Elle est plutôt classe dans sa petite robe noire (presque) toute simple. Adele a beau avoir été drôlement influencée par les Spice girls "qui ont fait d'elle ce qu'elle est aujourd'hui", la chanteuse anglaise sait comment se saper sans fashion faux pas: du Burberry designé par Christopher Bailey, accessoirisé d'un brushing bécébège mais volumineux et d'ongles taillés en amande très effilée. Pas de court ni de cuisses à l'air, quelle hérésie. Un sourire heureux. Et surtout pas de sacoche, ça fait mémère, ni de it-bag, ça fait it-girl. Car, elle, Adele, elle chante. "If I'm wrong, I'm right" - elle a tout bon, la reine des charts.

A.-F.M.

Elle est plutôt classe dans sa petite robe noire (presque) toute simple. Adele a beau avoir été drôlement influencée par les Spice girls "qui ont fait d'elle ce qu'elle est aujourd'hui", la chanteuse anglaise sait comment se saper sans fashion faux pas: du Burberry designé par Christopher Bailey, accessoirisé d'un brushing bécébège mais volumineux et d'ongles taillés en amande très effilée. Pas de court ni de cuisses à l'air, quelle hérésie. Un sourire heureux. Et surtout pas de sacoche, ça fait mémère, ni de it-bag, ça fait it-girl. Car, elle, Adele, elle chante. "If I'm wrong, I'm right" - elle a tout bon, la reine des charts. A.-F.M.