Nous sommes au sommet du Bayterek, qui domine la ville de ses 97 mètres de hauteur. Cette tour inspirée du mythique arbre de vie et couronnée d'un imposant oeuf en or (déposé par l'oiseau du bonheur) attire les Kazakhs des quatre coins du pays. Ils y font la file des heures durant pour pouvoir placer leur main dans l'empreinte dorée de leur ancien président, Noursoultan Nazarbaïev, et faire un voeu en admirant l'opulent palais présidentiel. Le chef d'Etat, qui a passé près de trente ans à la tête du pays, est ici un héros: après avoir démissionné en mars dernier, on a même décidé de donner son prénom à la ville, qui s'appelait jusque-là Astana.
...