Elle a recensé 24 boucles à faire, au fil de l'eau, dans le Brabant wallon: nous avons posé quelques questions à son auteure, Nathalie Demain, pour en savoir plus sur ce goût pour la marche et pour ce territoire, au coeur de la Belgique.

Comment est née votre passion pour la marche ?

Depuis que je suis enfant, je marche. D'abord avec mes parents, ensuite je me suis dirigée vers l'escalade et l'alpinisme. En devenant maman, j'ai choisi de revenir à la randonnée, moins "à risques" que l'alpinisme.

Qu'y trouvez-vous personnellement ?

La joie d'être en contact avec la nature : les fleurs, les arbres ; les beaux paysages, les gazouillis des oiseaux, le chants des ruisseaux. La solitude aussi, une solitude recherchée afin de me ressourcer, me recentrer.

Quels bienfaits procure le fait de marcher dans ces paysages en particulier ?

La marche est pleine de bienfaits: détente générale, retour au calme, à l'essentiel, au beau. L'idée de ce livre, c'est de prendre le temps. Un temps pour s'arrêter, observer, sentir, ressentir. Il ne s'agit pas de vouloir faire un "chrono".

Quelle est votre balade préférée parmi ces 24 ? Et pour quelle(s) raison(s) ?

Difficile d'en choisir une ; elles sont toutes belles, chacune avec ses particularités. En les re-parcourant -toutes- chacune m'a éblouie. Certaines sont plus champêtres d'autres plus forestières mais toujours la même recherche de suivre un cours d'eau, d'emprunter un maximum de sentiers.

"Ne pas avoir de but est aussi un but." Gao Xingjian

TROIS CIRCUITS AU FIL DE L'EAU DANS LE BRABANT WALLON

LA HULPE: La vie de Château

7,3 km>>> Départ : parking du Domaine régional Solvay Drève de la Ramée, 1310 La Hulpe

Les cours d'eau

L'ARGENTINE : elle prend sa source dans le parc du Domaine d'Argenteuil à Waterloo, traverse ensuite Gaillemarde, La Hulpe, Overijse et Genval où elle se jette dans la Lasne, en aval du lac après un parcours de près de 11 kilomètres.

Vous pouvez dire Château de La Hulpe, Château Solvay, Parc Solvay ou encore Domaine Solvay : vous parlez de la même chose. On y vient, on y revient, on y retourne encore... pour se promener, pour un spectacle, un jogging ou pour se vider la tête. Cette promenade ne vous mènera pas au château, évitera les grandes allées bien connues mais vous fera découvrir l'un ou l'autre des petits sentiers, des coins plus discrets et plus secrets.

Circuit de La Hulpe, Nathalie Demain
Circuit de La Hulpe © Nathalie Demain

D >>> 1 - 1,4 km Du parking à une large allée

Du parking, dirigez-vous vers l'entrée du Domaine Solvay. À hauteur de la maison du garde, prenez le chemin sur la gauche qui trace sa route entre les rhododendrons jusqu'à un étang que vous contournez en restant sur le chemin principal, chemin du Pont de Pierre. Après l'étang, ignorez un sentier sur la droite et continuez droit devant sur le chemin ascendant. Après quelque temps, le chemin vient couper une longue pelouse : à droite, vue imprenable sur le château ; à gauche, vue sur l'obélisque.

Délaissez un chemin sur la gauche. 200 mètres plus loin, franchissez un pont en pierre, et juste après, tournez à gauche (le chemin Madame). Vous remontez un charmant vallon dénommé Fond du Pont de Pierre. Laissez-vous guider par le sentier principal qui, après avoir longé le vallon, chemine entre les rhododendrons - superbes en période de floraison -. Ignorez les sentiers sur la gauche. Plus loin, vous butez sur une large allée, le chemin de la Longue Queue.

1>>> 2 - 1,7 km De la large allée à la grande prairie

Empruntez la large allée à main gauche. Après une cinquantaine de mètres, à l'extrémité de la prairie côté droit, prenez à droite le sentier qui s'en va la longer (tout du long : attention aux barbelés pas très visibles sur la droite) ; quelques mètres plus avant deux bancs accueillants vous invitent à une pause contemplative.

Circuit de La Hulpe, Nathalie Demain
Circuit de La Hulpe © Nathalie Demain

Après 200 mètres, tournez à droite à la bifurcation afin de continuer à longer la prairie. Un peu plus loin, ignorez le sentier qui entre dans le bois et tournez en angle droit sur votre droite pour rester en bordure de la prairie. Suivez le mouvement du sentier qui s'incurve sur la gauche. Soyez attentif, car à la prochaine bifurcation, vous devez suivre le sentier légèrement descendant qui entre dans le bois et ignorer celui qui se faufile le long de la prairie (non visible sur la carte). Après quelque temps, le sentier à tendance descendante s'incurve presque à 90° sur la droite et s'en vient longer un joli vallon sur votre gauche. Progressivement vous vous rapprochez d'une prairie sur la droite que vous longez ensuite. En fonction de votre discrétion et de l'heure de votre passage, un chevreuil, des lapins peuvent être au rendez-vous. Au passage, remarquez les trois superbes séquoias sur la gauche. Encore ± 150 mètres avant d'arriver à une bifurcation.

Prenez à droite un chemin qui remonte légèrement ; ce dernier suit la ligne générale du vallon pour s'en aller rejoindre la grande prairie vue plus tôt.

2 >>> 3 - 1,3 km De la grande prairie à un bel espace dégagé

Face à la prairie à chevaux, partez à gauche et suivez le sentier toujours au plus près côté prairie. Vous rejoignez une belle allée avec une vue superbe sur le château. La promenade - volontairement - ne passe pas au château. Si vous souhaitez le voir de près, c'est ici que vous en êtes le plus proche.

Empruntez l'allée à main gauche, et à la première opportunité, tournez à gauche dans un chemin qui monte légèrement ; le lieu se nomme Fond du Chevreuil.

