Un parfum de révolte

Un parfum de révolte

Delphine Kindermans - Farouchement déterminé à faire disparaître toute velléité de coquetterie, considérée comme un travers bourgeois, Mao Zedong ne s'est pas contenté de condamner la mode. Le maquillage, les coiffures élaborées et les eaux de toilette passent, eux aussi, par les fourches caudines de la Révolution culturelle.

  •  

Par amour du vin... et pour la pérennité

Delphine Kindermans - Il aurait pu être emporté dans la tourmente d'un divorce houleux. Mais malgré les rumeurs de vente imminente qui ont couru un temps, le Château de Miraval, acheté par Angelina Jolie et Brad Pitt en 2008, a finalement échappé aux affres de leur séparation.

Le tourisme en surbooking

Delphine Kindermans - C'est un problème de riches. Ou, pour être précis, d'augmentation du nombre de nantis...

Vos chaussures sont-elles propres ?

Delphine Kindermans - Des vêtements aux composants non biodégradables sont jetés en grand nombre à la mer chaque année. Il est temps de se tourner vers le renouveau : ces labels qui promeuvent "écologie, développement durable et justice économique". On pourrait être surpris des résultats...

Le Grand Bain, un mélange de genres

Fanny Bouvry - Avec son nouveau long-métrage, Gilles Lellouche sort le grand jeu. Une brochette de stars pour "jouer les sirènes" face aux caméras, le réalisateur n'hésite pas à enfoncer quelques portes à une époque où règne la dictature des corps parfaits.

"Réconcilier les pro et les anti-fashion"

Delphine Kindermans - Proposer des habits qui servent à s'habiller, voilà sans doute une manière radicale de tordre le cou aux préjugés.

"Les vacances en famille ont décidément bien des vertus thérapeutiques"

Delphine Kindermans - A l'âge où les grands ados découvrent l'ivresse de l'indépendance et des premières escapades entre potes, papa et maman, pas nécessairement prêts à faire une croix sur les congés en famille, ont intérêt à leur proposer du lourd.

Le Mode c'est belge, 35 ans d'audace

Delphine Kindermans - Dans son préambule, le numéro inaugural du Mode c'est belge insistait sur sa mission " de promotion des articles et de l'industrie " de notre pays, ainsi que sur sa volonté d'octroyer " une certaine notoriété " à nos " stylistes, photographes, graphistes et mannequins enthousiastes ". Trente-cinq ans plus tard, c'est donc avec une certaine fierté, beaucoup de reconnaissance et une grande confiance en l'avenir que je constate ici que l'objectif initial de notre magazine n'a rien perdu de sa pertinence.

L'art d'être une greluche

Mélanie, Mélinée et Annabella Les Greluches de Bruxelles - Être une Greluche ce n'est pas qu'une expression brusseleir - certes fort imagée et sympathique - c'est tout un lifestyle, que nous maîtrisons évidemment à la perfection. Ne soyez pas jaloux et lisez plutôt comment devenir, vous aussi, une Greluche (ou le rester si vous l'êtes déjà).

'Quick, Take Eat Easy... Inévitablement, on nous impose le goût des autres'

Carte blanche - Quick avant-hier. Take Eat Easy hier. La chronique de ces deux morts annoncées paraît évidemment anecdotique dans le climat d'"hystérie mortifère démoniaque" actuel... Bruxelles a néanmoins des raisons de s'attrister de la perte de deux institutions, commerciales certes, mais culturelles aussi.

La haute gastronomie étoilée, une recette de malheurs

Marc Buelens - La complexité est un désavantage concurrentiel. Une simplicité suffisante est un élément de presque toutes les stratégies gagnantes. C'est l'avis de Marc Buelens professeur émérite à la Vlerick Business School.

"Depuis quand a-t-on peur de se laver les cheveux?"

Ann Peuteman - Il n'y a jamais eu autant de produits cancérigènes, perturbateurs endocriniens ou simplement nocifs. "Je n'ai pas envie de passer chaque fois ma liste de courses au crible" écrit notre consoeur de Knack Ann Peuteman. "C'est le boulot de l'Etat".

Comment en arrive-t-on à publier une fausse échographie sur Facebook?

Annelien Boens - "Et, vous aurez vite un deuxième enfant? Je n'attendrais pas trop longtemps, si j'étais vous." Mais vous n'êtes pas moi, il s'agit d'un choix personnel." Frustrée par ces intrusions dans sa vie privée, l'auteure américaine Emily Bingham a publié une échographie au hasard pour souligner son point de vue.

