Cupidon avec son arc et ses flèches ou encore les chemins insondables du "destin" sont autant de vaines tentatives pour comprendre pourquoi nous "craquons" pour une personne plutôt qu'une autre. Pourquoi la compagnie d'un tel est comme une couverture douillette alors que celle d'un autre met mal à l'aise ? Cela a tout à voir avec le sentiment de sécurité et de familiaritéconfiance ? que l'autre personne éveille en vous. Rika Ponnet, spécialiste des relations interpersonnelles, étudie cette thématique depuis des années. Dans son dernier livre, "Alleen met jou", elle parle de ce qu'elle appelle un 'contact chorégraphique'. "Lors d'un premier contact harmonieux, on accorde immédiatement la communication non verbale à l'autre", dit-elle. Parce que la façon dont nous disons quelque chose est plus importante que ce que nous disons. 70 % de notre communication passe par des signaux non verbaux: intonation, contact visuel, gestes de la main, posture et expressions faciales. Si vous vous sentez en sécurité sur le plan émotionnel, vous avez le sentiment que vous pouvez être vous-même. Après une rencontre de ce type, beaucoup disent avoir l'impression "de connaître cette personne depuis longtemps". C'est parce que nous reconnaissons, chez l'autre, des choses qui font partie de nous.
...