Ignorez les sentiers adjacents et laissez-vous mener par ce chemin jusqu'à une table de pique-nique sur la droite. Juste après, à la bifurcation, tournez à droite. Le chemin descend doucement puis la pente s'accentue et le chemin s'encaisse pour aller rejoindre une large allée. À l'allée vous découvrez sur la droite, l'extrémité de l'étang Solvay, également appelé étang de la Longue Queue ; sur la gauche, un bel espace dégagé, le pré des Pettes. Découvrez la présence de plusieurs tables de pique-nique et de bancs... Belle invitation à vous poser quelques instants pour contempler la nature autour de vous.

Circuit de La Hulpe, Nathalie Demain
Circuit de La Hulpe © Nathalie Demain

3 >>> 4 - 1,2 km Du bel espace dégagé à l'allée principale

Remontez donc, côté gauche, cette large allée. Ignorez un premier sentier sur la droite qui vient longer l'étang, mais empruntez le prochain chemin sur la droite (point de repère : à l'extrémité du pré sur votre gauche). Ce dernier, montant, forme une large boucle sur la droite.

Après ± 150 mètres, ignorez un sentier qui file sur la gauche et continuez votre progression ascendante donnant l'impression de faire demitour, mais en prenant de l'altitude. Vous retrouvez les rhododendrons. Ignorez le prochain carrefour mais tournez à droite à la prochaine opportunité, un sentier entre les rhododendrons, qui descend d'abord doucement puis de manière plus prononcée afin de rejoindre une allée plus importante. Face à vous, vue sur l'étang. Sur le bord gauche de l'allée, un banc ; choisissez la voie de droite, un chemin sablonneux avec des racines apparentes.

Après une centaine de mètres vous atteignez le bord de l'étang ; l'endroit est magnifique. Tournez à gauche et longez-le ; vous passez au pied d'un grand escalier sur la gauche et rejoignez ensuite la grande allée principale.

4 >>> D - 1,7 km De l'allée principale au point de départ

Traversez l'allée pour aller rechercher un très joli petit escalier en pierre qui descend. Il s'agit d'un léger détour (à éviter après de fortes pluies) par un étang secondaire, que vous suivez sur quelques mètres avant de remonter par un escalier, aussi charmant que le précédent, pour rejoindre la grande allée. Admirez la vue superbe sur le château. Suivez cette allée sur quelques mètres, mais tournez vite à 90° sur votre gauche, dans l'herbe, afin de rejoindre dans le fond un sentier qui longe l'Argentine. De l'autre côté du ruisseau, l'étang du Gris Moulin : l'ambiance est superbe.

Virez à droite et suivez le ruisseau à main gauche : le sentier est magnifique, de même que les vues sur le château. Cette partie est toutefois à éviter par forte pluie. Après vous être laissé guider sur ± 600 mètres au gré du ruisseau, le sentier quitte l'Argentine et rejoint un large chemin. Empruntez-le à main droite, il monte légèrement, longe un bâtiment côté gauche et parvient à un carrefour. Pratiquez un gauche/droite pour continuer sur un sentier qui remonte jusqu'à une large allée, où se trouve la ferme équestre.

LE DOMAINE SOLVAY

Il est entouré d'un magnifique parc, agrémenté de plusieurs étangs, d'un très beau château et d'une ferme, le tout s'étendant sur plus de 200 hectares. Dans son prolongement, vous entrez dans la Forêt de Soignes.

Circuit de La Hulpe, Nathalie Demain
Circuit de La Hulpe © Nathalie Demain

Ernest-John Solvay offrit par donation sa propriété à l'État en 1968. Aujourd'hui, la Fondation Folon a élu domicile dans une partie de la ferme. Quant au château, il peut être loué pour différents événements... En été, il accueille également des spectacles. http://chateaudelahulpe.be

C'est également au Château, que chaque année en octobre, à lieu le salon des auteurs du Brabant wallon, journée festive où les auteurs et lecteurs se rencontrent pour échanger dans les différents salons du château. www.brabantwallon.be/bw/agenda/le-livre-tout-proche-au-chateau-de-la-hulpe.html

Le panneau de la Fondation Folon vous donne la direction à suivre : mettez le cap à gauche. Laissez-vous mener vers un superbe corps de ferme reconverti : à gauche, une taverne bien sympathique (et recommandée par le Guide du Routard) qui permet de prolonger le plaisir de la randonnée ; à droite, la Fondation Folon et, dans la cour pavée, une sculpture de Folon qui donne envie d'en découvrir plus...

Pour terminer le tour, quittez ce bel endroit par le chemin de Garde, droit devant. Après quelques dizaines de mètres et une sculpture, prenez le sentier sur la droite qui s'en va longer l'étang entrevu en début de promenade. Au bout, reprenez le sentier sur la gauche pour venir rejoindre le large chemin à hauteur de la maison du garde et ensuite le parking, point de départ de la balade.

"Un lac est le trait le plus beau et le plus expressif du paysage. C'est l'oeil de la terre, où le spectateur, en y plongeant le sien, sonde la profondeur de sa propre nature." Henry David Thoreau

BOIRE ET MANGER

à Taverne de l'Homme Bleu : drève de la Ramée, 6, 1310 La Hulpe

GREZ-DOICEAU: Au gré du Train

15,8 km à Départ : place Ernest Dubois, 1390 Grez-Doiceau

Les cours d'eau

LE PIÉTREBAIS : il prend sa source à proximité du lieu-dit "les Fosses Copettes" sur le territoire d'Incourt ; il traverse ensuite les villages de Piétrebais, de Chapelle-Saint-Laurent, de Cocrou et de Grez où, après un parcours de 8 kilomètres, il se jette dans le Train.

Le Beausart : petit affluent forestier du Piétrebais d'à peine 1 kilomètre.

LE TRAIN : c'est l'un des principaux affluents de la Dyle. Il prend sa source à Chaumont-Gistoux, traverse ensuite les villages de Gistoux, Bonlez, Biez et Grez et pour finir à Archennes, où il rejoint la Dyle après un parcours d'un peu plus de 18 kilomètres.

Le Ry d'Hèze : il prend sa source au Sud-Est du village d'Hèze et rejoint le Train à Royenne après un parcours de 2 kilomètres.

