A l'entame du célèbre tournoi Roland Garros, le mook belge Courts, spécialisé en sports de raquettes, met à l'honneur dans son dernier numéro, un terrain de tennis "customisé" par deux street artists.

En collaboration avec la marque Lacoste, Youssef Sy (Take it Ysi) et Stéphane Vignal (Opera Graphiks), se sont vus confier la rénovation d'un terrain de Clichy-la-Garenne, près de Paris. Le résultat dévoilé en juillet dernier est vibrant et haut en couleurs.

Stade Racine Clichy-la-Garenne, Paris © Lacoste x Youssef Sy (Take it Ysy) x Stéphane Vignal (Opera Graphiks), Alex Perfornis
Stade Racine Clichy-la-Garenne, Paris © Lacoste x Youssef Sy (Take it Ysy) x Stéphane Vignal (Opera Graphiks) © Alex Perfornis

Sur le mur, une fresque bariolée met à l'honneur un personnage à l'effigie de Novak Djokovic, actuel numéro 1 mondial. Sur le terrain, des formes géométriques, des lignes claires et des aplats de couleurs, ornés de silhouettes humaines se fondant en crocodiles et inversement.

Outre le pouvoir esthétisant hautement motivant de ce type de projet artistique qui permet de redonner vie à des terrains en friches, l'initiative a aussi une visée éducative et sociale. Elle tente de donner le goût de ce sport dont l'image élitiste perdure à des jeunes des quartiers défavorisés. Pour de nouveaux lieux d'échanges et de convivialité sublimés.

A l'entame du célèbre tournoi Roland Garros, le mook belge Courts, spécialisé en sports de raquettes, met à l'honneur dans son dernier numéro, un terrain de tennis "customisé" par deux street artists. En collaboration avec la marque Lacoste, Youssef Sy (Take it Ysi) et Stéphane Vignal (Opera Graphiks), se sont vus confier la rénovation d'un terrain de Clichy-la-Garenne, près de Paris. Le résultat dévoilé en juillet dernier est vibrant et haut en couleurs. Sur le mur, une fresque bariolée met à l'honneur un personnage à l'effigie de Novak Djokovic, actuel numéro 1 mondial. Sur le terrain, des formes géométriques, des lignes claires et des aplats de couleurs, ornés de silhouettes humaines se fondant en crocodiles et inversement. Outre le pouvoir esthétisant hautement motivant de ce type de projet artistique qui permet de redonner vie à des terrains en friches, l'initiative a aussi une visée éducative et sociale. Elle tente de donner le goût de ce sport dont l'image élitiste perdure à des jeunes des quartiers défavorisés. Pour de nouveaux lieux d'échanges et de convivialité sublimés.