En octobre 2020, on découvrait le premier des huit nouveaux itinéraires cyclistes emblématiques, l'itinéraire du littoral. Les trois suivants - sur les sept restants - vous attendent désormais: la route de l'Escaut, la route du Front 14-18 et la route de Campine. Ces huit nouvelles routes thématiques remplaceront les itinéraires cyclables classiques au nord du pays.

Ces itinéraires cyclables soigneusement tracés s'étendent entièrement sur le réseau cyclable et sont signalés dans les deux sens par de nouveaux panneaux uniformes.

La route de l'Escaut > 180 kilomètres

La Route de l'Escaut débute à Espierres-Helchin, à la frontière de la Flandre occidentale et du Hainaut, et suit le cours de l'Escaut supérieur et de l'Escaut maritime. Dans la partie qui traverse la Flandre occidentale, vous découvrirez le magnifique paysage du Scheldemeersen, avec ses prairies, ses bosquets ainsi que ses champs de roseaux. La piste cyclable serpente ensuite à travers les Ardennes flamandes, la région de la Lys, le Pays de l'Escaut et le Pays de Waes. La balade vous emmène donc d'un bout à l'autre de l'Escaut, entre la France et les Pays-Bas.

Dans la province d'Anvers, un ferry emmène les cyclistes sur la rive droite de l'Escaut. Ainsi, sur le quai Saint-Amand, vous découvrirez la tombe du poète Emile Verhaeren. Promenez-vous ensuite dans l'ancien village de pêcheurs de Mariekerke, le quartier tranquille de Weert, le long du château Marnix de Sainte Aldegonde à Bornem, le tunnel cyclable sous l'Escaut et devant le Steen ainsi que le port d'Anvers.

La route du front 14-18 > 100 kilomètres

., DR
. © DR

La route du front s'étale entre Nieuport et Messines. Vous pédalerez le long de la ligne de front de la Première Guerre mondiale, où des arbres commémoratifs indiquent l'emplacement des lignes allemandes et alliées. Vous passerez devant des bunkers, des tranchées, des cratères de bombes, des cimetières militaires et des tunnels souterrains. Si vous souhaitez en apprendre davantage sur ce qu'il s'est passéici entre 1914 et 1918, visitez l'un des nombreux musées situés sur votre route, comme le musée du souvenir Passchendaele 1917, le musée In Flanders Fiels ou le musée aan de IJzer .

La route de la Campine > 203 kilomètres

Le troisième itinéraire qui vient d'être dévoilé est la route de Campine qui traverse les provinces d'Anvers et du Limbourg. En plus de longer de magnifiques paysages comme les lacs de la Campine, vous passerez par des sites célèbres du patrimoine industriel comme la mine C à Genk.

., DR
. © DR

Les plus avides de rouler devront attendre 2025, date à laquelle l'ambitieux projet baptisé "Cyclisme touristique et récréatif en Flandre 2020-2025" mettant en place de nouveaux itinéraires cyclables, mais aussi un site multilingue sur le cyclisme en Flandre.

En octobre 2020, on découvrait le premier des huit nouveaux itinéraires cyclistes emblématiques, l'itinéraire du littoral. Les trois suivants - sur les sept restants - vous attendent désormais: la route de l'Escaut, la route du Front 14-18 et la route de Campine. Ces huit nouvelles routes thématiques remplaceront les itinéraires cyclables classiques au nord du pays.Ces itinéraires cyclables soigneusement tracés s'étendent entièrement sur le réseau cyclable et sont signalés dans les deux sens par de nouveaux panneaux uniformes. La route de l'Escaut > 180 kilomètresLa Route de l'Escaut débute à Espierres-Helchin, à la frontière de la Flandre occidentale et du Hainaut, et suit le cours de l'Escaut supérieur et de l'Escaut maritime. Dans la partie qui traverse la Flandre occidentale, vous découvrirez le magnifique paysage du Scheldemeersen, avec ses prairies, ses bosquets ainsi que ses champs de roseaux. La piste cyclable serpente ensuite à travers les Ardennes flamandes, la région de la Lys, le Pays de l'Escaut et le Pays de Waes. La balade vous emmène donc d'un bout à l'autre de l'Escaut, entre la France et les Pays-Bas. Dans la province d'Anvers, un ferry emmène les cyclistes sur la rive droite de l'Escaut. Ainsi, sur le quai Saint-Amand, vous découvrirez la tombe du poète Emile Verhaeren. Promenez-vous ensuite dans l'ancien village de pêcheurs de Mariekerke, le quartier tranquille de Weert, le long du château Marnix de Sainte Aldegonde à Bornem, le tunnel cyclable sous l'Escaut et devant le Steen ainsi que le port d'Anvers.La route du front 14-18 > 100 kilomètresLa route du front s'étale entre Nieuport et Messines. Vous pédalerez le long de la ligne de front de la Première Guerre mondiale, où des arbres commémoratifs indiquent l'emplacement des lignes allemandes et alliées. Vous passerez devant des bunkers, des tranchées, des cratères de bombes, des cimetières militaires et des tunnels souterrains. Si vous souhaitez en apprendre davantage sur ce qu'il s'est passéici entre 1914 et 1918, visitez l'un des nombreux musées situés sur votre route, comme le musée du souvenir Passchendaele 1917, le musée In Flanders Fiels ou le musée aan de IJzer .La route de la Campine > 203 kilomètresLe troisième itinéraire qui vient d'être dévoilé est la route de Campine qui traverse les provinces d'Anvers et du Limbourg. En plus de longer de magnifiques paysages comme les lacs de la Campine, vous passerez par des sites célèbres du patrimoine industriel comme la mine C à Genk.Les plus avides de rouler devront attendre 2025, date à laquelle l'ambitieux projet baptisé "Cyclisme touristique et récréatif en Flandre 2020-2025" mettant en place de nouveaux itinéraires cyclables, mais aussi un site multilingue sur le cyclisme en Flandre.