Grez-Doiceau, Nathalie Demain
Grez-Doiceau © Nathalie Demain

Le village de Grez-Doiceau réserve quelques surprises agréables à l'amateur de beaux bâtiments. Deux exemples : au cours de la randonnée, vous passerez devant l'entrée du Domaine de Beausart, magnifique propriété nantie d'un château, d'une ferme, d'une chapelle et de bois alentour. La propriété est privée, mais peut-être croiserez-vous les propriétaires en plein parcours de chasse... Hors du circuit, mais méritant le détour, le superbe château de Piétrebais est toujours protégé par des douves alimentées par le ruisseau du même nom.

D >>> 1 - 1,9 km Du parking à la rue de Morsaint

En partant, le dos à l'entrée de l'église, tournez à gauche dans la rue Saint-Georges ; au carrefour, continuez tout droit dans la rue Henri Bruneau. Au bout de cette rue, tournez à gauche dans la rue Fontaine qui va rejoindre la rivière le Train. Ne traversez pas le pont, empruntez le sentier à droite, le quai Saint-Michel, qui longe le ruisseau.

Grez-Doiceau, Nathalie Demain
Grez-Doiceau © Nathalie Demain

Plus loin, vous verrez un pont sur votre gauche (pont d'Arcole) situé au confluent du Train et du Piétrebais. De l'autre côté de l'eau, deux bancs s'offrent à vous pour faire une première petite pause à l'ombre des hêtres. L'itinéraire n'emprunte pas le pont et continue tout droit sur une route en pavés.

Après une centaine de mètres délaissez un sentier qui traverse l'eau ; restez sur le chemin de droite ; vous longez le mur d'enceinte d'une propriété sur la gauche. Les dernières maisons dépassées, le chemin fait place à un chemin de terre. Laissez-vous mener : sur la droite, des cultures ; sur la gauche, une zone boisée et plus avant vous entrapercevez, entre les feuillages, une ancienne carrière inondée. Après ± 1 kilomètre, vous atteignez la rue de Morsaint.

"Si vous ne savez pas, nous allons marcher. Marcher aide à savoir, de cela au moins je suis sûr." Christian Signol

1 >>> 2 - 2,2 km De la rue de Morsaint à un chemin agricole

Suivez cette rue à gauche et passez au-dessus du Train, puis tournez à droite dans la rue de Royenne. Après une petite centaine de mètres, empruntez, légèrement sur la gauche, le chemin de la Planterie annoncé voie sans issue (vous aurez l'impression d'entrer dans une propriété). Les dernières maisons dépassées, le chemin se transforme en sentier qui se faufile entre une zone boisée à gauche et l'arrière de maisons à droite. Par instants, vous pouvez deviner - à distance - le Ry d'Hèze sur la droite.

Après ± 600 mètres, le sentier remonte assez violemment, devient carrossable et rejoint un T, petite route que vous remontez sur la droite.

Après ± 200 mètres, le chemin devient asphalté ; continuez à main droite l'allée du Vicinal, rue de lotissement assez paisible que vous suivez jusqu'à une bifurcation. Tournez à droite dans l'avenue des Sapins - petite zone herbeuse sur la gauche avec banc si vous souhaitez faire une pause - pour finalement aboutir à une route plus importante (à gauche : Grez-Doiceau, à droite : Hèze).

Traversez via le passage pour piétons et tournez à droite dans l'avenue Félix Lacourt. Après 150 mètres, ignorez le clos du Sartage sur votre gauche et empruntez 100 mètres plus loin, un chemin herbeux qui semble privé à gauche. Il se situe entre deux maisons (nos 131 et 133) et se transforme rapidement en sentier évoluant entre les propriétés. Au premier croisement, continuez tout droit sur le sentier gravillonné. Au croisement suivant avec la rue du Petrau, tournez à gauche et remontez cette dernière jusqu'au prochain carrefour où vous tournez à droite dans la rue Jules Deville. Après une centaine de mètres et les dernières maisons dépassées, l'asphalte fait place à un chemin agricole ; le paysage s'ouvre avec des champs de tous côtés.

2 >>> à 3 - 2,1 km Du chemin agricole à la rue Fond du Moulin

Suivez donc ce chemin agricole sur une distance de 200 mètres, puis tournez à gauche dans un chemin herbeux qui évolue entre les cultures ; au croisement suivant, continuez tout droit dans un chemin qui évolue entre champs et prairies délimités par des fils.

Après ± 600 mètres, vous arrivez à un carrefour de rues pavées, tournez à gauche (chemin des Bruyères de Coqueroux), qui après quelques mètres descend légèrement. Après ± 150 mètres, dépassez un arbre isolé sur la gauche et 50 mètres plus loin, tournez à droite dans un chemin herbeux entre les champs (le sentier Moureau), qui se dirige vers le clocher de l'église de Piétrebais.

Après quelque temps, le chemin commence à descendre doucement, puis de manière plus prononcée, en longeant une zone boisée sur la gauche. Ayant retrouvé l'asphalte et les habitations, continuez tout droit dans la rue du Grand Sart légèrement descendante ; passez au-dessus du Piétrebais et rejoignez finalement une route plus importante, rue Fond du Moulin.

Grez-Doiceau, Nathalie Demain
Grez-Doiceau © Nathalie Demain

3 >>> 4 - 2,7 km De la rue Fond du Moulin à une bifurcation

Empruntez cette route à main gauche (prudence !) ; vous marchez en parallèle avec le ruisseau côté gauche. Dépassez le Moulin de la Chapelle après ± 500 mètres, puis tournez à gauche dans un petit sentier, balisé "Promenade des Grosses Pierres".

Retraversez le Piétrebais dans le creux du vallon sur un pont en béton un peu tristounet, puis remontez le sentier qui longe une prairie sur la gauche et une zone boisée sur la droite, jusqu'à une route que vous suivez sur la droite, côté ascendant.

