15 sites disparus à tout jamais (en images)

© DR

(CNN/Listverse/MS)

1. Le glacier de Chacaltaya en Bolivie © Christian Mehlfuhrer

Situé à 5300 mètres d'altitude dans les Andes, le glacier de Chacaltaya figurait parmi les principales attractions de Bolivie. Mais suite au réchauffement de la planète, la masse de glace de 18.000 mètres n'a fait que se réduire. En 2012, le domaine skiable a été fermé définitivement.

Le glacier de Chacaltaya en Bolivie © Skykid123ve, Wikicommons

2. La gare de Pennsylvanie à New York © Cervin Robinson, Wikicommons

L'actuelle gare de Pennsylvanie n'est qu'un labyrinthe de couloirs sans caractère mais l'ancienne Penn Station, construite en 1910, était un magnifique exemple du style architectural Beaux-Arts. En 1963, elle a été remplacée par une gare plus petite.

La gare de Pennsylvanie à New York © GF

3. Les chutes de Guairá au Paraguay et au Brésil © iStock

Le débit d'eau de ces 18 chutes dépassait trois fois celui des chutes de Niagara et le bruit assourdissant s'entendait à plus de 30 kilomètres de distance. Jusqu'en 1982, les chutes de Guairá étaient une attraction touristique très prisée, mais elles se sont totalement arrêtées à cause de la construction du barrage d'Itaipu.

4. Le premier Théâtre du Globe à Londres © iStock

Le premier Théâtre du Globe a été construit en 1599 pour la compagnie de théâtre de William Shakespeare en personne, The Lord Chamberlain's Men. Quatorze ans plus tard, il a brûlé avant d'être reconstruit la même année. En 1642, les puritains l'ont obligé à fermer. En 1997, on a reconstruit un Théâtre du Globe à l'image du premier bâtiment.

Le premier Théâtre du Globe à Londres © Reuters

5. Les Bains Sutro à San Francisco © GF

Ouverts en 1894, les Bains Sutro comprenaient sept piscines sous un toit en verre gigantesque, des plongeoirs, des toboggans, des trapèze et même un musée d'histoire naturelle. Malheureusement, ils n'ont jamais été rentables et en 1964 ils ont été obligés de fermer définitivement. Deux ans plus tard, le complexe a brûlé.

Les Bains Sutro à San Francisco © iStock

6. La Pagode de porcelaine de Nankin © Johan Nieuhof, Wikicommons

Au début du quinzième siècle, le troisième empereur de la dynastie Ming a fait construire une pagode en porcelaine de 80 mètres de haut sur la rive de la rivière Yangzi Jiang. L'oeuvre d'art est considérée comme l'un des sept miracles du Moyen-Âge mais malheureusement elle a été détruite par les Taiping en 1850. Entre-temps, un homme d'affaires chinois a offert 156 millions de dollars pour faire reconstruire la pagode.

7. The New York Hippodrome © GF

The Hippodrome a ouvert ses portes en 1905. À l'époque, c'était le plus grand théâtre du monde. Les plus grands artistes, dont Houdini, s'y sont produits. Malheureusement, il n'a jamais été rentable et en 1939 l'Hippodrome a été abattu et remplacé par des bureaux et un parking.

sites perdus © GF

Houdini

8. L'Opéra royal de La Valette à Malte © Marucs1234, Wikicommons

Censée devenir le joyau de la capitale de Malte, l'opéra royal a ouvert ses portes en 1866 avant que son intérieur ne brûle six ans plus tard. Pendant la Seconde guerre mondiale, le bâtiment a été touché par une bombe. Aujourd'hui, il ne reste plus que quelques colonnes.

L'Opéra royal de La Valette à Malte © GF

9. La tombe du prophète Jonas à Mossoul en Irak © Ronald Unger, Wikicommons

Selon la tradition, Jonas (le garçon qui a été avalé par une baleine selon la Bible) serait enterré dans la plus ancienne mosquée de Mossoul, un lieu important de pèlerinage, mais en juillet 2014 l'État islamique a fait sauter la mosquée.

People look at the rubble of the Prophet Younis Mosque after it was destroyed in a bomb attack by militants of the Islamic State, formerly known as ISIL, in the city of Mosul © REUTERS

10. Les Pink and White Terraces en Nouvelle-Zélande © GF

Le 10 juin 1886, les Néo-Zélandais ont perdu leur huitième merveille du monde. Les terrasses roses et blanches située près du lac de Rotomahana ont disparu après une éruption du volcan Tarawera.

Les Pink and White Terraces en Nouvelle-Zélande © JSilver, Wikicommons

11. La Christ Church Greyfriars à Londres © GF

Sir Christopher Wren a fait construire cette église après qu'elle ait été détruite par un incendie en 1666. En 1940, l'église a été touchée par une bombe allemande. Seule la tour est restée intacte.

La Christ Church Greyfriars à Londres © Diego Delso, Wikicommons

12. La Grande Mosquée d'Alep en Syrie © istock

Non seulement, la Grande Mosquée figurait sur le patrimoine de l'Unesco mais les restes du prophète Zacharie y seraient également enterrés. L'édifice religieux n'a pas survécu aux violences de la guerre.

La Grande Mosquée d'Alep en Syrie © REUTERS

13. Le temple de Yongmyongsa à Pyongyang en Corée du Nord © GF

Ce temple de 1500 ans entouré d'un jardin magnifique a été détruit pendant la guerre de Corée (1950-1953).

14. Les Bouddhas de Bâmiyân en Afghanistan © Zaccarias, Wikicommons

Excavés dans une falaise à 2.500 mètres de hauteur, les deux gigantesques Bouddhas de Bâmiyân en Afghanistan ont été détruits par les Talibans en 2001. Ils étaient là depuis le 6e siècle.

Les Bouddhas de Bâmiyân en Afghanistan © iStock

15. Bombay Beach à Salton Sea en Californie © Alexander Novat, Wikicommons Advertisement

Bombay Beach à Salton Sea en Californie © Kit Conn, Wikicommons

Dans les années cinquante et soixante, Bombay Beach, situé au bord du lac Salton Sea au sud de la Californie attiraient de nombreux touristes qui venaient nager, faire du ski nautique et se dorer au soleil. Aujourd'hui, c'est un lieu désolé et triste. Quelques fermiers des environs ont jeté leurs déchets dans le lac. Comme le lac n'est pas relié à la mer et qu'il pleut rarement, tous les poissons sont morts. Rien d'étonnant donc à ce que les touristes n'aient pas envie de s'installer parmi les poissons pourris.