Un trekking dans la jungle à Khao Sok

Le sud de la Thaïlande abrite la forêt tropicale vierge du parc national de Khao Sok, l'un des joyaux du pays. Vieux de 160 millions d'années, le parc naturel s'étend sur environ 740 kilomètres carrés, autant dire qu'il n'est jamais vraiment bondé.

La forêt tropicale a énormément à offrir. Le mieux est de l'explorer à pied. Optez de préférence pour un guide local qui ne manquera pas d'emporter un délicieux lunch enveloppé dans des feuilles de bananier. Peu importe votre âge et votre condition physique, car les treks proposés varient en longueur et en difficulté. En cours de route, vous profiterez du clapotis des rivières, de la vue des singes en pleine action, des oiseaux colorés et des grands arbres entrelacés de vignes.

Pour découvrir la jungle dans le noir, réservez un safari nocturne. Un guide vous accompagnera en soirée dans un périple pour observer des animaux nocturnes qui s'aventurent hors de leur repaire. Vous pourrez aussi passer la nuit au vert : sur le lac, des bungalows en bambou basiques mais aussi de luxueux rafthouses vous accueillent pour une nuit bercée par les sons de la jungle.

Trekking dans la jungle à Khao Sok © Getty

Rafting en eau vive à Chiang Mai

Partant pour une montée d'adrénaline ? Rien de mieux que du rafting à travers la jungle sur la Mae Taeng pour accélérer les battements de votre coeur. Cette rivière sauvage est située dans la partie septentrionale de la Thaïlande, pas loin du parc national de Chiang Dao, au nord de la ville de Chiang Mai. Généralement, vous êtes pris en charge devant votre hôtel à bord d'un minifourgon qui vous emmène dans les meilleurs spots de rafting nichés au fin fond de la jungle.

Pendant une sortie d'environ deux heures, un guide expérimenté apprendra à l'ensemble du groupe installé sur un bateau pneumatique comment faire face aux courants rapides, aux rochers et aux chutes d'eau dangereuses. Idéal pour faire rapidement connaissance avec les autres aventuriers et créer un véritable esprit d'équipe.

Cette expérience vous permettra d'appréhender de près le pouvoir et la beauté de la nature. Vous longerez les rives animées de branches qui pendillent au-dessus de l'eau et de bananiers sauvages, tandis que des rapaces à la recherche de proies vous effleureront la tête. Même si une excursion de plusieurs jours en pleine jungle avec des tribus locales est possible, il y a de fortes chances qu'une traversée d'une journée vous suffise amplement.

Rafting en eau vive à Chiang Mai © Getty

Plongée sous-marine sur Koh Tao

La Thaïlande est connue pour être l'un des meilleurs spots au monde pour la plongée. Située dans le golfe de Thaïlande, la sublime île de Koh Tao est entourée d'un monde sous-marin bleu azur où vous pourrez vous baigner au beau milieu de coraux colorés et de poissons tropicaux.

En principe, rien ne vous empêche de plonger ici toute l'année, mais la véritable saison s'étend de février à octobre. On dénombre plus de quarante écoles de plongée sur l'île, qui décernent un certificat à des prix abordables. La plongée est aussi une activité idéale pour ceux qui voyagent seuls, car elle se fait toujours en duo et le cours d'initiation est donné en petit groupe.

Il est recommandé aux novices de débuter dans les Jardins japonais en raison de la faible profondeur de l'eau, tandis que les plongeurs confirmés apprécieront le site de Green Rock. De plus, Koh Tao possède de superbes plages (comme Sairee) et des baies (p. ex. Haad Thien) où l'eau cristalline se prête parfaitement à la plongée.

Plongée sous-marine à Koh Tao © Getty

Surfer sur les vagues de Khao Lak

Le surf est de plus en plus populaire en Thaïlande, tant auprès des touristes que de la population locale. Si l'île très fréquentée de Phuket recèle de nombreuses installations, il vous suffira de parcourir 60 kilomètres vers le nord pour vous retrouver à Khao Lak, où règne une atmosphère diamétralement différente. Gravement touchée par un tsunami en 2004, la région paradisiaque de Khao Lak a accueilli depuis lors un grand nombre de complexes touristiques.

Les belles vagues ne manquent pas le long des 25 km de côte de Khao Lak, comprenant Na Nan, Thai Muang, Nang Thong, Bang Niang et Long Beach, où vous pourrez vous détendre dans les bars de plage. Pas étonnant que la scène du surf y gagne en importance, comme en témoignent des événements populaires tels que le Khao Lak Surf Contest.

Ne perdez pas de vue toutefois que la meilleure période pour surfer s'étend d'avril à novembre, c'est-à-dire pendant la saison des pluies. Le reste du temps, la mer généralement très plate est trop paisible pour surfer.

Surfer sur les vagues de Khao Lak © Getty

Escalade à Krabi

À Krabi, situé sur la mer d'Andaman au sud de la Thaïlande, le paysage est parsemé de vastes parcs naturels et d'immenses roches calcaires. À partir de Krabi Town, vous pourrez prendre un bateau à longue queue jusqu'à Railay Beach, un site idéal pour vous initier à l'escalade avec un guide local.

Pourvues de points d'ancrage en titane, les voies d'escalade sur les formations rocheuses le long de la plage font entre 20 et 30 mètres en moyenne. Habituellement, le parcours commence sans grosse difficulté avant de vous confronter rapidement à des parois lisses et à des crevasses profondes dans les rochers escarpés.

La mer elle aussi recèle des rochers à escalader. Les casse-cous apprécieront le Deep Water Soloing, un type d'escalade qui se pratique sans corde, car l'eau fait office de matelas de protection en cas de chute. Une fois que vous avez atteint le sommet, vous êtes censé faire un plongeon dans l'eau depuis une hauteur de 20 mètres environ.

Traduction : virginie·dupont·sprl