Bulle de liberté
...

Cet hôtel namurois fait partie de ces lieux où l'on se sent bien dès l'entrée, grâce à son décor chic et cosy. Afin de profiter comme il se doit du Freedom Package, on s'installe dans une chambre avec vue sur le jardin, et l'on prend même le temps de s'habiller avec élégance en attendant le dîner, qui frappera à la porte à l'heure désirée. Bien sûr, on ne parle pas de n'importe quel repas: nous sommes ici dans le fief de Carl Gillain qui, après une mûre réflexion durant le confinement, a décidé de rebaptiser L'Agathopède et de l'appeler plus sobrement La Table du Royal Snail. Au passage, il a échangé sa signature gastronomique contre des humeurs bistronomiques, dont il dévoile ici les premières créations lors d'une partition en trois actes. Le lendemain, tout coule de source: direction la vallée de la Meuse et son décor éminemment bucolique...La grande force du Dolce, c'est sa voisine nommée Forêt de Soignes, qui n'est jamais aussi belle que quand elle revêt ses habits d'automne. L'établissement l'a bien compris, proposant des séjours inédits incluant notamment la location gratuite de vélos (avec un supplément pour la formule électrique) ainsi que des balades dans les bois avec un audioguide. Une parenthèse au grand air qui ne serait pas totalement complète sans une offre culinaire inspirée, à savoir un dîner 2 services servi dans le confort de sa chambre, sur une table nappée. Notons que si le spa est actuellement fermé, il reste possible de réserver des soins sur rendez-vous... Les balades, ça éreinte.Jusqu'à la mi-décembre, la proposition "staycation" de l'Amigo promet délices et merveilles à tous ceux qui auraient subitement envie de (re)découvrir Bruxelles, ses ruelles pavées et sa scintillante atmosphère de fin d'année. Si le marché de Noël a été annulé, le sapin, la crèche, le spectacle son & lumière de la Grand-Place et les illuminations de Brussels by Lights seront bel et bien de la partie. De quoi compléter brillamment un séjour dans ce bijou hôtelier où le repas (un lunch ou un dîner, au choix) et le petit-déjeuner sont servis en chambre. Le parking privé est également inclus, tandis que les voyageurs reçoivent une Brussels Card donnant accès à tous les transports en commun de la capitale pendant 48 heures. Tentant? Non peut-être.Sur les hauteurs de la Cité ardente, à quelques kilomètres du centre, vient de s'ouvrir un gîte dont le nom - Buenas Noches - constitue à lui seul une invitation au luxe, au calme et à la volupté. A côté de ses trois chambres charmantes, le loft Amor Amor fait un clin d'oeil aguicheur à toutes les âmes en quête d'une atmosphère (très) décontractée. Celles-ci profiteront allègrement d'un espace de 120 m2 comprenant une cuisine équipée, un coin sommeil avec lit king size, un Jacuzzi et un sauna privatifs, et même un projecteur "home cinéma" pour visionner un film sur une toile dépliable dans le salon. Le soir, la vue est offerte sur une terrasse qui illumine un joli jardin. Pas envie de cuisiner? Le sympathique patron des lieux, Ramon Rodriguez, dégaine la solution plus vite que son ombre, soit avec une formule "sushi time", soit avec un menu "tapas et Cava". Olé!Le groupe Martin's Hotels n'est jamais aussi fort que lorsqu'il s'empare d'un bâtiment historique pour le transformer en hôtel exceptionnel, comme il l'a fait avec le Patershof de Malines, le Dream Hotel de Mons ou le Klooster de Louvain. Ici, on est dans une vaste demeure du XIIIe siècle, au coeur d'un somptueux domaine du Limbourg flamand. Les salons, la terrasse ou les verdoyants jardins ont repris vie en 2018 pour devenir une adresse de prestige, mais néanmoins accessible. En ce moment, les plats de l'excellent restaurant Akko sont apportés en chambre, voire sous forme de lunchbox pour ceux qui désirent partir se promener dans les parages. Mieux: en réservant une nuitée, la deuxième est généreusement offerte par la maison... même le week-end! Pousser les portes de ce lieu, c'est accepter d'oublier tout le reste. Et de se laisser absorber par le design à la fois contemporain, apaisant et ressourçant de cette ferme en vieilles pierres posée dans un petit village du Brabant wallon. On aime particulièrement la philosophie des propriétaires, qui ont imaginé des chambres spacieuses, utilisé des matériaux nobles pour la déco et créé un jardin dont les légumes, les fruits et les herbes servent à façonner des produits maison (confitures, huiles, jus, eaux...). C'est aussi là que le chef Sebath Capela puise ses ingrédients afin de régaler les clients de son restaurant Pop Up, actuellement servis dans un espace privatif de leur chambre. Qui dit "ambiance zen", dit forcément... yoga. En temps normal, un studio y est dédié, mais pour l'instant, les cours sont accessibles partout via une application. Puisqu'il est impossible, en ce moment, de célébrer un anniversaire ou de s'offrir une pause en duo dans un restaurant intimiste, l'hôtel Heritage, à Bruges, a décidé de chouchouter ses clients en leur servant littéralement cette ambiance sur un plateau. La Gourmet Experience ne propose ni plus ni moins qu'un dîner aux chandelles dans sa propre chambre, avec champagne, amuse-bouche et menu gastronomique concocté par le chef Gregory Slembrouck. Même le service du sommelier est compris, avec des vins qui accompagnent les plats devant la porte. Pour la balade digestive, c'est facile: on s'en va se perdre au coeur du centre historique de la Venise du Nord, où les touristes donnent (provisoirement) un peu de répit aux trésors architecturaux...