Suivre la Magical Light Route de Maastricht

C'est beau une ville la nuit, disait Richard Bohringer. C'est encore plus vrai en hiver, quand les illuminations compensent les journées trop courtes. A Maastricht, du 29 novembre au 31 décembre, la Magical Light Route allume son centre de mille feux, du quartier historique de Wyck à celui, plus moderne, de Céramique, en passant par l'industriel Sphinxkwartier et le pittoresque Jekerkwartier. Guirlandes, lampions et installations flamboyantes servent de points de repère à cette promenade balisée qui permet d'admirer les joyaux architecturaux, culturels et culinaires d'une ville réputée pour son sens de l'accueil, ses jolies ruelles et ses boutiques tendance. Si le père Noël devait vivre ici, planqué derrière une façade, on ne serait pas étonnés... A.M.

Dormir dans l'hôtel le plus romantique du globe © SDP

Dormir dans l'hôtel le plus romantique du globe

Il y a quelques semaines, la prestigieuse cérémonie des World Luxury Hotel Awards rendait ses verdicts dans plus de cent catégories différentes (meilleur établissement design, historique, écologique, insulaire, familial, etc.). Si l'incroyable Mandarin Oriental de Bodrum a reçu la palme du plus bel hôtel du globe "toutes catégories confondues", pas moins de six adresses belges ont réussi à se faufiler sur la liste des heureux élus. Parmi ceux-ci: L'Heritage de Bruges, récompensé pour son intemporelle ambiance romantique. Ce membre de la collection Relais & Châteaux, qui fête par ailleurs ses 150 ans cette année, n'a pas volé sa statuette: il règne là quelque chose d'à la fois doux, feutré et chic, que ce soit dans ses vingt-deux chambres, son restaurant gastronomique Le Mystique supervisé par le jeune chef Gregory Slembrouck, ou encore son bar-salon baptisé Le Magnum. Des charmes dissimulés derrière la façade blanche d'une splendide maison de maître, au coeur du centre médiéval de la cité brugeoise. Pour ceux qui ont la bougeotte, le boutique-hôtel se trouve à deux pas des canaux, du théâtre et du chocolatier Dumon. Largement de quoi combler les couples en quête d'une parenthèse raffinée... N.B.

Découvrir Namur et ses bières de Noël © MARTIN DELLICOUR

Découvrir Namur et ses bières de Noël

Point de départ de l'ambitieux Beery Xmas Trip: le Barnabeer, où vous attendra un zythologue passionné afin de vous faire découvrir le "Namur brassicole". Etapes de la journée? Des établissements où le houblon est roi, parmi lesquels l'inévitable Ratin-Tot, le plus vieux bar de la ville. Mais aussi des initiations à la zythologie et à la mixologie, un amusant "beeryquizz" ou une visite de la Brasserie Artisanale de Namur, le tout en dégustant de moelleux breuvages artisanaux de la province. Bien sûr, les bières de Noël serviront de fils conducteurs... et d'idées cadeaux à gogo. N.B.

Passer une soirée au casino (et aux bains) de Dinant

A toute heure du jour et de la nuit, il y a les bandits-manchots, la roulette ou le Blackjack, mais aussi un joli Saxo Bar ou un restaurant Infiniti qui propose même des brunchs le dimanche. Un bon point de départ pour un moment qui sort du lot, dans un décor tamisé à deux enjambées de la Meuse. Pour transformer l'expérience en nuitée, il faut aussi réserver une chambre à La Merveilleuse, un ancien couvent où, jadis, tout en haut d'une tour, avait élu domicile un ermite qui mourut... le jour de Noël de l'année 1675. Le lieu a récemment été reconverti en hôtel, mais aussi en centre de bien-être abritant une piscine romaine à 34 °C, un sauna finlandais, une grotte de sel, un beau jardin avec un sentier "pieds nus" ou un coin lounge avec vue sur la citadelle. Mode "détente" activé! N.B.

