Les candidats sélectionnés auront droit à une aide financière supplémentaire pour développer leur activité et continuer à innover.

Tente suspendue © DR

"Cette reconnaissance va dans la continuité de notre thématique touristique en 2018, la Wallonie insolite", a expliqué M. Collin. "Il est important que les touristes puissent facilement identifier ces hébergements aux multiples particularismes et cette appellation officielle devrait largement y contribuer". L'Aqualodge, un ensemble de chalets en bois luxueux construit sur un point d'eau à Ermeton-sur-Biert (province de Namur), fait partie des heureux élus. Parmi eux, on trouve également le camping du Val d'Aine à Erezée, un ancien wagon de train à Plombières (province de Liège) ou encore le Moulin de Ya à La Louvière (Hainaut).

Plusieurs roulottes aménagées font également partie de la liste. En plus d'une réelle reconnaissance, les hébergeurs se voient récompensés par une majoration de 10% de l'aide financière qu'ils perçoivent du Commissariat général au Tourisme. "C'est vraiment un grand pas en avant pour nous", s'est réjouie "Diane", la gérante de l'Aqualodge. "Grâce aux nouveaux touristes que nous allons pouvoir attirer et au budget supplémentaire qui nous est octroyé, nous construirons de nouveaux chalets beaucoup plus rapidement qu'espéré." D'autres opérateurs touristiques wallons seront également reconnus et soutenus prochainement pour leur caractère insolite.

Moulin du Ya © DR