1. Cabiner, aux Pays-Bas - à 284 km de Bruxelles

Vous traversez à pied les bois de feuillus et de conifères, en longeant marais et bruyères. Puis vous apercevez cette charmante maisonnette écoresponsable et autosuffisante (panneaux solaires, eau puisée à la pompe et poêle à bois). C'est un bivouac en Norvège qui a inspiré Sander et Vincent, qui ont voulu recréer le formidable sentiment de camaraderie et d'aventure ressenti dans le Grand Nord.

pie aerts
© pie aerts

La première cabane est née en 2017 dans la réserve naturelle du Drentsche Aa. Puis d'autres ont vu le jour dans cette magnifique région néerlandaise où se déploie le parc du Sallandse Heuvelrug réputé pour ses belles collines.

2. Forêt45, en Belgique - à 120 km de Bruxelles

2, Anneleen Vanhelmont
2 © Anneleen Vanhelmont

Nous sommes dans la commune de Viroinval, en bordure des Ardennes. Une cabane au milieu des bois, pour s'évader en famille, savourer de longs déjeuners et des dîners à la belle étoile, faire griller des guimauves ou se perdre dans la nature. Récemment rénovée, l'adresse dispose d'une cuisine, d'un séjour, d'une salle de bains et de deux chambres. Située dans un petit village de vacances à Oignies-en-Thiérache, à deux enjambées de la frontière française, c'est l'endroit idéal pour un dépaysement bucolique sans quitter le pays. Le bon plan pour préparer le séjour? Sur leur compte Instagram, les propriétaires partagent une foule d'idées d'excursions dans la région.

3. De Batterij, en Belgique - à 69 km de Bruxelles

3, Laura Claessens
3 © Laura Claessens

Au coeur de la paisible Campine, à l'abri d'épais taillis, Piet et Nathalie ont un jour découvert un chalet à l'abandon et envahi par les mauvaises herbes. Adossé à la forêt de chênes d'Eindhout, avec vue sur les prés ensoleillés, l'endroit avait clairement du potentiel... exploité progressivement par un tandem qui s'est acharné à le rénover du toit à la façade en passant par les intérieurs, le tout avec des matériaux de récupération et des trouvailles vintage. La maisonnette, raccordée à l'eau courante, dispose d'un sauna et d'un Jacuzzi, d'une cuisine et d'un coin salon. Cinq personnes peuvent y loger. "Ce qui rend ce lieu unique, selon moi, c'est sa longue table couverte à l'extérieur, affirme Piet. Nous avons souvent des hôtes qui viennent pour une première nuitée en amoureux, puis reviennent pour organiser un dîner entre amis. D'ailleurs, pour ces derniers, on a une caravane rétro dans la prairie..."

4. Huisje aan de vijver, en Belgique - à 51 km de Bruxelles

4, SDP
4 © SDP

A Hamme-Moerzeke, presque au bord de l'Escaut, un vaste domaine naturel abrite plus de deux cents étangs de pêche (gérés par des propriétaires privés), dont la plupart disposent d'une caravane ou d'une maisonnette. Liesbet Lecompte en possède deux. Une pour elle, et une à louer "avec un service comme à l'hôtel", précise-t-elle. Bien sûr, elle connaît tous les bons restos des environs, ainsi que les jolis chemins de balades pédestres ou cyclistes. Sur le domaine, on fait de la barque, on part à la recherche des grenouilles et des hérons, on s'assied avec un bon bouquin ou on pique une petite tête dans l'étang. Le chalet dispose d'un sauna et d'une douche extérieure. Pour se sustenter, petits-déjeuners et barbecues sont dispos sur demande. Bon à savoir: pendant les vacances, Liesbet loue aussi sa propre maison avec une cuisine et une chambre double, pour les familles qui ont besoin de plus de place.