Après 150 mètres, prenez un sentier à droite, juste en face de la maison portant le n° 57, très étroit et délimité des deux côtés par des clôtures en barbelés (attention !). Assez rapidement, celui-ci devient plus agréable, et après avoir dépassé une maison, il entre dans le bois et descend légèrement.

Arrivé à un croisement, pratiquez un droite/gauche afin de continuer votre descente boisée sur un large chemin en direction du village de Cocrou. À la sortie du bois, vous traversez des cultures avant de rejoindre les premières maisons ; le chemin de terre se transforme en rue pavée, la rue de Renival.

Quelques mètres avant d'arriver à un embranchement sur votre gauche, la Chavée de la Sarte, tournez à droite dans un chemin empierré à hauteur du n° 25 (à nouveau, vous aurez l'impression de rentrer dans une propriété) ; il s'agit du sentier du Petit Champ. Ayant dépassé les habitations, le chemin devient herbeux et descend à travers champs pour aller rejoindre une petite route, rue de Cocrou. Juste avant, vous aurez traversé le Piétrebais.

Suivez cette petite route à main droite, le ruisseau coulant en parallèle sur votre droite également. Vous rejoignez la chaussée de Jodoigne (attention à la circulation importante !) que vous empruntez à droite jusqu'à la bifurcation vers Piétrebais. Remarquez au passage une chapelle juste à hauteur de la bifurcation.

4 >>> 5 - 3,1 km De la bifurcation au carrefour de chemins

Tournez à droite, la route passe au-dessus de la jonction entre les ruisseaux le Beausart et le Piétrebais. Après un petit deux cents mètres, prenez à gauche le chemin d'Hoegaarden qui entre dans le Bois de Beausart. Il s'agit d'un beau chemin creux qui monte par moment assez rudement - remarquez au passage les racines des arbres qui affleurent - pour ensuite s'adoucir en vue du plateau.

À la sortie du bois, suivez le chemin qui se dirige entre les champs, passe une crête avant d'atteindre, après ± 800 mètres, un croisement de chemins. Tournez à gauche afin de rejoindre la route provinciale que vous traversez (prudence !) pour continuer le chemin agricole à travers champs. Après ± 400 mètres, tournez à gauche (remarquez dans le champ les balises du terrain d'aviation de Beauvechain) dans le chemin de Piétrebais qui poursuit sa route à travers champs.

Après un petit kilomètre, au carrefour de chemins, vous découvrez sur votre gauche une allée menant au porche d'entrée de la superbe Ferme-Château de Beausart ; sur votre droite, un petit bâtiment ainsi qu'une chapelle. Présence de deux pneus de tracteur formant une table ou un siège... au choix !

5 >>> D - 3,8 km Du carrefour de chemins au point de départ

Continuez tout droit le chemin légèrement descendant, et par endroits fortement raviné et boueux, qui longe la lisière du Bois de Beausart (privé), pour arriver, après ± 800 mètres, à proximité de la Ferme du Linsmeau.

Ignorez un chemin qui file sur la droite et, quelques mètres plus loin, au carrefour, continuez tout droit ; à droite débute l'allée d'entrée vers la ferme. Le chemin légèrement descendant évolue dans une zone boisée. La dernière habitation dépassée, engagez-vous dans la branche de gauche de la bifurcation : un chemin creux descendant sous couvert végétal.

Alors que vous sortez progressivement du bois, ignorez un premier sentier qui file sur la droite, et 200 mètres plus loin un autre sur la gauche. Continuez droit devant jusqu'à une bifurcation où vous tournez à gauche. 150 mètres plus loin, délaissez le chemin principal et prenez à gauche un chemin à travers champs.

Après ± 700 mètres vous rejoignez un chemin carrossable, continuez sur la gauche. Au croisement continuez tout droit et 150 mètres plus loin, l'asphalte retrouvé, suivez l'embranchement de droite légèrement descendant. Passez devant une école sur la gauche et, plus bas, croisez le parcours du RAVeL (chapelle sur la droite).

Au croisement, traversez dans le passage piéton et tournez à droite dans la rue du Stampia. À une cinquantaine de mètres, tournez à gauche dans une allée gravillonnée descendante qui s'en va rejoindre le Train. Sur la droite, une agréable zone herbeuse avec des bancs accueillants vous invite à savourer les derniers moments de la randonnée.

Ne traversez pas le ruisseau, remontez-en le cours en empruntant le sentier sur la gauche. Traversez la route et continuez le sentier du Train. À la route suivante, prenez du côté droit pour rejoindre la rue principale que vous traversez au passage pour piétons. Tournez à droite, traversez le Train avant de rejoindre le parking, point de départ de la randonnée.

VILLERS-LA-VILLE: Sur les traces d'un Lancelot

11,6 km à Départ : parking rue de Marbais, 9 (N 275), 1495 Villers-la-Ville (non accessible le vendredi après-midi pour cause de marché local)

Les cours d'eau

LA THYLE : c'est l'un des principaux affluents de la Dyle. Elle prend sa source à Sart-Dames-Avelines du côté de la Ferme du Bois, près du lieu-dit "les Galochis". Elle coule sur près de 4 kilomètres à travers Sart, traverse ensuite Villers-la-Ville avant de plonger sous l'abbaye. Elle traverse ensuite Tangissart, Faux et Court-Saint-Étienne où elle se jette dans la Dyle, après avoir reçu les eaux de l'Orne dans le parc du château de Court-Saint-Étienne. Son parcours total est de plus de 18 kilomètres.

Circuit de Villers la Ville, Nathalie Demain
Circuit de Villers la Ville © Nathalie Demain

Villers-la-Ville ne se limite pas à l'abbaye : il y a d'autres trésors architecturaux sur cette commune, à commencer par la très belle église Notre-Dame, par où vous débuterez la balade. Vous serez également amené à découvrir le Châtelet : il s'agit d'un château féodal, déjà occupé par les seigneurs de Marbais en 1219 ! Du chemin, vous pourrez apercevoir - s'élevant dans la cour - le donjon en schiste daté du XIIe ou du XIIIe siècle. Il vous restera à découvrir le Moulin d'Hollers, un peu en retrait du circuit, ancien moulin à eau, également d'origine médiévale.

