Premier enfant du couple héritier, cinquième petit-enfant de son Altesse royale le Grand-Duc Henri (et quatrième garçon), le bébé est né dimanche peu après 5 heures du matin, a annoncé le gouvernement luxembourgeois dans un communiqué.

Fils du Grand-Duc Héritier, le Prince Guillaume, et de son épouse Stéphanie, le garçon se prénomme Charles Jean Philippe Joseph Marie Guillaume.

L'enfant pèse 3,190 kg et mesure 50 cm. "La Princesse ainsi que le bébé se portent bien", indique la cour grand-ducale dans un communiqué publiée de son côté, ajoutant que le couple à "hâte de le présenter à la population"

.

"La naissance du premier enfant du couple héritier sera saluée par 21 coups de canon tirés par une batterie d'artillerie mise en place par l'armée sur les hauteurs du Fort Thüngen", précise le gouvernement.

Au Luxembourg, le rôle du grand-duc est purement représentatif. D'après l'article 33 de la Constitution, il exerce seul le pouvoir exécutif, mais l'article 45 stipule que tous ses actes doivent être contresignés par un ministre, qui en prend la responsabilité politique. Dans la pratique, il se limite donc à respecter les décisions du gouvernement et des députés.

Premier enfant du couple héritier, cinquième petit-enfant de son Altesse royale le Grand-Duc Henri (et quatrième garçon), le bébé est né dimanche peu après 5 heures du matin, a annoncé le gouvernement luxembourgeois dans un communiqué.Fils du Grand-Duc Héritier, le Prince Guillaume, et de son épouse Stéphanie, le garçon se prénomme Charles Jean Philippe Joseph Marie Guillaume.L'enfant pèse 3,190 kg et mesure 50 cm. "La Princesse ainsi que le bébé se portent bien", indique la cour grand-ducale dans un communiqué publiée de son côté, ajoutant que le couple à "hâte de le présenter à la population"."La naissance du premier enfant du couple héritier sera saluée par 21 coups de canon tirés par une batterie d'artillerie mise en place par l'armée sur les hauteurs du Fort Thüngen", précise le gouvernement.Au Luxembourg, le rôle du grand-duc est purement représentatif. D'après l'article 33 de la Constitution, il exerce seul le pouvoir exécutif, mais l'article 45 stipule que tous ses actes doivent être contresignés par un ministre, qui en prend la responsabilité politique. Dans la pratique, il se limite donc à respecter les décisions du gouvernement et des députés.