Nous avons tous en tête ces images de jeunes venus du monde entier - et notamment de Belgique - faire la fête à Dubai au plus fort de la pandémie, alors que l'émirat avait rouvert ses frontières dès l'été 2020 pour ne plus les refermer. La cité-Etat du Golfe se targuait alors d'avoir mis en place des protocoles sanitaires parmi les plus stricts au monde et affirme n'avoir cessé de les renforcer depuis, réussissant ainsi à attirer plus de 3,7 millions de visiteurs étrangers entre juillet 2020 et mai 2021, pendant que le tourisme mondial vivait sa pire crise de l'histoire récente.
...

Nous avons tous en tête ces images de jeunes venus du monde entier - et notamment de Belgique - faire la fête à Dubai au plus fort de la pandémie, alors que l'émirat avait rouvert ses frontières dès l'été 2020 pour ne plus les refermer. La cité-Etat du Golfe se targuait alors d'avoir mis en place des protocoles sanitaires parmi les plus stricts au monde et affirme n'avoir cessé de les renforcer depuis, réussissant ainsi à attirer plus de 3,7 millions de visiteurs étrangers entre juillet 2020 et mai 2021, pendant que le tourisme mondial vivait sa pire crise de l'histoire récente. Cela n'a pourtant pas empêché Dubai de reporter l'événement planétaire qu'il préparait fiévreusement depuis deux ans - et dont nous avions eu l'occasion de visiter le chantier pharaonique quelques mois avant que la pandémie n'y mette un coup d'arrêt: l'Expo universelle 2020, qui ouvrira finalement ses portes du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022. Cette expo unique en son genre, tant par sa démesure (190 pavillons sur 438 ha, 25 millions de visiteurs attendus! ) que par ses ambitions futuristes, déploiera ses fastes sur un site emprunté au désert à quasi égale distance entre les deux principales villes des Emirats arabes unis, Dubai et Abu Dhabi. Lesquelles ont bien d'autres atouts à offrir en marge de l'expo. Florilège. Jadis désert aride peuplé de bédouins et petit port de pêche célèbre pour ses perles, Dubai est aujourd'hui l'une des destinations les plus dynamiques et cosmopolites de la planète. Réputée pour son style de vie luxueux, ses gratte-ciel futuristes, ses îles artificielles mégalomanes, ses parcs aquatiques démesurés et ses hôtels d'un chic extravagant - certains affichent fièrement jusqu'à 7 étoiles! - , la ville allie la démesure de New York aux paillettes de Las Vegas avec ses projets immobiliers et ses événements tellement fous qu'ils attirent les visiteurs du monde entier en toutes saisons. Et notamment en hiver, où le soleil est garanti à 6 heures de vol de Bruxelles, avec des températures particulièrement douces dans un environnement ultrasécurisé. Paradis du lèche-vitrines, Dubai organise chaque année son Shopping Festival en janvier, un mois de démarques et d'animations. Ses centres commerciaux sont tellement grands qu'on peut y passer des journées entières à chasser les produits de luxe détaxés toute l'année - ce que font beaucoup de visiteurs qui rentabilisent leur voyage avec les économies ainsi réalisées. Au coeur du Dubai Mall, le plus connu et central d'entre eux, un aquarium géant permet aux chalands d'admirer gratuitement des dizaines de requins, de raies et autres poissons exotiques à travers une vitre et un tunnel de taille phénoménale. Il est même possible d'y effectuer une plongée d'une demi-heure au beau milieu des squales, face au public médusé. Frisson garanti, dehors comme dedans. Et si vous en redemandez, pourquoi ne pas aller vous baigner avec les piranhas dans l'étonnante forêt tropicale intérieure du Green Planet, où l'on peut passer la nuit parmi plus de 3 000 plantes et animaux exotiques. Surplombant le Dubai Mall et donc le coeur de la ville, le Burj Khalifa reste à ce jour la plus haute tour du monde puisqu'elle culmine à 828 mètres. C'est elle que Tom Cruise escalade dans Mission Impossible mais rassurez-vous, si vous grimpez "At the top sky" au 125e étage, vous profiterez d'une impressionnante vue à 360 °, bien protégés derrière des vitres et des grillages. Les étages supérieurs ne sont pas accessibles au public, sauf si vous dînez au Lounge, le restaurant panoramique du 154e. La cuisine y est à la hauteur... des tarifs imposés. Autre incontournable, l'île artificielle The Palm où les Beckham, Brad Pitt et Ralf Schumacher possèdent de somptueuses villas, pour ne citer que ceux qui s'en vantent. Vous pourriez y séjourner au dernier rejeton de la chaîne W Escape du groupe Marriott International, un 5-étoiles qui bouscule véritablement les codes de l'hôtellerie avec son style ultracontemporain, son design électrique, ses bars et restaurants supervisés par les étoilés Massimo Bottura et Akira Back. Mosaïque en verre Orsoni, jeux de lumière imitant la forme brute de l'or, impressionnant atrium orné d'un lustre de 640 pièces de verre qui reflètent les rythmes du DJ à l'oeuvre dans le lounge voisin... De quoi vous mettre en appétit avant un crochet pour admirer le Burj Al Arab, l'hôtel le plus luxueux du monde en forme de voile posée sur l'eau, avec vue plongeante sur The Palm du haut de ses 300 mètres. La plus petite suite de cet emblème de