D >>> 1 - 2 km Du parking aux "Quatre Chênes"

Du parking, tournez-vous vers le clocher de l'église de Villers-la-Ville et empruntez le sentier n° 48 Bailly au Bois qui rejoint la rue de Sart que vous traversez par un passage pour piétons, quelques mètres sur la gauche. Vous rejoignez la rue pavée J. Tarlier, en contre-haut de l'église, que vous suivez jusqu'à la maison portant le n° 18 pour, juste football et tennis ; longe la buvette et le parking et se transforme en chemin asphalté. Ignorez les sentiers adjacents.

Au moment où la route tourne vers la gauche, empruntez le chemin bétonné qui part à droite dans les champs sur ± 100 mètres, bifurque à gauche et termine en légère descente (coulée de béton, peut être glissante par temps humide) afin de rejoindre un chemin bétonné plus important et légèrement encaissé. Suivez ce dernier à droite. Après ± 600 mètres, vous trouverez une bifurcation avec de petits panneaux directionnels en bois ; tournez à droite en direction des Quatre Chênes. Arrivé au lieu-dit "les Quatre Chênes", outre la présence des quatre vénérables arbres, vous découvrirez, un peu retirée, une potale dédiée à "Sainte-Marie-Médiatrice".

Circuit de Villers la Ville, Nathalie Demain
Circuit de Villers la Ville © Nathalie Demain

1 >>> 2 - 2,3 km Des "Quatre Chênes" à une route principale

Suivez le large chemin agricole sur la gauche, et après ± 500 mètres, tournez à gauche dans un chemin entre les champs. Après quelque temps, tournez obligatoirement vers la gauche, le chemin qui continue tout droit étant privé.

À la bifurcation, prenez à droite le chemin légèrement encaissé qui descend vers la vallée de la Thyle (panneau motocycles interdits ; remarquez au passage la superbe vue sur le plateau de Villers). Attention, ne vous laissez pas emmener trop bas ; au T suivant, évitez le chemin qui descend vers la droite et prenez à gauche un large chemin, presque plat, qui, un peu plus loin, devient asphalté et finalement rejoint la route principale.

2 >>> 3 - 1,9 km De la route principale à une allée bordée d'arbres

Traversez cette route (prudence) et prenez juste en face de vous le chemin asphalté qui descend vers le gîte Le Bocage. Ce dernier se trouve plus bas sur la droite. Le sentier plus sur la gauche descend en longeant des clotures. Plus bas, ignorez un sentier qui file sur la gauche et continuez droit devant. Arrivé dans le fond du vallon, empruntez un premier tourniquet, traversez une prairie délimitée sur la droite par une clôture barbelée pour rejoindre un pont métallique qui enjambe la Thyle.

Traversez le pont, gardé par un tourniquet, et tournez ensuite directement à gauche, où se trouve un double tourniquet, pour monter en traversée dans une prairie.

Vous rejoignez un chemin que vous suivez à la montée, côté droit. Après ± 350 mètres, au croisement de chemins, continuez tout droit ; il s'agit en fait de la rue de Rigenée, qui plus loin sur le parcours devient asphaltée.

ABBAYE DE VILLERS-LA-VILLE

Prestigieuses ruines d'une ancienne abbaye cistercienne, particulièrement bien conservée ; elle est classée "patrimoine exceptionnel de Wallonie" depuis 1992. Outre la visite des ruines, vous aurez la possibilité de musarder dans différents jardins.

Club Plus
© Club Plus

Tout d'abord le "Jardin des Simples" : plus d'une centaine de plantes médicinales d'antan se retrouvent dans cet agréable espace. Viennent le compléter, depuis 2015, le "Jardin de l'Abbé" et le "Jardin des Moines" tous deux également dédiés aux plantes (aromatiques - médicinales - culinaires). Une invitation, ici aussi, à profiter du moment présent. Également accessible le tout nouveau Sentier méditatif : une invitation à découvrir la Pleine Conscience dans ce superbe environnement. L'abbaye est aussi un lieu de spectacles, de concerts et de la fête de la Saint-Hubert. Pour plus d'infos : www.villers.be/fr

Arrivé à un croisement, à hauteur d'une chapelle, tournez à droite dans la rue du Châtelet. Descendante dans un premier temps, elle s'incurve ensuite sur la gauche. À la bifurcation, tournez obligatoirement à gauche, la rue remonte le long d'une prairie sur la droite avec le Ry Sainte-Catherine en son creux.

À la route principale, remarquez face à vous la Fontaine de Rigenée avec un banc à ses côtés. Tournez à droite. Après une centaine de mètres, au carrefour, vous pouvez découvrir, en retrait sur le côté gauche de la route, un banc et un puit : la source du Ry Sainte-Catherine.

Continuez tout droit sur ± 300 mètres. Le golf de Rigenée est présent sur le côté droit de la route. Tournez à droite à hauteur d'une allée bordée d'arbres.

3 >>> 4 - 2,2 km De l'allée bordée d'arbres au château d'eau

Suivez donc cette allée sur un peu moins de 700 mètres, le golf est sur votre droite, puis après un léger tournant sur la droite, il vous entoure de tous côtés.

Au carrefour de sortie, empruntez le chemin le plus à gauche pour poursuivre, le golf à votre gauche, les champs à votre droite. Cet endroit est fortement apprécié des cavaliers : par beau temps, vous aurez certainement le plaisir d'en croiser.

Remontez ce chemin sur près de 700 mètres. Au croisement, tournez à droite dans le chemin asphalté qui mène vers le château d'eau, longeant à gauche les prairies et les bâtiments du Haras des Avelines.

À l'entrée de Sart-Dames-Avelines, ignorez une rue sur la droite et suivez celle qui passe devant le château d'eau.

Circuit de Villers la Ville, Nathalie Demain
Circuit de Villers la Ville © Nathalie Demain

4 >>> 5 - 1,8 km Du château d'eau au château le Châtelet

Le château d'eau dépassé, continuez dans la rue de la Grosse Boule, ignorez les routes sur la gauche.

