Le petit rhinocéros mâle, né d'une grossesse naturelle, se porte bien tout comme sa mère Madiba. Les soigneurs et les vétérinaires du zoo seront particulièrement attentifs étant donné que les premiers jours après la naissance sont les plus sensibles. Une autre femelle rhinocéros, Elie, est elle aussi en gestation. Elle devrait mettre bas avant la fin de cette année. "C'est une fantastique nouvelle pour l'ensemble des équipes de Pairi Daiza et pour tous ceux qui nous aident au quotidien à apporter notre contribution à la protection de cette espèce" se félicite le parc qui contribue ainsi à la reproduction du rhinocéros blanc du Sud. Cette espèce, qui a échappé de peu à l'extinction complète au siècle dernier, est passée d'une centaine d'individus à environ 20.000 spécimens en 2015. Sur les 10 dernières années cependant, plus de 7.000 rhinocéros ont été abattus par des braconniers.