J'ai testé: un mois sans alcool

Le Vif Weekend - Suite à deux semaines de vacances où chaque soirée fut célébrée d'un apéro à rallonge, j'ai pris la décision de mettre mon foie au vert. Histoire que mon teint, lui, le soit moins.

Ténors du design, formés à l'école buissonière

Delphine Kindermans - Trop souvent, une trajectoire professionnelle se jauge en priorité à l'aune des diplômes obtenus, faisant de la curiosité, de l'audace et de l'obstination des qualités assez peu valorisées. Cause ou conséquence, on ne sait pas, mais toujours est-il que ce sont par contre celles qu'on retrouve systématiquement dans les parcours des autodidactes, tous domaines confondus. A fortiori dans celui du design, où procéder par essais et erreurs, prendre la tangente par rapport aux idées préconçues, faire preuve à la fois d'imagination et de pragmatisme est fondamental.

La crème de la crème

Delphine Kindermans - Avouons-le d'emblée, il y a pire comme mission : tester ce que le monde de la beauté a fait de mieux en un an, les formules les plus raffinées, les senteurs les plus séduisantes, les couleurs les plus originales...

Grosse. Moche. Salope.

Anke Wauters - "Je ne l'accepte plus. Je ne dois pas me défendre. Je n'ai pas à m'excuser. J'ai une taille de plus, mais ça ne me rend pas inférieure". Anke Wauters en a plein le dos des idéaux de beauté.

Fil prodigue

Delphine Kindermans - On le sait, mode et art sont perméables et c'est tant mieux. Sans ces affinités sélectives, pas de chapeau-escarpin ni d'imprimé homard signés Dalí pour Elsa Schiaparelli, pas de tenues de scène de Coco Chanel ou Pablo Picasso pour les Ballets russes, pas non plus de robe Mondrian pour Yves Saint Laurent une trentaine d'années plus tard...

La revanche des glows (glamourous older women)

Delphine Kindermans - On se souvient de Jane Fonda qui, en pionnière, avait défrayé la chronique en signant avec L'Oréal Paris à 69 ans - on l'oublierait presque mais, il n'y a même pas dix ans, avoir de jolies rides pour vanter les mérites d'un soin anti-âge ne tombait pas forcément sous le sens...

Haute couture: focus sur les talents aiguilles

Delphine Kindermans - Ceux qui tiennent la mode pour une inanité tout juste bonne à dicter la taille d'un ourlet ne se sont sans doute jamais donné la peine d'analyser les changements sociétaux par le chas de l'aiguille. Ils se seraient alors rendu compte qu'elle en dit plus long qu'on ne pense sur le monde tel qu'il est...

Le luxe sur un plateau (repas)

Delphine Kindermans - C'est presque un réflexe conditionné. En couverture du Spécial Accessoires de cette semaine, ceux qui ont un jour mis les pieds dans un McDo, soit à peu près toute la population du royaume, sauf peut-être les extrémistes anti-malbouffe - et encore, pour peu qu'ils aient des enfants...-, auront vite reconnu le célébrissime Happy Meal, son sourire naïf et son logo universel...

La tendance mode du "Dessiner, c'est gagner ! "

Delphine Kindermans - On aurait pu croire qu'à l'ère du selfie et d'Instagram, où toute image se doit d'être numérique et instantanée, le dessin avait perdu sa raison d'être. Pourtant, c'est tout le contraire qui semble s'esquisser. Et pas seulement dans les librairies bobos, dont les rayonnages proposent depuis quelque temps déjà des albums de coloriage à destination des adultes, vantés pour leurs vertus relaxantes. Dans les sphères plus glamour aussi, le trait a retrouvé ses lettres de noblesse.

Créateur belge, une place à part

Anne-Françoise Moyson - En mode, l'esthétique belge, cela ne veut rien dire, ça n'existe pas. Mais les créateurs belges, ça oui.

Diane von Furstenberg prend les rênes du Vif Weekend Black

Delphine Kindermans - Ce matin d'août-là, dans son pied-à-terre bruxellois où le blanc et la lumière règnent en maître, Diane von Furstenberg établit avec nous le sommaire de ce numéro Black dont elle est l'invitée. Un choix qui n'a rien d'arbitraire ni de fortuit : depuis longtemps, à la rédaction, on admire sa force tranquille, son goût si sûr, sa féminité revendiquée et son envie de sublimer celle qui sommeille en chacune d'entre nous.

L'heure de l'imperfection est arrivée

Delphine Kindermans - L'obligation de résultat, valeur normative de notre société ultracompétitive, aurait-elle des ratés ? Le règne de l'excellence serait-il en train de chanceler sur ses bases ?

Hommage aux "taties gâteaux"

Delphine Kindermans - Qui sont le P.A.N.K.S si précieuses aux parents et aux enfants?

Quand la mode fait mâle

Delphine Kindermans - Avant, bien avant, à peu près depuis le XIXe siècle et jusqu'aux années 60, c'était simple. A ces dames, et à elles seules, le privilège de porter gants, foulards, bijoux, chaussures et sacs de factures et formats divers, au gré des saisons, des tendances et des circonstances.

Valentin, au secours !

Delphine Kindermans - Près de quatre personnes sur dix vivraient seules. Un record d'autant plus surprenant que les barrières sociales n'ont jamais été aussi ténues ni les possibilités de rencontres aussi fortes, notamment grâce aux réseaux sociaux et autres sites ad hoc. Mais paradoxalement, ceux-ci - et plus encore leurs pubs pugnaces - renforceraient l'idée que le conjoint idéal nous attend forcément quelque part.

Covoiturage, costockage, coworking, codining: voyagez collaboratif !

Delphine Kindermans - Covoiturage, costockage, coworking, codining... la consommation collaborative fait chaque jour plus d'adeptes, partisans d'une mutualisation des lieux, des objets ou des savoirs plutôt que de leur possession à titre personnel.

Shopping sur ordonnance

Delphine Kindermans - Qui, du 6 ou du 20 janvier, sera finalement le jour le plus déprimant de l'année, ce fameux Blue Monday ?

Bye bye mailbox et autres formes d'immédiateté aliénante

Delphine Kindermans - A l'heure où vous lisez ces lignes, vous avez peut-être, comme pas mal d'entre nous, pris de bonnes résolutions pour l'année nouvelle. Et, vu la proximité du 1er janvier, pas encore tout à fait abandonné ces promesses faites à vous-mêmes...

Selfie épidémie

Delphine Kindermans - Selfie est donc le mot de 2013, à en croire le vénérable Oxford English Dictionary. Et s'il est vrai que ces autoportraits réalisés au smartphone n'ont pas attendu l'année écoulée pour envahir les réseaux sociaux, on n'en a sans doute jamais autant publié qu'au cours des douze derniers mois.

Des biffetons pour le réveillon

Delphine Kindermans - Les nostalgiques y verront peut-être la fin annoncée de la magie de Noël, les autres se diront plus simplement que c'est là un indicateur supplémentaire de ce retour au pragmatisme qu'on constate depuis un certain temps déjà dans nos achats, conséquence directe de cette crise qui n'en finit plus. Toujours est-il que... l'argent figure tout en haut de la wishlist des paquets à déposer au pied du sapin.

Bienvenue dans la maison Weekend, l'appli pour iPad et tablette

Delphine Kindermans - En 2013, votre Vif Weekend fête ses 30 ans. Un anniversaire que nous avons voulu célébrer en ayant tout à la fois un regard ému vers le passé, les pieds bien campés dans le présent et l'esprit résolument orienté vers l'avenir.

Les fêtes, c'est Byzance !

Delphine Kindermans - Les périodes de crise, et les doutes qu'elles engendrent en mettant à mal les modèles connus, sont souvent génératrices de paradoxes. La mode n'échappe pas à la règle.

Parfums à succès: beaucoup d'appelés et peu d'élus

Delphine Kindermans - Pour la première fois depuis le début de cette crise qui n'en finit pas, LVMH voit ses bénéfices se tasser. Rien de grave cependant pour le groupe français, qui occupe toujours la plus haute marche du podium mondial du luxe, et entend bien y rester...

Sans chemise, sans pantalon

Delphine Kindermans - On le sait, la mode, par essence en quête perpétuelle de nouveauté, n'aime rien tant que prendre le contre-pied de ce qui est attendu, détourner les usages et bousculer les conventions. Ainsi, la fourrure, vraie ou fausse, comptera parmi les tendances lourdes de l'été prochain, tandis que l'hiver 2013 porte le déshabillé aux nues...

Dries Van Noten, le paradis

Anne-Françoise Moyson - Sous les lustres en cristal du l'Hôtel de ville de Paris, Dries Van Noten marie les extrêmes pour son automne-hiver 2013-2014. Un exercice de style plus que parfait.

Fifty Shades of Grey, le phénomène

Catherine Pleeck - Le New York Times a même inventé l'expression mommy porn, pour qualifier l'apparition de ce nouveau genre littéraire, destiné à satisfaire les fantasmes des desperate housewives. Car c'est bien d'un livre phénomène de société qu'il s'agit. Décryptage.