À hauteur d'un banc, tournez à droite dans un chemin empierré qui descend dans le creux du vallon avant d'entrer dans un bois. Laissez-vous guider par le chemin principal, tous les autres étant interdits. Après avoir traversé le bois, il s'en va le long d'un champ pour venir buter sur un vieux chemin, anciennement pavé, que vous empruntez sur la gauche sur une distance de ± 400 mètres, entre champs et prairies. À la bifurcation suivante, tournez à gauche sur une petite route asphaltée. Quelques dizaines de mètres plus loin, découvrez le château le Châtelet (propriété privée).

5 >>> D - 1,4 km Du château du Châtelet au point de départ

Après avoir admiré le château, descendez la route ; en contrebas, vous pouvez apercevoir la Ferme du Châtelet et la Thyle que vous rejoignez peu après. N'empruntez pas le pont sur la gauche mais continuez tout droit sur le magnifique sentier qui s'en va longer la Thyle. Plus loin, vous retrouvez le pont métallique emprunté en début de promenade ; retraversez-le ainsi que le tourniquet, mais continuez tout droit dans la prairie, la plaine du Moulin d'Hollers. Le sentier se fait discret avec, côté droit, quelques larges et beaux méandres du ruisseau ; très bel endroit, invitant à la flânerie.

À la sortie, passez l'écluse sur la Thyle, suivez la petite route à gauche, passez à nouveau un pont et juste après, suivez sur votre droite le chemin qui longe le ruisseau (sentier n° 49, longeant la rivière). Après ± 150 mètres, vous retrouvez le parking sur la gauche (ainsi que des tables de pique-nique), point de départ de la randonnée.

BOIRE ET MANGER

à Le Moulin de Villers : rue de l'Abbaye, 55, 1495 Villers-la-Ville

à Le Chalet de la Forêt : rue de Chevelipont, 6, 1470 Genappe

+ Cartes des balades téléchargeables sur www.racine.be, DR
+ Cartes des balades téléchargeables sur www.racine.be © DR

