Je me suis inscrit sur l'application en 2018 et, après deux ans à regarder les posts des autres, j'ai décidé de me lancer aussi, durant le premier confinement. Je me suis dit que cela pourrait être marrant de partager mes moments de rigolade. Et, au final, mon accent français et mes blagues assez mauvaises -- on ne va pas se mentir ( rires) -- ont vite trouvé leur ...

Je me suis inscrit sur l'application en 2018 et, après deux ans à regarder les posts des autres, j'ai décidé de me lancer aussi, durant le premier confinement. Je me suis dit que cela pourrait être marrant de partager mes moments de rigolade. Et, au final, mon accent français et mes blagues assez mauvaises -- on ne va pas se mentir ( rires) -- ont vite trouvé leur public. La vidéo qui m'a fait connaître? Celle de l'aquagym! A l'époque, on m'avait proposé un travail à l'étranger qui impliquait de réaliser cette activité physique tous les matins. Je me suis filmé en disant: "Oh, doing aquagym in the morning? It's not for me." Et je crois que les gens se sont dit: "Mais qui est ce clown et pourquoi il parle comme ça?" Aujourd'hui, mes followers sont surtout des Américains et des Canadiens qui adorent ou détestent l'accent français.Difficilement. Je suis indépendant en tant que personne physique. Je paie des cotisations sociales, des impôts et tout le tralala. En Belgique, les contenus publiés ne sont pas monétisés alors qu'ils le sont en France, par exemple. Mes revenus viennent surtout de mon "influence". Des entreprises me contactent pour faire connaître leurs produits, en moyenne une fois par mois ou de manière bimensuelle. Les montants sont fixés d'après l'appréciation personnelle des marques ; il n'y pas de barèmes. Mon contrat le plus bas était facturé à 150 euros - il s'agissait de réaliser une petite story accompagnée d'un lien vers un site Web - et le plus élevé était de 3 500 euros. Tout à fait et ça fait très peur. Souvent, lorsque je rencontre quelqu'un, cette personne connaît déjà tout de moi. On se sent un peu agressé dans sa vie privée... Aussi, je suis le seul des deux à devoir apprendre à connaître l'autre. Et puis, on ne sait jamais si les gens sont mal intentionnés ou non. @davidyrodriguez