Oser un plongeon dans l'eau glacée © GETTY IMAGES

Oser un plongeon dans l'eau glacée

L'idée est toujours née d'un pari fou imbibé - "Et si on se jetait à l'eau le 1er janvier, pour mieux se laver de tous les miasmes de l'année écoulée et affronter dignement les 365 jours à venir?" Le protocole est très souvent le même: dress code maillot ; rendez-vous sur le sable, face aux vagues; pas de signal de départ mais un même élan mû par ce qui pourrait ressembler à de la forfanterie, sous-tendue par la joie. L'eau a beau friser les 13 degrés les jours de beau temps, ces baigneurs téméraires n'en ont cure. A Scheveningen, où la tradition remonte à 1965, ils sont 10.000 à faire les fiers, à Malo-les-Bains, ils sont 500 et se sont baptisés les Givrés, tandis que plus bas, vers le Sud, à Cerbère, on les compte sur les doigts des six mains, qui se surnomment Les Barjos et fêtent leur séance de cryothérapie annuelle en se réchauffant de quelques cafés améliorés à la capitainerie du port. Mieux qu'une renaissance. A.-F.M.

Séjourner dans une cabane (comme) au Canada © THOMAS BONOMETTI

Séjourner dans une cabane (comme) au Canada

Avec ses 120 hectares d'étendues sauvages et ses 1.500 animaux, le parc animalier lorrain de Sainte-Croix est un must pour les trappeurs et autres amoureux de nature avec un grand N. Si le site est fermé au grand public durant la saison hivernale, il existe en cette période un plan VIP pour visiter les lieux - du moins les parties accessibles par grand froid - et ce en évitant la foule. Il "suffit" (le prix est tout de même à la hauteur du privilège) de réserver un séjour dans l'un des lodges disséminés dans l'espace vert pour s'offrir un tête-à-tête avec les bêtes sauvages, tout en restant bien au chaud au coin d'un feu ouvert. Nouveauté de cette saison: La grange aux coyotes, un véritable petit hôtel de 11 chambres (pour 4 personnes chacune) permettant d'embrasser le paysage inspiré d'Amérique du Nord, avec ses ours noirs, ses ratons-laveurs... et ses coyotes. Un refuge de rêve, qui peut aussi être privatisé pour les fêtes. Bon à savoir: s'il reste peu de places pour cette fin 2019, on peut aussi réserver pour février et mars. Et pour ceux qui préfèrent danser avec les loups sous le soleil, rien n'empêche de glisser sous le sapin un bon cadeau (via le site Web) pour venir jouer les Davy Crockett par une belle nuit estivale. F.BY.

Courir sur les pavés bruxellois

Histoire d'oublier les excès de la veille et de se remettre d'aplomb pour le réveillon à venir, on se jette à corps perdu le 26 décembre à partir de 20h15 dans la désormais célèbre Manneken-Pis Corrida de Bruxelles. Déguisés en Père/Mère Noël - tee-shirt et bonnet compris dans le prix de l'inscription -, on s'enfile 4 ou 8 km au choix au beau milieu des illuminations de Noël. I.W.

Festoyer à la plus grande pool party du monde

Pour le réveillon de la Saint-Sylvestre, vous êtes plus branché maillot de bain et températures chaudes que costume en laine et feu de bois? Mais pas question de booker un aller-retour en avion et de commencer 2020 avec une empreinte carbone désastreuse? Ça tombe bien! A Paris, dans le quinzième arrondissement précisément, Aquaboulevard - vous l'avez sûrement deviné, il s'agit d'un parc aquatique en milieu urbain - organise la plus grande pool party du monde et propose de passer la nuit du Nouvel An sous 29 degrés Celsius et en compagnie de quelque 2.500 fêtards pour une soirée en deux actes. Rien que ça. Jusque 23h59 (oui, c'est précis): baignades, jeux d'eau, toboggans, bassins à vagues, Jacuzzis... Et après le fatidique compte à rebours? Clubbing only, comme disent les jeunes. Au programme: DJ sets, deux dancefloors, trois bars géants, show lumières, go-go danseuses, bref, tout ce que la discothèque du petit village de vos parents envie. Il est vivement conseillé, sur le site de l'événement, d'apporter sa serviette... et sa paire de tongs, les chaussures étant interdites. Un paradis tropical pour les uns; une certaine vision de l'enfer pour d'autres. Y.B.