Elle a recensé 24 boucles à faire, au fil de l'eau, dans le Brabant wallon: nous avons posé quelques questions à son auteure, Nathalie Demain, pour en savoir plus sur ce goût pour la marche et pour ce territoire, au coeur de la Belgique.Comment est née votre passion pour la marche ? Depuis que je suis enfant, je marche. D'abord avec mes parents, ensuite je me suis dirigée vers l'escalade et l'alpinisme. En devenant maman, j'ai choisi de revenir à la randonnée, moins "à risques" que l'alpinisme.Qu'y trouvez-vous personnellement ? La joie d'être en contact avec la nature : les fleurs, les arbres ; les beaux paysages, les gazouillis des oiseaux, le chants des ruisseaux. La solitude aussi, une solitude recherchée afin de me ressourcer, me recentrer.Quels bienfaits procure le fait de marcher dans ces paysages en particulier ? La marche est pleine de bienfaits: détente générale, retour au calme, à l'essentiel, au beau. L'idée de ce livre, c'est de prendre le temps. Un temps pour s'arrêter, observer, sentir, ressentir. Il ne s'agit pas de vouloir faire un "chrono". Quelle est votre balade préférée parmi ces 24 ? Et pour quelle(s) raison(s) ? Difficile d'en choisir une ; elles sont toutes belles, chacune avec ses particularités. En les re-parcourant -toutes- chacune m'a éblouie. Certaines sont plus champêtres d'autres plus forestières mais toujours la même recherche de suivre un cours d'eau, d'emprunter un maximum de sentiers.7,3 km>>> Départ : parking du Domaine régional Solvay Drève de la Ramée, 1310 La HulpeLes cours d'eau L'ARGENTINE : elle prend sa source dans le parc du Domaine d'Argenteuil à Waterloo, traverse ensuite Gaillemarde, La Hulpe, Overijse et Genval où elle se jette dans la Lasne, en aval du lac après un parcours de près de 11 kilomètres.Vous pouvez dire Château de La Hulpe, Château Solvay, Parc Solvay ou encore Domaine Solvay : vous parlez de la même chose. On y vient, on y revient, on y retourne encore... pour se promener, pour un spectacle, un jogging ou pour se vider la tête. Cette promenade ne vous mènera pas au château, évitera les grandes allées bien connues mais vous fera découvrir l'un ou l'autre des petits sentiers, des coins plus discrets et plus secrets.D >>> 1 - 1,4 km Du parking à une large alléeDu parking, dirigez-vous vers l'entrée du Domaine Solvay. À hauteur de la maison du garde, prenez le chemin sur la gauche qui trace sa route entre les rhododendrons jusqu'à un étang que vous contournez en restant sur le chemin principal, chemin du Pont de Pierre. Après l'étang, ignorez un sentier sur la droite et continuez droit devant sur le chemin ascendant. Après quelque temps, le chemin vient couper une longue pelouse : à droite, vue imprenable sur le château ; à gauche, vue sur l'obélisque.Délaissez un chemin sur la gauche. 200 mètres plus loin, franchissez un pont en pierre, et juste après, tournez à gauche (le chemin Madame). Vous remontez un charmant vallon dénommé Fond du Pont de Pierre. Laissez-vous guider par le sentier principal qui, après avoir longé le vallon, chemine entre les rhododendrons - superbes en période de floraison -. Ignorez les sentiers sur la gauche. Plus loin, vous butez sur une large allée, le chemin de la Longue Queue.1>>> 2 - 1,7 km De la large allée à la grande prairieEmpruntez la large allée à main gauche. Après une cinquantaine de mètres, à l'extrémité de la prairie côté droit, prenez à droite le sentier qui s'en va la longer (tout du long : attention aux barbelés pas très visibles sur la droite) ; quelques mètres plus avant deux bancs accueillants vous invitent à une pause contemplative.Après 200 mètres, tournez à droite à la bifurcation afin de continuer à longer la prairie. Un peu plus loin, ignorez le sentier qui entre dans le bois et tournez en angle droit sur votre droite pour rester en bordure de la prairie. Suivez le mouvement du sentier qui s'incurve sur la gauche. Soyez attentif, car à la prochaine bifurcation, vous devez suivre le sentier légèrement descendant qui entre dans le bois et ignorer celui qui se faufile le long de la prairie (non visible sur la carte). Après quelque temps, le sentier à tendance descendante s'incurve presque à 90° sur la droite et s'en vient longer un joli vallon sur votre gauche. Progressivement vous vous rapprochez d'une prairie sur la droite que vous longez ensuite. En fonction de votre discrétion et de l'heure de votre passage, un chevreuil, des lapins peuvent être au rendez-vous. Au passage, remarquez les trois superbes séquoias sur la gauche. Encore ± 150 mètres avant d'arriver à une bifurcation. Prenez à droite un chemin qui remonte légèrement ; ce dernier suit la ligne générale du vallon pour s'en aller rejoindre la grande prairie vue plus tôt.2 >>> 3 - 1,3 km De la grande prairie à un bel espace dégagéFace à la prairie à chevaux, partez à gauche et suivez le sentier toujours au plus près côté prairie. Vous rejoignez une belle allée avec une vue superbe sur le château. La promenade - volontairement - ne passe pas au château. Si vous souhaitez le voir de près, c'est ici que vous en êtes le plus proche.Empruntez l'allée à main gauche, et à la première opportunité, tournez à gauche dans un chemin qui monte légèrement ; le lieu se nomme Fond du Chevreuil.Ignorez les sentiers adjacents et laissez-vous mener par ce chemin jusqu'à une table de pique-nique sur la droite. Juste après, à la bifurcation, tournez à droite. Le chemin descend doucement puis la pente s'accentue et le chemin s'encaisse pour aller rejoindre une large allée. À l'allée vous découvrez sur la droite, l'extrémité de l'étang Solvay, également appelé étang de la Longue Queue ; sur la gauche, un bel espace dégagé, le pré des Pettes. Découvrez la présence de plusieurs tables de pique-nique et de bancs... Belle invitation à vous poser quelques instants pour contempler la nature autour de vous.3 >>> 4 - 1,2 km Du bel espace dégagé à l'allée principaleRemontez donc, côté gauche, cette large allée. Ignorez un premier sentier sur la droite qui vient longer l'étang, mais empruntez le prochain chemin sur la droite (point de repère : à l'extrémité du pré sur votre gauche). Ce dernier, montant, forme une large boucle sur la droite.Après ± 150 mètres, ignorez un sentier qui file sur la gauche et continuez votre progression ascendante donnant l'impression de faire demitour, mais en prenant de l'altitude. Vous retrouvez les rhododendrons. Ignorez le prochain carrefour mais tournez à droite à la prochaine opportunité, un sentier entre les rhododendrons, qui descend d'abord doucement puis de manière plus prononcée afin de rejoindre une allée plus importante. Face à vous, vue sur l'étang. Sur le bord gauche de l'allée, un banc ; choisissez la voie de droite, un chemin sablonneux avec des racines apparentes.Après une centaine de mètres vous atteignez le bord de l'étang ; l'endroit est magnifique. Tournez à gauche et longez-le ; vous passez au pied d'un grand escalier sur la gauche et rejoignez ensuite la grande allée principale.4 >>> D - 1,7 km De l'allée principale au point de départTraversez l'allée pour aller rechercher un très joli petit escalier en pierre qui descend. Il s'agit d'un léger détour (à éviter après de fortes pluies) par un étang secondaire, que vous suivez sur quelques mètres avant de remonter par un escalier, aussi charmant que le précédent, pour rejoindre la grande allée. Admirez la vue superbe sur le château. Suivez cette allée sur quelques mètres, mais tournez vite à 90° sur votre gauche, dans l'herbe, afin de rejoindre dans le fond un sentier qui longe l'Argentine. De l'autre côté du ruisseau, l'étang du Gris Moulin : l'ambiance est superbe.Virez à droite et suivez le ruisseau à main gauche : le sentier est magnifique, de même que les vues sur le