Outre les messages originaux écrits en grosses lettres noires sur le popotin de bébé - canaille, oups, sage, câlin, prout, rockstar, loulou, prout... - la marque Little Big Change se targue de proposer des couches réalisées dans des matières premières aussi naturelles que possible. Le voile intérieur est ainsi fait à partir d'amidon de maïs, l'emballage fabriqué à base de canne à sucre. Elles sont aussi sans parfum, sans substances nocives et sans chlore, alors que d'autres grandes marques sur le marché affichent des scores très mauvais pour leurs composantes chimiques.

En 2017, le magazine 60 millions de consommateurs avait lancé l'alerte en révélant la présence de substances potentiellement toxiques dans les langes pour bébés. Des traces de glyphosate, de plastique ou encore d'allergène ont été repérées au sein de plusieurs références. Au début de cette année, des experts de Tests Achats ont aussi recherché d'éventuelles substances chimiques indésirables dans les langes, telles que des allergènes, des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) ou des herbicides. Leurs conclusions étaient plutôt rassurantes pour les fesses des petits, même si d'infimes traces de glyphosate dans des langes écologiques (!) et des traces plus infimes, dans une marque non bio avaient été détectées.

Concernant la composition de ses couches, Little Big Change joue la carte de la transparence totale. "Nous effectuons régulièrement des tests indépendants sur nos produits. Notre analyse chimique la plus récente sur des couches pour bébés date de septembre 2019, elle a été réalisée par Eurofins un fournisseur indépendant de tests de laboratoire. La conclusion de cette étude indépendante était qu'il n'y avait aucune trace de substances chimiques dans nos produits ", nous assure ainsi un responsable de l'entreprise. La composition détaillée de ces produits, les résultats des tests réalisés régulièrement et la provenance des matières premières sont d'ailleurs facilement consultable sur le site

Transparence et éco-responsabilité

Sufant sur la vague, Little Big Change se profile également comme un label éco-responsable. Sur le point plus critiquable de la livraison à domicile, responsable d'une partie de l'augmentation des émissions de CO2, la société assure s'associer à des services de livraison qui investissent dans des livraisons à faible empreinte carbone, voire nulle, en privilégiant les flottes vertes ou les livreurs en bicyclettes électriques.

Le label va plus loin afin de réduire au maximum son empreinte carbone globale. "Nous ne travaillons qu'avec des fournisseurs hautement qualifiés et nous produisons tous nos produits avec de l'électricité 100% verte. Afin de réduire au maximum notre empreinte écologique, nous travaillons par exemple sur la réutilisation et le recyclage de nos couches à la fin de leur vie ", explique la société.

A l'usage, les couches passent sans souci le test de la perméabilité, sur plus de douze heures. Leur texture est à la fois souple et résistante. Leur design est conçu pour accompagner tous les mouvements des enfants les plus remuants. Autre bon point: le prix plutôt raisonnable alors que d'autres services de langes par abonnement restent peu accessibles à toutes les bourses. Livraison comprise, le prix d'un lange n'est pas beaucoup plus élevé que celui d'une couche ordinaire: entre 0,22 euro et 0,39 euro selon la taille choisie, soit le prix de la certitude de ne pas tomber à cours en pleine nuit... Mention spéciale pour les lingettes appréciées pour leur composition pure, sans aucune odeur et qui débarbouillent aussi bien les frimousses et menottes sales que les petites fesses souillées.