5. Forest to Plate, en France - à 127 km de Bruxelles

5, Yuri Andries
5 © Yuri Andries

On est ici dans une prairie appartenant au maire de Vireux-Molhain, juste au-delà de la frontière française. Le fondateur (belge) de l'organisation Forest to Plate invite ses visiteurs à laisser leur voiture en Belgique. Puis à faire les derniers kilomètres à pied jusqu'aux tipis. "Mais on peut aussi se garer près de la tente", précise l'hôte. Les tentes disposent chacune d'un poêle, d'un coin dodo et d'une toilette sèche. Ustensiles de cuisine, bois et eau potable sont fournis. Il suffit donc d'apporter matériel de camping et nourriture... sauf si vous préférez cueillir votre repas en cours de route - c'est autorisé chez nos voisins français. "Par temps maussade, vous n'avez qu'à vous blottir au coin du poêle pour admirer la vallée du Viroin." Et vous endormir au son du clapotis de la rivière, tandis qu'au réveil, vous verrez peut-être passer une horde de chevreuils... ou le maire venant s'occuper de ses vaches.

6. Cabin Anna, aux Pays-Bas - à 185 km de Bruxelles

6, lucid
6 © lucid

Sa maman rêvait de se rapprocher de la nature mais ne trouvait pas chaussure à son pied. Alors Caspar Schols a imaginé cette cabane offrant une sensation de liberté absolue grâce à ses "coques" successives qui s'ouvrent au gré du temps et des envies. Entièrement fermée, elle apparaît comme une simple hutte en bois... jusqu'à ce que son enveloppe extérieure s'efface pour dévoiler une structure en verre soutenue par une charpente, comme une poupée russe. Envie de passer la nuit sous les étoiles? Pas de problème: la coque en verre, elle aussi, peut s'ouvrir. Le concept a décroché plusieurs récompenses, au point que son créateur en a façonné cinq clones, avec lits doubles confortables, poêle, cuisine et baignoire dissimulée sous une trappe du plancher. Rendez-vous sur le domaine d'Holenberg, au milieu des bois. Le site jouxte le Maashorst, la plus grande réserve naturelle du Brabant-Septentrional, où l'on croise des escadrons d'oiseaux mais aussi des écureuils ou des bisons.

7. 48° Nord, en France - à 453 km de Bruxelles

7, SDP
7 © SDP

Ces cabanes scandinaves, véritables petits bijoux conçus par l'architecte norvégien Reiulf Ramstad, ont été plantées dans le nord-est de la France, dans les collines de Breitenbach. Prévues pour deux à quatre personnes, ces "hyttes" de 20 à 60 m2 sont installées dans une zone protégée Natura 2000 et sont donc 100% respectueuses de l'environnement. Depuis leur terrasse - voire depuis les lits! -, la vue sur la vallée et les vertes collines environnantes est époustouflante. Les maisonnettes ne disposant pas d'une cuisine propre, un restaurant (approvisionné par un potager bio) est érigé dans le bâtiment principal, qui abrite également un spa et un centre de bien-être.