château. Cette partie est toutefois à éviter par forte pluie. Après vous être laissé guider sur ± 600 mètres au gré du ruisseau, le sentier quitte l'Argentine et rejoint un large chemin. Empruntez-le à main droite, il monte légèrement, longe un bâtiment côté gauche et parvient à un carrefour. Pratiquez un gauche/droite pour continuer sur un sentier qui remonte jusqu'à une large allée, où se trouve la ferme équestre.11,6 km à Départ : parking rue de Marbais, 9 (N 275), 1495 Villers-la-Ville (non accessible le vendredi après-midi pour cause de marché local)Les cours d'eauLA THYLE : c'est l'un des principaux affluents de la Dyle. Elle prend sa source à Sart-Dames-Avelines du côté de la Ferme du Bois, près du lieu-dit "les Galochis". Elle coule sur près de 4 kilomètres à travers Sart, traverse ensuite Villers-la-Ville avant de plonger sous l'abbaye. Elle traverse ensuite Tangissart, Faux et Court-Saint-Étienne où elle se jette dans la Dyle, après avoir reçu les eaux de l'Orne dans le parc du château de Court-Saint-Étienne. Son parcours total est de plus de 18 kilomètres.Villers-la-Ville ne se limite pas à l'abbaye : il y a d'autres trésors architecturaux sur cette commune, à commencer par la très belle église Notre-Dame, par où vous débuterez la balade. Vous serez également amené à découvrir le Châtelet : il s'agit d'un château féodal, déjà occupé par les seigneurs de Marbais en 1219 ! Du chemin, vous pourrez apercevoir - s'élevant dans la cour - le donjon en schiste daté du XIIe ou du XIIIe siècle. Il vous restera à découvrir le Moulin d'Hollers, un peu en retrait du circuit, ancien moulin à eau, également d'origine médiévale.D >>> 1 - 2 km Du parking aux "Quatre Chênes"Du parking, tournez-vous vers le clocher de l'église de Villers-la-Ville et empruntez le sentier n° 48 Bailly au Bois qui rejoint la rue de Sart que vous traversez par un passage pour piétons, quelques mètres sur la gauche. Vous rejoignez la rue pavée J. Tarlier, en contre-haut de l'église, que vous suivez jusqu'à la maison portant le n° 18 pour, juste football et tennis ; longe la buvette et le parking et se transforme en chemin asphalté. Ignorez les sentiers adjacents.Au moment où la route tourne vers la gauche, empruntez le chemin bétonné qui part à droite dans les champs sur ± 100 mètres, bifurque à gauche et termine en légère descente (coulée de béton, peut être glissante par temps humide) afin de rejoindre un chemin bétonné plus important et légèrement encaissé. Suivez ce dernier à droite. Après ± 600 mètres, vous trouverez une bifurcation avec de petits panneaux directionnels en bois ; tournez à droite en direction des Quatre Chênes. Arrivé au lieu-dit "les Quatre Chênes", outre la présence des quatre vénérables arbres, vous découvrirez, un peu retirée, une potale dédiée à "Sainte-Marie-Médiatrice".1 >>> 2 - 2,3 km Des "Quatre Chênes" à une route principaleSuivez le large chemin agricole sur la gauche, et après ± 500 mètres, tournez à gauche dans un chemin entre les champs. Après quelque temps, tournez obligatoirement vers la gauche, le chemin qui continue tout droit étant privé.À la bifurcation, prenez à droite le chemin légèrement encaissé qui descend vers la vallée de la Thyle (panneau motocycles interdits ; remarquez au passage la superbe vue sur le plateau de Villers). Attention, ne vous laissez pas emmener trop bas ; au T suivant, évitez le chemin qui descend vers la droite et prenez à gauche un large chemin, presque plat, qui, un peu plus loin, devient asphalté et finalement rejoint la route principale.2 >>> 3 - 1,9 km De la route principale à une allée bordée d'arbresTraversez cette route (prudence) et prenez juste en face de vous le chemin asphalté qui descend vers le gîte Le Bocage. Ce dernier se trouve plus bas sur la droite. Le sentier plus sur la gauche descend en longeant des clotures. Plus bas, ignorez un sentier qui file sur la gauche et continuez droit devant. Arrivé dans le fond du vallon, empruntez un premier tourniquet, traversez une prairie délimitée sur la droite par une clôture barbelée pour rejoindre un pont métallique qui enjambe la Thyle.Traversez le pont, gardé par un tourniquet, et tournez ensuite directement à gauche, où se trouve un double tourniquet, pour monter en traversée dans une prairie.Vous rejoignez un chemin que vous suivez à la montée, côté droit. Après ± 350 mètres, au croisement de chemins, continuez tout droit ; il s'agit en fait de la rue de Rigenée, qui plus loin sur le parcours devient asphaltée.Arrivé à un croisement, à hauteur d'une chapelle, tournez à droite dans la rue du Châtelet. Descendante dans un premier temps, elle s'incurve ensuite sur la gauche. À la bifurcation, tournez obligatoirement à gauche, la rue remonte le long d'une prairie sur la droite avec le Ry Sainte-Catherine en son creux.À la route principale, remarquez face à vous la Fontaine de Rigenée avec un banc à ses côtés. Tournez à droite. Après une centaine de mètres, au carrefour, vous pouvez découvrir, en retrait sur le côté gauche de la route, un banc et un puit : la source du Ry Sainte-Catherine.Continuez tout droit sur ± 300 mètres. Le golf de Rigenée est présent sur le côté droit de la route. Tournez à droite à hauteur d'une allée bordée d'arbres.3 >>> 4 - 2,2 km De l'allée bordée d'arbres au château d'eauSuivez donc cette allée sur un peu moins de 700 mètres, le golf est sur votre droite, puis après un léger tournant sur la droite, il vous entoure de tous côtés.Au carrefour de sortie, empruntez le chemin le plus à gauche pour poursuivre, le golf à votre gauche, les champs à votre droite. Cet endroit est fortement apprécié des cavaliers : par beau temps, vous aurez certainement le plaisir d'en croiser.Remontez ce chemin sur près de 700 mètres. Au croisement, tournez à droite dans le chemin asphalté qui mène vers le château d'eau, longeant à gauche les prairies et les bâtiments du Haras des Avelines.À l'entrée de Sart-Dames-Avelines, ignorez une rue sur la droite et suivez celle qui passe devant le château d'eau.4 >>> 5 - 1,8 km Du château d'eau au château le ChâteletLe château d'eau dépassé, continuez dans la rue de la Grosse Boule, ignorez les routes sur la gauche.À hauteur d'un banc, tournez à droite dans un chemin empierré qui descend dans le creux du vallon avant d'entrer dans un bois. Laissez-vous guider par le chemin principal, tous les autres étant interdits. Après avoir traversé le bois, il s'en va le long d'un champ pour venir buter sur un vieux chemin, anciennement pavé, que vous empruntez sur la gauche sur une distance de ± 400 mètres, entre champs et prairies. À la bifurcation suivante, tournez à gauche sur une petite route asphaltée. Quelques dizaines de mètres plus loin, découvrez le château le Châtelet (propriété privée).5 >>> D - 1,4 km Du château du Châtelet au point de départAprès avoir admiré le château, descendez la route ; en contrebas, vous pouvez apercevoir la Ferme du Châtelet et la Thyle que vous rejoignez peu après. N'empruntez pas le pont sur la gauche mais continuez tout droit sur le magnifique sentier qui s'en va longer la Thyle. Plus loin, vous retrouvez le pont métallique emprunté en début de promenade ; retraversez-le ainsi que le tourniquet, mais continuez tout droit dans la prairie, la plaine du Moulin d'Hollers. Le sentier se fait discret avec, côté droit, quelques larges et beaux méandres du ruisseau ; très bel endroit, invitant à la flânerie.À la sortie, passez l'écluse sur la Thyle, suivez la petite route à gauche, passez à nouveau un pont et juste après, suivez sur votre droite le chemin qui longe le ruisseau (sentier n° 49, longeant la rivière). Après ± 150 mètres, vous retrouvez le parking sur la gauche (ainsi que des tables de pique-nique), point de départ de la randonnée.