Fabriquer ses éco-cadeaux cosmétiques en atelier

L'idée même de vous lancer dans le marathon des achats de fin d'année vous donne déjà des sueurs froides? Makesenz, la marque de produits certifiés naturels et biologiques, propose deux ateliers les 12 et 14 décembre - l'un à Bruxelles, l'autre à Waterloo -, pour fabriquer ses propres cadeaux cosmétiques naturels qui font du bien à la peau et à la planète. De quoi repartir de là avec deux gels douche, quatre baumes à lèvres ou une crème mains faits maison et prêts à déposer sous le sapin. En prime, on aura appris tous les trucs et astuces nécessaires pour s'y mettre ensuite chez soi. La boutique propose toutes les matières premières nécessaires ainsi que les accessoires. Il n'est pas interdit non plus de craquer pour un produit déjà tout fait. Le baume démaquillant est un must absolu. I.W.

Arpenter des marchés de Noël décalés © GETTY IMAGES

Arpenter des marchés de Noël décalés

Envie de varier les plaisirs en cette période de cadeaux et de vin chaud? Les marchés insolites ne manquent pas, chez nous ou chez nos voisins. Ainsi, le village de Noël de Valkenburg, aux Pays-Bas, prend ses quartiers dans... une grotte, dévoilant ses échoppes traditionnelles dans un cadre forcément magique. Dans la même veine, mais plus proches, les grottes de Wonck, à Bassenge, accueillent 75 exposants qui invitent à une balade souterraine à l'abri des intempéries. Le château de Deulin, lui, permet de flâner dans un décor féerique, parmi les salons d'un joyau classé au patrimoine de Wallonie. Quant au Grand marché créatif et durable, qui se tient cette année dans les anciennes casernes ixelloises, à Bruxelles, il mise tout sur l'éthique et le durable, proposant des éco-cadeaux et des emballages "zéro déchet". Enfin, l'un de nos chouchous s'appelle Winter Geek Festival, un rendez-vous dédié à la science-fiction, aux mangas, aux jeux de société ou au rétrogaming, rempli d'exposants qui ont forcément un cadeau intergénérationnel à vous mettre sous la dent. A.M.

Attraper des flocons à Poudlard © WARNER BROS

Attraper des flocons à Poudlard

L'école où furent formés Harry Potter et ses potes, ou plus concrètement les studios anglais de Warner Bros qui dévoilent les décors de la fameuse saga, se couvre d'un manteau blanc jusqu'au 26 janvier. Alors que la grande salle où ripaillent les élèves se parent de paillettes pour le bal de Noël, l'immense maquette qui figure le château - déjà impressionnante en temps normal - se voit saupoudrée de neige de synthèse. Une visite clairement magique, à combiner, of course, avec un Christmas shopping au coeur de Londres. F.BY.

Visiter un château à l'ambiance... carnavalesque © SDP

Visiter un château à l'ambiance... carnavalesque

Au château de Modave, en province de Liège, on ne se contente pas d'illuminer les façades et les arbustes : durant les fêtes, les intérieurs sont chaque fois décorés selon une thématique nouvelle. Cette année, ô surprise, c'est le Carnaval de Rio qui a été choisi. Ainsi, pas moins de vingt costumes traditionnels appartenant à Alain Taillard, un enfant de Herve qui parade lors de chaque édition de la fiesta brésilienne, orneront les murs. Les sous-sols, eux, sont investis par le traiteur Paulus, qui dévoile un bar éphémère avec vin chaud et produits locaux. N.B.