Vous traversez à pied les bois de feuillus et de conifères, en longeant marais et bruyères. Puis vous apercevez cette charmante maisonnette écoresponsable et autosuffisante (panneaux solaires, eau puisée à la pompe et poêle à bois). C'est un bivouac en Norvège qui a inspiré Sander et Vincent, qui ont voulu recréer le formidable sentiment de camaraderie et d'aventure ressenti dans le Grand Nord. La première cabane est née en 2017 dans la réserve naturelle du Drentsche Aa. Puis d'autres ont vu le jour dans cette magnifique région néerlandaise où se déploie le parc du Sallandse Heuvelrug réputé pour ses belles collines. Nous sommes dans la commune de Viroinval, en bordure des Ardennes. Une cabane au milieu des bois, pour s'évader en famille, savourer de longs déjeuners et des dîners à la belle étoile, faire griller des guimauves ou se perdre dans la nature. Récemment rénovée, l'adresse dispose d'une cuisine, d'un séjour, d'une salle de bains et de deux chambres. Située dans un petit village de vacances à Oignies-en-Thiérache, à deux enjambées de la frontière française, c'est l'endroit idéal pour un dépaysement bucolique sans quitter le pays. Le bon plan pour préparer le séjour? Sur leur compte Instagram, les propriétaires partagent une foule d'idées d'excursions dans la région. Au coeur de la paisible Campine, à l'abri d'épais taillis, Piet et Nathalie ont un jour découvert un chalet à l'abandon et envahi par les mauvaises herbes. Adossé à la forêt de chênes d'Eindhout, avec vue sur les prés ensoleillés, l'endroit avait clairement du potentiel... exploité progressivement par un tandem qui s'est acharné à le rénover du toit à la façade en passant par les intérieurs, le tout avec des matériaux de récupération et des trouvailles vintage. La maisonnette, raccordée à l'eau courante, dispose d'un sauna et d'un Jacuzzi, d'une cuisine et d'un coin salon. Cinq personnes peuvent y loger. "Ce qui rend ce lieu unique, selon moi, c'est sa longue table couverte à l'extérieur, affirme Piet. Nous avons souvent des hôtes qui viennent pour une première nuitée en amoureux, puis reviennent pour organiser un dîner entre amis. D'ailleurs, pour ces derniers, on a une caravane rétro dans la prairie..." A Hamme-Moerzeke, presque au bord de l'Escaut, un vaste domaine naturel abrite plus de deux cents étangs de pêche (gérés par des propriétaires privés), dont la plupart disposent d'une caravane ou d'une maisonnette. Liesbet Lecompte en possède deux. Une pour elle, et une à louer "avec un service comme à l'hôtel", précise-t-elle. Bien sûr, elle connaît tous les bons restos des environs, ainsi que les jolis chemins de balades pédestres ou cyclistes. Sur le domaine, on fait de la barque, on part à la recherche des grenouilles et des hérons, on s'assied avec un bon bouquin ou on pique une petite tête dans l'étang. Le chalet dispose d'un sauna et d'une douche extérieure. Pour se sustenter, petits-déjeuners et barbecues sont dispos sur demande. Bon à savoir: pendant les vacances, Liesbet loue aussi sa propre maison avec une cuisine et une chambre double, pour les familles qui ont besoin de plus de place. On est ici dans une prairie appartenant au maire de Vireux-Molhain, juste au-delà de la frontière française. Le fondateur (belge) de l'organisation Forest to Plate invite ses visiteurs à laisser leur voiture en Belgique. Puis à faire les derniers kilomètres à pied jusqu'aux tipis. "Mais on peut aussi se garer près de la tente", précise l'hôte. Les tentes disposent chacune d'un poêle, d'un coin dodo et d'une toilette sèche. Ustensiles de cuisine, bois et eau potable sont fournis. Il suffit donc d'apporter matériel de camping et nourriture... sauf si vous préférez cueillir votre repas en cours de route - c'est autorisé chez nos voisins français. "Par temps maussade, vous n'avez qu'à vous blottir au coin du poêle pour admirer la vallée du Viroin." Et vous endormir au son du clapotis de la rivière, tandis qu'au réveil, vous verrez peut-être passer une horde de chevreuils... ou le maire venant s'occuper de ses vaches. Sa maman rêvait de se rapprocher de la nature mais ne trouvait pas chaussure à son pied. Alors Caspar Schols a imaginé cette cabane offrant une sensation de liberté absolue grâce à ses "coques" successives qui s'ouvrent au gré du temps et des envies. Entièrement fermée, elle apparaît comme une simple hutte en bois... jusqu'à ce que son enveloppe extérieure s'efface pour dévoiler une structure en verre soutenue par une charpente, comme une poupée russe. Envie de passer la nuit sous les étoiles? Pas de problème: la coque en verre, elle aussi, peut s'ouvrir. Le concept a décroché plusieurs récompenses, au point que son créateur en a façonné cinq clones, avec lits doubles confortables, poêle, cuisine et baignoire dissimulée sous une trappe du plancher. Rendez-vous sur le domaine d'Holenberg, au milieu des bois. Le site jouxte le Maashorst, la plus grande réserve naturelle du Brabant-Septentrional, où l'on croise des escadrons d'oiseaux mais aussi des écureuils ou des bisons. Ces cabanes scandinaves, véritables petits bijoux conçus par l'architecte norvégien Reiulf Ramstad, ont été plantées dans le nord-est de la France, dans les collines de Breitenbach. Prévues pour deux à quatre personnes, ces "hyttes" de 20 à 60 m2 sont installées dans une zone protégée Natura 2000 et sont donc 100% respectueuses de l'environnement. Depuis leur terrasse - voire depuis les lits! -, la vue sur la vallée et les vertes collines environnantes est époustouflante. Les maisonnettes ne disposant pas d'une cuisine propre, un restaurant (approvisionné par un potager bio) est érigé dans le bâtiment principal, qui abrite également un spa et un centre de bien-être.