Thaïlande et plage. Au fil des années, ces mots sont presque devenus synonymes. Les côtes thaïlandaises sont une succession de plages de rêve, combinant chacune les trois ingrédients pour mettre l'eau à la bouche : le sable blanc, les palmiers ondoyants et une eau cristalline. Pourtant, le tourisme de masse n'a pas fait du bien au pays, comme le rappelle la prolifération d'hôtels le long de ce qui était autrefois des baies vierges et idylliques. Un conseil : laissez de côté les stations balnéaires comme Koh Samui et Pattaya, et préférez-leur ces belles plages, il y a tant à y découvrir.

Koh Samet

. © Getty Images

Avez-vous déjà marché sur une plage si propre que le sable grince quand vous le foulez ? Pour connaître cette sensation, rendez-vous à Glass Sand Beach (Hat Sai Kaeo) sur l'île de Kho Samet. Ce n'est pas la plage la plus tranquille, mais une base parfaite pour explorer la côte bleu azur de Koh Samet en bateau. Plus au sud sur Ko Samet, les baies sont moins fréquentées. Ao Kui est une île très étroite, vous pouvez donc la traverser facilement. Elle est aussi l'endroit idéal pour les amoureux du lever et du coucher du soleil (et qui ne l'est pas ?). Sur Ao Kui Na Nok vous voyez le soleil se lever, sur Ao Kui Na Nai il se couche à nouveau.

Koh Tao

© Getty

L'île aux tortues Koh Tao est connue pour être un paradis de la plongée. La richesse des coraux et des espèces marines en fait l'un des plus beaux sites de plongée de Thaïlande. L'eau y est d'une clarté phénoménale. Au mois de mai, il est possible parfois d'y voir jusqu'à 40 mètres, la profondeur qui, selon les connaisseurs, est le maximum absolu. En tant que débutant, vous pouvez également pratiquer la plongée dans les baies peu profondes.

Hua Hin

© Getty

Vous être à la recherche d'une plage avec une histoire? Vous la trouverez à Hua Hin, la toute première station balnéaire de Thaïlande. La noblesse thaïlandaise et la haute société de Bangkok y ont pris leurs quartiers dans les années 1920, pour prendre un bain de soleil et se soigner. La famille royale y est encore comme chez elle dans le palais d'été Klai Kangwon (que l'on pourrait traduire par "Loin de l'inquiétude"). Si vous voulez vous imprégner d'un peu de nostalgie thaïlandaise, visitez l'hôtel Sofitel Central, qui date de 1923. La plage de Hua Hin possède aussi une particularité : un imposant Bouddha dont le regarder culmine à 20 mètres au-dessus de la mer.

Koh Chang

© Getty

Koh Chang est après Phuket la plus grande île de Thaïlande, mais par bonheur elle est beaucoup plus calme. L'intérieur est envahi par la jungle alors que la côte offre des plages de sable fin. Le contraste entre l'intérieur vert et les baies exotiques est impressionnant. White Sand Beach est la plus belle plage de l'île. Vous pourrez y faire de la plongée au tuba ou une excursion en bateau.

Koh Lanta

. © Getty Images

Koh Lanta, au sud de la Thaïlande, est une île agréable pour passer quelques jours. Il y a beaucoup à faire, mais ce n'est pas Pattaya. Les singes laissent encore leurs traces dans le sable plus souvent que les humains. L'ambiance est très détendue : tout se passe dans le plus pur style asiatique, détendu et surtout pas trop vite. Beaucoup de gens restent à Koh Lanta plus longtemps que prévu. Bamboo Bay est la plage la plus reculée de l'île, littéralement aussi : jusqu'à récemment, il n'y avait même pas de route asphaltée pour s'y rendre. Cette baie possède exactement ce que l'on peut attendre des plages thaïlandaises éloignées : la beauté et la tranquillité.

Koh Libong

© Getty

Si vous rêvez de voir un lamantin de vos propres yeux, vous devez aller à Koh Libong. Les eaux peu profondes autour de cette île sont l'un des rares endroits où l'on peut voir ce mammifère aquatique. Et pour cause : ces animaux fascinants sont particulièrement friands des algues qui poussent près de Koh Libong. Il vous faudra toutefois avoir la chance de votre côté, car même les gens du coin les aperçoivent rarement.

Koh Kradan

© Getty

L'île assez éloignée de Koh Kradan, dans le sud profond de la Thaïlande, est une petite perle. Il n'y a rien d'autre à y faire que de s'allonger sur la plage blanche comme neige et de faire de la plongée libre parmi les coraux. Au cours de la journée, il y a pas mal d'amarres pour les visiteurs d'un jour en excursion ; il est donc préférable de réserver quelques nuits dans l'une des rares stations balnéaires de Koh Kradan. Vous aurez alors cet endroit magique pour vous seul dès le matin et le soir.

Koh Khao Phing Can

. © Getty Images

Cette île de la baie de Phangngab est devenue célèbre dans le monde, puisqu'elle a servi de décor en 1974 au film de la série James Bond, L'homme au pistolet d'or. Depuis lors, on l'appelle le plus souvent la James Bond Island. L'eau autour de l'île est d'un vert très clair. L'énorme rocher calcaire en face de l'île, Koh Tapu, surplombe l'eau à une vingtaine de mètres. Ensemble, Koh Khao Phing Kan et Koh Tapu forment un très beau morceau de nature, mais il reste dommage de tomber sur une foule de touristes sur la plage.

Une baie qui avait besoin de repos

L'ultime plage des plages se nomme Maya Bay et est devenue célèbre à travers le monde grâce au film La Plage (2000) avec Leonardo DiCaprio. Des années durant, +/- 5 000 touristes ont fait escale chaque jour dans cette baie paradisiaque. Cette présence massive a eu un impact direct sur la nature. Les plagistes ont laissé leurs déchets derrière eux, les plongeurs ont emporté avec eux des morceaux de corail et les bars de plage y ont déversé leurs eaux usées.

En juin 2018, les autorités thaïlandaises ont décidé de fermer cette plage au public, afin que la nature puisse reprendre son souffle. Après deux ans, à partir de juin 2021, les visiteurs pourront à nouveau profiter de cette baie exceptionnelle. La beauté naturelle de l'endroit a été endommagée et nécessite de plus de temps que prévu pour se rétablir. Pas étonnant, quand on sait qu'à un moment donné, 80 % des récifs coralliens ont été détruits. Notez qu'à sa réouverture prévue en 2021, seules 1.200 personnes chaque jour et au maximum seront admises sur ce site.