La mairie "a ouvert deux nouveaux dossiers de sanctions à l'encontre des plateformes Airbnb et HomeAway (...), ouvrant une procédure qui débouchera sur une sanction de 600.000 euros euros respectivement", indique la mairie dans un communiqué.

La mairie souligne que ces plateformes ont offert des habitations ne figurant pas sur le registre des logements touristiques de la ville

La mairie "a ouvert deux nouveaux dossiers de sanctions à l'encontre des plateformes Airbnb et HomeAway (...), ouvrant une procédure qui débouchera sur une sanction de 600.000 euros euros respectivement", indique la mairie dans un communiqué. La mairie souligne que ces plateformes ont offert des habitations ne figurant pas sur le registre des logements touristiques de la ville