Un ruban rose signé Raf Simons et un mammoquiz pour aider à la lutte contre le cancer du sein

11/09/18 à 14:47 - Mise à jour à 14:47

Source: Belga

L'organisation Pink Ribbon a présenté mardi son nouveau ruban rose à l'occasion de la campagne annuelle de sensibilisation au cancer du sein. Cette année, le créateur belge Raf Simons a élaboré le petit ruban.

Un ruban rose signé Raf Simons et un mammoquiz pour aider à la lutte contre le cancer du sein

Raf Simons, dans le documentaire Dior and I reflétant la course folle à la création dans une maison de luxe. © ISOPIX

Sur le ruban rose, on peut lire le message "Heroes", écrit en lettres noires. "Cela concerne à la fois les femmes qui luttent contre le cancer du sein et les nombreuses personnes qui les soutiennent dans cette bataille, telles que les proches, les médecins et les chercheurs", explique la porte-parole du créateur.

Un ruban rose signé Raf Simons et un mammoquiz pour aider à la lutte contre le cancer du sein

© DR

Pink Ribbon Belgique fait campagne avec le ruban pendant le mois international du cancer du sein. Dès aujourd'hui, il sera mis en vente partout en Belgique dans des magasins tels que Mayerline, Hunkemöller, dans les supermarchés Carrefour, Spar, mais aussi chez Club, Di, Planet Parfum, Natan, ou encore Multipharma.

Le cancer du sein est le plus fréquent chez les femmes belges, souligne l'organisation. Une femme sur huit est touchée et 29 femmes en moyenne sont diagnostiquées chaque jour.

L'organisation Pink Ribbon lance également un nouvel outil en ligne, appelé Mammoquiz. "Le cancer du sein représente encore un grand tabou. C'est pourquoi la sensibilisation est importante", explique la directrice de Pink Ribbon, Bettina Geysen. "Le Mammoquiz est un simple questionnaire éducatif en trois langues, inspiré du jeu mammobox, développé en 2002 par le Center for Cancer Research. Il est important qu'une version numérique soit maintenant accessible." Le but de l'organisation est de sensibiliser l'ensemble des femmes en Belgique. "Il existe un programme de dépistage de la population dès 50 ans, mais qui n'atteint que la moitié des femmes", selon Mme Geysen. "Grâce à ce quiz, nous souhaitons sensibiliser les gens aux risques de cancer du sein et leur donner les outils nécessaire afin d'identifier les signaux d'alarme en risque de cancer du sein."

Nos partenaires