Sur sa page Facebook, FlyOrange indique que tous les vols sont annulés et que la faillite a été demandée. L'organisateur de voyage en impute la responsabilité à la compagnie charter portugaise Aviatrade. Celle-ci n'aurait pas opéré des vols qui étaient déjà payés, ce qui a précipité les problèmes du tour-opérateur néerlandais. L'entreprise lusitanienne affirme quant à elle que c'est FlyOrange qui n'a pas respecté ses obligations. FlyOrange a promis aux voyageurs lésés qu'elle les informera dès la nomination d'un curateur "afin qu'ils puissent se signaler comme créanciers". Pour l'organisation de défense des consommateurs ECC Nederland, les chances de remboursement demeurent cependant très faibles. "Quand une entreprise demande elle-même la faillite, c'est qu'il n'y a plus beaucoup d'argent dans les caisses à partager", explique-t-elle. De plus, le tour-opérateur n'est plus lié à un fonds de garantie.