La Ville de Liège a dégagé 300.000 euros, soit un budget un peu plus élevé que précédemment, pour renouveler et amplifier les illuminations festives hivernales. Cinquante-neuf zones sont ainsi décorées, contre 46 l'an dernier. Ce qui, selon François-Xavier Mathoul, en charge des illuminations, ne fera pas exploser les consommations énergétiques, établies à 47 kW contre 54 l'an dernier, grâce à l'éclairage led.

Par ailleurs, "de nouveaux éléments décoratifs feront leur apparition et le Binamé (un ours géant dans une boule illuminée, ndlr) a été déplacé devant la statue de Charlemagne, sur le boulevard d'Avroy", poursuit-il.

L'élément phare de "Liège, Cité de Noël" sera son village, le plus grand et le plus ancien de Belgique avec ses 200 chalets, dont deux tiers consacrés à l'artisanat, aux produits de bouche ou idées cadeaux. Outre les grands classiques (piste de luge, grande roue, chalet de la Gruyère...), les organisateurs ont souhaité renforcer l'aspect visuel de l'événement. Deux nouveaux portiques d'entrée en forme de boule de Noël seront installés, l'illumination du portique principal sera renforcée et 24 grands panneaux comportant des illustrations de Tchantchès réalisées par Walthéry ceintureront tout le village.

De plus, sur la dalle de la place Saint-Lambert, un espace sera dédié à Chatel, la station de sports d'hiver française étant l'invitée d'honneur, qui sera décoré pour donner l'impression d'être à la montagne. "Une grande troïka (traîneau tiré par un attelage de trois chevaux, ndlr) sera installée sur le toit du chalet", souligne Pierre Luthers, directeur de l'ASBL Enjeu, qui organise le village de Noël.

Par ailleurs, les commerces ouvriront les dimanches 16 et 23 décembre, les parkings à horodateur seront gratuits du 15 décembre au 6 janvier 2019 pour autant qu'on applique le disque de stationnement et des navettes de bus gratuites seront assurées le week-end des 22 et 23 décembre depuis le parking-relais de Coronmeuse.

La Ville de Liège a dégagé 300.000 euros, soit un budget un peu plus élevé que précédemment, pour renouveler et amplifier les illuminations festives hivernales. Cinquante-neuf zones sont ainsi décorées, contre 46 l'an dernier. Ce qui, selon François-Xavier Mathoul, en charge des illuminations, ne fera pas exploser les consommations énergétiques, établies à 47 kW contre 54 l'an dernier, grâce à l'éclairage led. Par ailleurs, "de nouveaux éléments décoratifs feront leur apparition et le Binamé (un ours géant dans une boule illuminée, ndlr) a été déplacé devant la statue de Charlemagne, sur le boulevard d'Avroy", poursuit-il. L'élément phare de "Liège, Cité de Noël" sera son village, le plus grand et le plus ancien de Belgique avec ses 200 chalets, dont deux tiers consacrés à l'artisanat, aux produits de bouche ou idées cadeaux. Outre les grands classiques (piste de luge, grande roue, chalet de la Gruyère...), les organisateurs ont souhaité renforcer l'aspect visuel de l'événement. Deux nouveaux portiques d'entrée en forme de boule de Noël seront installés, l'illumination du portique principal sera renforcée et 24 grands panneaux comportant des illustrations de Tchantchès réalisées par Walthéry ceintureront tout le village. De plus, sur la dalle de la place Saint-Lambert, un espace sera dédié à Chatel, la station de sports d'hiver française étant l'invitée d'honneur, qui sera décoré pour donner l'impression d'être à la montagne. "Une grande troïka (traîneau tiré par un attelage de trois chevaux, ndlr) sera installée sur le toit du chalet", souligne Pierre Luthers, directeur de l'ASBL Enjeu, qui organise le village de Noël.Par ailleurs, les commerces ouvriront les dimanches 16 et 23 décembre, les parkings à horodateur seront gratuits du 15 décembre au 6 janvier 2019 pour autant qu'on applique le disque de stationnement et des navettes de bus gratuites seront assurées le week-end des 22 et 23 décembre depuis le parking-relais de Coronmeuse.