement opposé au "politiquement correct" lui font commettre gaffes et provocations, parfois aux relents xénophobes.

Le Prince Philip © Getty

Un langage dont la reine ne lui tient pas rigueur, pas plus que ses sujets qui trouvent qu'il apporte un peu de légèreté à la monarchie et saluent sa constance auprès d'Elizabeth II.

Prince Philip © AFP

Philip avait lui-même battu en 2009 le record de longévité des princes consorts britanniques détenu par Charlotte, épouse de George III. .

Prince Philip © AFP

Parrain, président ou membre de plus de 780 organisations, il continuera une fois à la retraite à les soutenir mais ne joue "plus de rôle actif en participant à des engagements", selon le Palais de Buckingham.

Le Prince Philip © Getty

Réputé pour sa franchise et son caractère impétueux, il s'est construit une réputation de gaffeur, à coups de dérapages racistes et de blagues parfois douteuses.

Le Prince Philip © Getty

En retrait, il a fidèlement accompagné la reine pendant de nombreuses décennies malgré le sacrifice de sa carrière et les lourdeurs du protocole.

Le Prince Philip © Getty

Il rencontre à cette époque pour la première fois la princesse Elizabeth. Leur union est célébrée le 20 novembre 1947. Ils ont eu quatre enfants (Charles, Anne, Andrew et Edward).

La reine Elizabeth et le prince Philip © AFP

Le couple a célébré en novembre 2017 ses noces de platine au château de Windsor, situé à une trentaine de kilomètres de Londres. Les cloches de l'abbaye de Westminster, où ils s'étaient mariés le 20 novembre 1947, ont sonné pendant plus de trois heures à cette occasion pour leur rendre hommage.

Prince Philip © REUTERS

Le prince Philip a pris sa retraite en août 2017, après avoir participé à plus de 22.000 engagements publics officiels depuis l'accession de son épouse au trône en 1952.

Le prince Philip en 2009 © Reuters

Il continue d'accompagner la reine, lorsqu'il le souhaite, pour certaines apparitions publiques.

Le prince Philip en 2013 © Reuters

Le duc d'Edimbourg, grand amour de la souveraine, s'est éteint "paisiblement" au château de Windsor, quelques semaines seulement après une hospitalisation d'un mois à Londres pour une infection et un problème cardiaque préexistant.

Le Prince Philip © Getty

Le Prince Philip lors du mariage de Charles et Diana

Le prince Philip pour ses 75 ans © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2013 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2007 pour leurs noces de diamant © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2009 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2013 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2013 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2013 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2002 © Reuters

Le prince Philip

La signature du prince Philip © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2009 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philipe, © Reuters

Déjà en 2011, le duc d'Edimbourg avait estimé qu'il avait "accompli (s)a part" du travail aux côtés de la reine à la longévité sans précédent.

Le prince Philip en 2012 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2013 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip avec son fils en 2015 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en route vers l'Ecosse en 2015 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2016 © Reuters

Pour les 90 ans de la reine

Le prince Philip en 2016 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2012 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2001 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2002 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2006 © Reuters

Le prince Philip

Prince Philip © Reuters

Prince Philip

Le prince Philip avec son petit-fils Harry en 2012 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip avec sa fille Anne en 2012 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2012 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip avec sa fille Anne en 2012 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2009 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2012 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2004 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2009 © Reuters

Le prince Philip

Le Prince Philip © Reuters

Prince Philip

Le prince Philip en 2015 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2014 avec William © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2013 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2014 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2007 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2006 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2011 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2010 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2011 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2010 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip © Belga

Le prince Philip

Prince Philip lors du mariage de Harry © AFP

Le prince Philip

Le prince Philip en 2016 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2017 © Reuters

Le prince Philip

Le prince Philip en 2017 © Reuters

Le prince Philip