Dubai mesure 170 m2 - et il en compte 200. Pour accéder aux étages, il faut montrer patte blanche mais ses restaurants sont accessibles, fût-ce pour y prendre le thé l'après-midi. L'un suspendu dans les airs, l'autre sous le niveau de la mer, avec vue sur la vie sous-marine... Toujours plus haut dans la démesure? Sur l'île voisine de Bluewaters, la grande roue Ain Dubai ("l'OEil de Dubai") est la plus élevée du globe avec ses 210 mètres - encore un record battu par l'émirat! Elle surplombe la ville, la marina, un mall et même un souk, pour les achats de souvenirs, d'artisanat et de produits locaux après s'être envoyé en l'air. Connue pour cumuler les records - la plus haute fontaine, la plus vaste station de ski intérieure, le plus long métro automatisé... -, Dubai est aussi la cité des contrastes. En moins d'une heure, on peut y passer de la frénésie du centre-ville au farniente des plages de sable chaud ou à la tranquillité contemplative du désert, dont les dunes s'étendent à l'infini. Randonnée à pied ou en chameau, sandboarding (ou surf des sables), raid en 4x4 façon montagnes russes, bivouac sous les étoiles et dîner dans un camp de bédouins et une ambiance digne des 1 001 nuits, danseuses du ventre et spectacle de fauconnerie compris, pour ceux qui aiment l'animation exotique... On n'est pas dans l'immensité sauvage du Sahara mais dans le décor de Lawrence d'Arabie, où l'illusion est parfaite. Et pas de panique: aucune chance de croiser ici des djihadistes en goguette. Le survol du désert en ballon est également très prisé et, pour les voyageurs en famille, un séjour dans la station Bab Al Shams, au coeur du désert, sera l'occasion de divertir adultes et enfants à travers un vaste éventail d'activités originales. Dont un safari dans la Réserve pour la Conservation du Désert des Emirats arabes unis, où de nombreux animaux protégés se laissent volontiers observer: différentes espèces de gazelles, oryx blancs, fennecs, varans et autres reptiles... Le territoire de Dubai abrite aussi une majestueuse chaîne de montagnes à la frontière du sultanat d'Oman. Les monts Hajar s'élèvent à moins d'une heure et demie de route de la capitale et constituent un lieu d'évasion très prisé des habitants pour cause de climat plus clément aux saisons les plus chaudes. L'enclave de Hatta, jadis relais sur la route entre tous ces micro-Etats, est aujourd'hui une destination courue par les photographes, les amateurs de nature, de tranquillité et de randonnée dans des paysages à couper le souffle. Un barrage a permis d'y créer un lac artificiel où peuvent être pratiqués de nombreux sports nautiques. Et si l'on veut y séjourner, les très originaux Hatta Sedr Trailers se présentent comme le "premier caravane-hôtel du monde". Un must. Plus tranquille et alanguie mais non moins intéressante, Abu Dhabi n'est qu'à une heure et demie de route côtière de Dubai et mérite largement l'excursion. Fût-ce pour son attraction-phare: le Louvre Abu Dhabi, premier musée universel du monde arabe et plus grand projet culturel français à l'étranger, inauguré en grande pompe en 2017. Ses collections présentent des oeuvres d'art issues de toutes les époques et des principales civilisations qui se sont succédé à travers l'histoire, prêtées par le Louvre et une dizaine d'autres institutions de premier plan. Mais c'est surtout l'architecture du musée qui attire les curieux. On la doit à Jean Nouvel, qui s'est inspiré du lacis des médinas, de la blancheur des maisons, des coupoles des caravansérails et mosquées, de la géométrie chère au monde arabe, de la fraîcheur des oasis et des ancestraux filtres à lumière pour créer un ensemble de bâtiments parallélépipédiques et de bassins sous un immense dôme ajouré. Aussi spectaculaire qu'unique en son genre, celui-ci mesure 180 mètres de diamètre, 565 mètres de circonférence et se compose d'un feuilletage de résines d'aluminium qui se superposent et se croisent jusqu'à former un immense entrelacs étoilé filtrant sans bloquer les rayons du soleil. Magnifique. Même si tous n'ont pas la puissance architecturale du "Louvre des Sables" voisin, de nombreux musées valent tout de même le détour à Dubai. Ceux qui viennent pour l'Expo universelle ne manqueront pas de visiter le dernier-né de la scène muséale locale, qui vient tout juste d'ouvrir ses portes: le Museum of the Future propose une plongée saisissante dans les évolutions technologiques... présagées pour les vingt prochaines années, qui n'existent donc pas encore. Son design est révolutionnaire, avec sa forme circulaire verticale et ses 1 024 panneaux de calligraphie arabe, parmi d'autres performances d'ingénierie architecturale. Autre coup de coeur, pour n'en citer plus qu'un: ouvert en 2018 sur le front de mer, le Jameel Arts Center vise à présenter l'art contemporain du Golfe dans une immense galerie d'exposition. Ce vaste complexe de 10 000 m2 regroupe une communauté artistique d'un dynamisme et d'une créativité incroyables, composée d'artistes renommés. Sublime à l'intérieur mais également à l'extérieur, avec ses immenses jardins qui invitent à la promenade. Et sa vue imprenable sur la skyline de Dubai...