Tamino, le phénomène anversois qui affole l'Europe

07/09/18 à 14:00 - Mise à jour à 19:42
Du Le Vif Weekend du 06/09/18

A 21 ans, le jeune Anversois au timbre fauve affole les scènes d'Europe et sortira bientôt son premier album. Avant de repartir en tournée, il s'est prêté pour Le Vif Weekend au jeu du shooting mode. Et nous dévoile ses influences métissées.

Un prénom a-t-il le pouvoir de sceller un destin ? Dès la naissance, quelques syllabes que l'on n'a pas choisies vous tintinnabulent à l'oreille, comme d'autres mots doux de l'enfance qui vous forgent, à votre insu. Installé à la terrasse jazzy du café De Muze, à Anvers, un lieu où il aime traîner pour ciseler ses textes, Tamino se souvient avec malice de sa première rencontre avec le prince d'opéra dont il est l'homonyme. " Ma mère nous avait emmenés, mon frère et moi, à La Monnaie, à Bruxelles, voir la version " junior " de La flûte enchantée. On était tout petits. La scénographie était fantastique mais le plus drôle, c'est que j'avais tout le temps l'impression que quelqu'un m'appelait sur la scène. " Il a fini par y trouver sa place, depuis ; deux ans déjà que le rockeur aux aigus prodigieux enchaîne les concerts en Belgique et à l'étranger, volant, les mois derniers, de Montreux à Ronquières, ses guitares en bandoulière...
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires