Shopping: on a testé le running connecté

© istock

La course à pied fait des émules partout dans le monde, c'est la "running craze". Le sport trouve son engouement dans sa facilité à se pratiquer sans contrainte horaire, de lieu ou de partenaire. Pour se lancer sur le bitume et les chemins de traverse, un simple t-shirt et un short ou un legging suffisent ainsi que de bonnes chaussures bien adaptées à la morphologie du pied. Après, libre aux sportifs de s'équiper de vêtements et d'accessoires plus ou moins sophistiqués. Et de technologie, parlons-en d'ailleurs, avec ces différentes options pour rester connecté tout en courant, afin d'enregistrer ses performances, d'écouter sa musique préférée ou, encore, son coeur qui bat au rythme de ses pas. Ca.L

Cardio-fréquencemètre, Polar M400 © Polar

Ce cardio fréquenciomètre avec fonction GPS au design épuré est légèr et étanche (30 mètres). Destiné aux débutants tout comme aux urban & trail runners plus exigeants, il propose des séances d'entrainement programmées et toutes les fonctions de base (calcul de la distance, des calories, de la vitesse, des dénivelés,...) qu'on demande à ce genre de petit bijou technologique. En synchronisant en quelques secondes ses données via l'application Polar Flow installée sur son smartphone (grâce à la technologie Bluetooth Smart) ou sur son ordinateur par câble USB, on peut revivre son parcours et analyser ses performances avec graphiques détaillés et tracé d'itinéraire. Via l'agenda d'entrainement, on suit son évolution jour après jour, semaine après semaine. Porté au quotidien, un capteur d'activités distille des infos et un coach virtuel motive à se bouger tout au long de la journée. Bonus, la montre analyse même le sommeil. Polar M400, avec émetteur de fréquence cardiaque, 199 euros, 159,99 euros sans ceinture, existe en blanc ou noir.

Cardio-fréquencemètre, Tom Tom Cardio Runner/Multisports © DR

Finie la ceinture désagréable qui cisaille l'abdomen, cette montre prend directement les pulsations au poignet grâce à son capteur optique Mio® qui contrôle les variations du flux sanguin en émettant un faisceau lumineux à travers la peau. Très complète, elle fournit des données de course précises bien visibles sur son grand écran (distance, vitesses moyenne, dénivellé, calories brûlées...). Sans chichis, elle se commande de manière intuitive via un bouton unique. Toutes les informations qu'elle enregistre sont synchronisables en quelques secondes sur PC ou via l'application dédiée Tom Tom MySports (aussi compatible avec MapMyFitness, RunKeeper, TrainingPeaks et Strava). Pour chaque entraînement, il y a 5 zones d'intensité proposées selon les objectifs désirés: Sprint, Vitesse, Cardio, Facile, ou encore, Fitness. Sur tapis, on enclenche la fonction Indoor. La montre plaira aussi aux adeptes de triathlon avec ses options vélo et piscine.

TomTom Runner Cardio au prix de 269,95 euros et TomTom Multi-Sport Cardio (course, vélo, natation, tapis, freestyle) à 299,95 euros

Brassière connectée: Salomon Brassière MoveSense W © Salomon

Pour les sportives entravées dans leur mouvement ou irritées par les ceintures abdominales, Salomon a trouvé la solution avec cette brassière dans laquelle on intégre son capteur de fréquence cardiaque.

Applications de course: RunKeeper and co © RunKeeper

Une foule d'applications tournant sur IOS ou Android se synchronisent facilement à toutes ces montres intégrant la fonction GPS: Endomondo, Runtastic, RunKeeper, Nike Plus...en sont quelques exemples, avec des relevés de course plus ou moins élaborés selon les applications et la possibilité de partager ses performances sur les réseaux sociaux afin de se faire encourager ou féliciter par ses amis. Avantage: elles sont, pour la plupart, totalement gratuites, et ne coûtent quelques euros en version "premium" pour avoir plus d'options. Attention toutefois à bien charger la batterie du téléphone avant toute sortie, ces app' étant assez energivores.

Gants tactiles Odlo © DR

En hiver, pour avoir facilement accès à l'écran de son smartphone sans se glacer le bout des doigts, la marque scandinave Odlo propose un modèle très ergonomique de gants-moufle avec capteurs digitaux.

Brassard de poignet pour smartphone © DR

Ce brassard que l'on enfile au poignet permet d'y glisser son smartphone afin de l'embarquer lors d'une sortie. De par son positionnement, il permet d'accéder facilement aux fonctionnalités de l'application utilisée. Disponible sur Amazon.

Ecouteurs Bose QuietComfort®: écouteurs à réduction de bruit © Bose

Pour courir en musique, ces écouteurs intra-auriculaires à réduction de bruits Bose: poids plume (seulement 50 grammes) d'une qualité sonore exceptionnelle. Grâce à deux microphones minuscules intégrés dans chacun des écouteurs, le premier mode d'écoute permet de couper totalement l'auditeur des bruits, l'enfermant carrément dans une bulle sonore, tandis que le second, baptisé "aware", lui permet de rester en contact avec l'environnement ambiant, plutôt rassurant pour entendre une voiture dans la rue. La qualité du son est digne de la réputation de Bose, riche et profonde. Les embouts des écouteurs StayHear+, pour leur part, se positionnent à l'entrée du conduit auditif afin d'offrir une isolation acoustique maximale, avec leur forme conique, ils sont stables et souples et se font presque oublier. Idéal pour les sportifs en mouvement, ils restent bien en place.

Ecouteurs Bose QuietComfort®. Prix : 299,95 euros.

