Alors que nous savourons un espresso italien dans le parc de Parme, notre guide Mélanie, une Britannique mariée à un Italien, nous conte l'histoire du parc et du Palazzo Ducale: "Nous devons ce palais à la famille Farnese, qui l'a fait construire en 1561. En 1722, les Bourbons s'emparent de Parme et, en 1748, Filippo di Borbone épouse la fille du roi de France. Parme est donc devenue une sorte de réplique miniature de Paris. Cela explique pourquoi ce parc ressemble tant au Jardin du Luxembourg que l'on trouve dans la capitale française. Après les Bourbons, vient le tour de Napoléon. A l'époque, on ne parle plus ici l'italien, mais le français. Les Français, nostalgiques, commencent également à cultiver le cépage Sauvignon. C'est ainsi qu'est né à Parme le Vini dei Colli."
...

Alors que nous savourons un espresso italien dans le parc de Parme, notre guide Mélanie, une Britannique mariée à un Italien, nous conte l'histoire du parc et du Palazzo Ducale: "Nous devons ce palais à la famille Farnese, qui l'a fait construire en 1561. En 1722, les Bourbons s'emparent de Parme et, en 1748, Filippo di Borbone épouse la fille du roi de France. Parme est donc devenue une sorte de réplique miniature de Paris. Cela explique pourquoi ce parc ressemble tant au Jardin du Luxembourg que l'on trouve dans la capitale française. Après les Bourbons, vient le tour de Napoléon. A l'époque, on ne parle plus ici l'italien, mais le français. Les Français, nostalgiques, commencent également à cultiver le cépage Sauvignon. C'est ainsi qu'est né à Parme le Vini dei Colli.""L'Italie est un pays relativement jeune", poursuit Mélanie. "Son origine remonte à 1861. Il y a soixante millions d'Italiens et tous boivent leur café différemment. Ils ont également beaucoup de mal à se tenir à des règles... Celles-ci existent, mais ne sont pas réellement appliquées. C'est un pays invraisemblable, mais c'est la raison pour laquelle je l'aime tant."Les bâtiments historiques, tous plus intéressants les uns que les autres, et les innombrables bars et restaurants qui animent le centre-ville font partie des atouts de Parme. Mais ce sont également son fromage et son jambon, dont la production a connu son essor aux environs de l'an mille après J.-C., qui font sa renommée. A l'époque, les moines bénédictins transformaient le sol marécageux en des terres cultivables. Leur devise était Ora et labora ("Prie et travaille"). Aujourd'hui, la région produit chaque année trois millions de meules de fromage et onze millions de jambons.Les tomates, les truffes noires et les fameux funghi porcini (cèpes) sont également originaires d'ici. Parme se situe dans l'Emilie-Romagne, une région considérée comme l'une des plus riches d'Europe et parfois appelée La grassa. Elle doit son nom au fait que l'on y cultive aucun olivier, et que ses habitants utilisent donc du beurre pour cuisiner et cuire leurs produits.Noi da Parma est sans nul doute la meilleure adresse pour les amateurs de fromage et jambon de Parme de qualité. Plusieurs établissements de cette enseigne vieille de 150 ans sont implantés dans la région. Le jambon le plus savoureux est celui de la marque Leporati. Pour vous glisser dans la peau d'un vrai Parmesan, commandez un café au restaurant/bar Le Bistro. Vous pouvez également vous laisser tenter par le dessert local, la Duchessa, un sabayon aux noisettes et au café.Parme se trouve à une heure et demie de route de la Riviera italienne. Le long de la côte ligure, près de la ville de La Spezia, on peut rejoindre les très célèbres Cinque Terre. Ces cinq villages hors du commun sont classés au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1997. Le guide Lonely Planet les décrit de façon quelque peu théâtrale: "Vous en avez assez de votre vie? Oubliez le thérapeute et rendez-vous aux Cinque Terre. Cinq villages de pêcheurs bâtis contre les rochers vous y attendent, le long de l'une des plus belles côtes de la planète. De quoi vous donner l'énergie nécessaire pour faire face à la plus sévère dépression."Nous avions prévu de prendre le bateau depuis Lerici jusqu'aux Cinque Terre afin de pouvoir admirer ce magnifique spectacle depuis la mer et repérer des dauphins, car ceux-ci accompagnent souvent les ferries dans le golfe. Malheureusement, le vent empêche les bateaux de prendre le large le jour de notre visite. Nous décidons donc de nous balader le long du célèbre Sentiero Azzurro (le "sentier bleu"), de Monterosso al Mare vers Vernazza, le plus beau des cinq villages. Nous ne pouvions certes pas admirer ceux-ci depuis la mer, mais chaque tournant du sentier nous offre désormais une vue à couper le souffle sur le paysage.Les petites villes de pêcheurs se succèdent le long des 300km de la Riviera italienne. A Portofino, on peut par exemple encore apercevoir de nombreux grands hôtels qui datent de l'époque où de fortunés aristocrates britanniques effectuaient leur "Grand Tour" et se laissaient transporter au coeur de l'histoire artistique italienne. Aujourd'hui, la ville est particulièrement appréciée des Italiens.Nous nous laissons ensuite séduire par la description de Portovenere que nous offre Lonely Planet: selon le guide, il s'agit d'un digne successeur aux villages qui composent les Cinque Terre. Et en effet, cet endroit a de nombreux charmes. Il y règne une ambiance détendue que le tourisme de masse n'a pas altérée. Ici, vous pouvez même imiter les autochtones et plonger dans la mer pour vous rafraîchir. Le soir venu, il n'est pas facile de choisir parmi les nombreux restaurants de poissons, tous meilleurs les uns que les autres, qui proposent de manger sur une terrasse à proximité de l'eau.Portovenere se situe à l'extrême ouest du "Golfe des Poètes", où ont séjourné les écrivains Percy Bisshe Shelley, sa femme Mary, auteure du célèbre roman Frankenstein, ainsi que Lord Byron. Depuis le quai, on peut descendre un escalier facile d'accès afin d'apercevoir l'autre côté du golfe. On peut également voir l'endroit où Lord Byron aurait jadis nagé, au milieu de vagues extrêmement hautes se brisant contre les rochers. Le séjour de Shelley en Italie s'est mal terminé: alors qu'il effectuait une excursion en bateau avec un ami, une rafale de vent a fait passer les deux hommes par-dessus bord. Tous deux se sont noyés, quelque part entre Livorno et La Spezia.La côte ligure avoisine la populaire Toscane. Sur la frontière qui les sépare, on peut rejoindre Lucques, une ville au passé long et glorieux qui débute dès l'époque des Romains. Il fut un temps où les Bourbons étaient au pouvoir ici aussi. Cette ville possède l'une des places les plus originales de Toscane: la Piazza dell'Anfiteatro. Lucques est également connue pour sa riche culture gastronomique. Nous avons mangé au Ristorante Giglio (Piazza Giglio 2). L'établissement propose des classiques toscans revisités et offre à tous ses clients un verre de prosecco maison. Santé!Texte Soetkin Bulcke - Photos Debby Termonia