Tendre des filets dans le désert pour récolter l'eau potable présente dans la brume (photo). Utiliser l'eau des rivières et des canaux pour arroser les plantes et rafraîchir le climat des...

Tendre des filets dans le désert pour récolter l'eau potable présente dans la brume (photo). Utiliser l'eau des rivières et des canaux pour arroser les plantes et rafraîchir le climat des villes en été. S'inquiéter de la pollution sonore des océans qui pousse les dauphins au suicide... Si elle n'est pas franchement gaie, la nouvelle expo proposée par le CID, sur le site du Grand-Hornu, rend palpable et intelligible un enjeu majeur de notre temps. A la croisée du design, de l'art et des sciences, Après la sécheresse - L'état aquatique alterne simples constats et solutions pour y faire face. Des solutions souvent low-tech. Curatée par la plate-forme néerlandaise Transnatural (qui est aussi par ailleurs un label éditant de très beaux objets design), l'expo est une expérience à la fois sensible, engagée, didactique et tournée vers l'avenir.