Ecouteurs Jabra avec capteurs de fréquence cardiaque intra-auriculaires © jabra

Ces écouteurs-ci représentent une petite révolution dans le domaine sportif. Ils sont dotés de capteurs de fréquence cardiaque intra-auriculaires, avec une exactitude prouvée cliniquement. Ils donnent une liberté de mouvement totale lors d'une sortie : plus de fils qui s'enroulent, plus de ceinture qui serre la poitrine...et un son Dolby® immersif pour profiter à 100% de ses "power songs". De plus, ils sont tout terrain en étant conformes aux normes militaires américaines en matière de conditions météorologiques (pluie, sable, poussière, etc.) et de chocs. Ils sont compatibles avec la plupart des applications sportives existantes.

Jabra Sport Pulse Wireless, 199 euros

Courir, oui, mais en musique © istock

Des morceaux de musique ou "power songs" sont créés spécialement pour le runner en suivant son rythme cardiaque. Par exemple, Nike+ et LCD Soundsystem ont sorti un album - intitulé 45:33' en allusion aux deux supports vinyles et non à sa durée qui fait exactement 46'05'' - qui monte graduellement en intensité tout au long d'un run. Spotify, de son côté, s'est lancé dans le projet assez ambitieux d'étudier de manière scientifique les effets de la musique à travers différentes rythmiques, paroles et pulsations sur l'efficacité d'un entraînement sportif. Découvrez la sélection ICI après vous être préalablement inscrit au service de musique en ligne.

Vêtements connectés © istock

Un tee-shirt qui surveille le rythme cardiaque, relève la température du corps l'humidité, ou des chaussures avec GPS intégré...les vêtements connectés vont encore plus loin en faisant littéralement symbiose avec le corps du coureur. Ces textiles intelligents sont en plein développement et de nombreux modèles devraient voir le jour en 2015. Ils sont réservés à des acheteurs avertis et affichent des tarifs encore assez élevés pour le moment.

T-shirt connecté © DR

En France, la société Cityzen Science est la pionnière du secteur: elle développe des textiles connectés depuis 2008, et les commercialise depuis 2012. La société lancera deux produits cette année : le D-Shirt, un tee-shirt connecté, ainsi qu'un cuissard à destination des cyclistes. Certains éléments sont directement tissés dans le vêtement, tandis que d'autres - notamment le GPS - sont embarqués dans un petit boîtier présent dans une poche. Le tout facilement lavable en machine.

D-Shirt à partir de 350 euros.

Polar Loop, bracelet connecté d'activité © Polar Loop

Vous n'êtes pas attiré par la course mais désirez toutefois combattre la sédentarité au quotidien? Le Polar Loop est alors le compagnon idéal. Ce bracelet connecté est en réalité un podomètre super sophistiqué, il propose de se motiver à bouger tout au long de la journée avec des objectifs réalistes de temps de marche ou de jogging. Objectif : 10 000 pas comptabilisés avant le coucher. Allez, hop hop hop, on se lève pour aller boire un café, aller discuter avec un collègue au lieu de lui envoyer un mail, ou encore, on fait les cent pas en téléphonant. A la fin de la journée, on visionne ses efforts via l'application dédiée et on s'en félicite.

Polar Loop, 99,99 euros

Veste Odlo © Odlo

La collection Odlo propose des vestes de course avec ouverture intégrée pour pouvoir contrôler sa montre GPS.

Odlo © Odlo

Jacket PrimaLoft Odlo pour dame, 180 euros

Sac Osprey avec pochette intégrée © Osprey

Pour les sorties plus longues, le sac Rev 1.5 de la marque américaine Osprey dispose d'une pochette transparente intégrée, le "DigiFlip™" en film TPU sur le harnais. Elle permet de vérifier sa montre GPS ou d'utiliser son smartphone durant la course sans avoir à enlever l'appareil de la sécurité du sac à dos. Pesant seulement 340 grammes, ce sac possède un réservoir hydraulique d'1,5 litre, pratique pour s'hydrater en mouvement.

Sac Osprey avec pochette intégrée © Osprey

Tracker d'activités et de sommeil Runtastic Orbit © DR

Dans le même style, le Runtastic Orbit est un tracker d'activités physiques, sportives et de sommeil. Connecté 24/24, le bracelet donne des informations sur les pas effectués, la distance, les calories brûlées, la durée et les cycles de sommeil, il permet de fixer et d'atteindre des objectifs, et utilise des vibrations de rappel. Il est étanche jusqu'à 100 mètres.

Runtastic Orbit, 119,99 euros

Coach életronique Fitbit © DR

Pour une version plus discrète, la société Fitbit propose deux modèles de ce qu'elle nomme des "coachs électroniques" à clipper à sa ceinture. Fitbit Zip, 59,95 euros et le Fitbit One, 99,95 euros.

Jawbone Up Move © Jawbone

Autre tracker d'activités sans chichi et efficace, le Jawbone Up Move offre toutes les fonctionnalités nécessaires à l'analyse de l'activité quotidienne et du sommeil. Discret, il se clippe n'importe où et peut aussi être porté au poignet. Une application accompagne le capteur de mouvements. Une fois les données synchronisées par Bluetooth, un "smartcoach" donne des conseils à l'utilisateur qui aura préalablement introduit ses objectifs (10 000 pas par jour ou 8 heures de sommeil minimum), le félicitant lors d'objectifs atteints. Seul bémol : l'objet connecté n'est pas étanche et la pile doit être remplacée environ tous les 6 mois. On attend avec impatience la troisième génération Jawbone avec le Up3, annoncé dans le courant 2015. Il permettra de mesurer la fréquence cardiaque au repos, détectera automatiquement les séances de sport et identifiera le moment le plus propice au réveil avec la fonction SmartAlarm,...) Jawbone Up, 49,99 euros Infos: https://jawbone.com/