A travers les grands espaces norvégiens, le vent et la pluie font partie intégrante du voyage. Besseggen est une arête rocheuse située dans le massif de Jotunheimen. Elle sépare les lacs de Gjende et Bessvatnet, culminant à 1.383 m et se prolongeant à l'est vers la montagne de Veslfjellet. Une très belle randonnée de 13 km permet de se retrouver face à ce tableau magnifique.
...

A travers les grands espaces norvégiens, le vent et la pluie font partie intégrante du voyage. Besseggen est une arête rocheuse située dans le massif de Jotunheimen. Elle sépare les lacs de Gjende et Bessvatnet, culminant à 1.383 m et se prolongeant à l'est vers la montagne de Veslfjellet. Une très belle randonnée de 13 km permet de se retrouver face à ce tableau magnifique. Dans le parc national de Dovrefjell-Sunndalsfjella, on croise inévitablement ces boeufs musqués paissant dans un décor somptueux. Mammifères rescapés de l'ère glaciaire et souffrant aujourd'hui du réchauffement climatique, ces colosses de la toundra recherchent les plateaux glacés et y survivent notamment grâce à leur épaisse toison laineuse. Les enivrantes Lofoten forment un archipel qui s'étire le long de la côte, à 200 km au nord du cercle polaire arctique. Un paysage tourmenté d'îles et de presqu'îles dominées par des à-pics rocheux. Une image emblématique de la Norvège. Sur l'île de Moskenesøya, l'ascension de Reinebringen permet d'admirer un impressionnant panorama sur le village de Reine et son fjord. Une photo prise vers minuit, en plein milieu d'un mois d'août qui offre des couleurs sublimes. Au nord des Lofoten, l'archipel des Vesterålen fait face à l'océan Atlantique. Une région riche en contrastes: plages de sable blanc, espaces verdoyants et sommets escarpés sortant de la mer... L'île d'Andøya règne tout au nord de l'archipel des Vesterålen. Son phare daté de 1859 attire quelques voyageurs. Mais le lieu est surtout connu comme le point de départ d'excursions pour observer les baleines, qui aiment nager dans les parages en raison d'eaux riches en nutriments. Comme une envie de s'échapper de tout. Après une traversée mouvementée en ferry, on atteint Senja, deuxième île de Norvège par sa superficie. Un lieu aux paysages fabuleux qui, entre mer et montagne, sont baignés de contrastes. Ses montagnes spectaculaires semblent littéralement plonger dans la mer. La partie sud est ornée de reliefs moins élevés et de bois de pins; c'est ici que se trouve le parc national d'Ånderdalen. Une maison abandonnée au coeur des Alpes de Lyngen. Un symbole éloquent de ce pays aujourd'hui déserté de ses nombreux touristes. On est ici au milieu d'une chaîne montagneuse arctique de 90 km de longueur. Glaciers géants, vallées richement boisées et étroits bras de fjords forment un paysage toujours aussi captivant... Seule mais connectée au monde, au vivant. Le cap Nord se dévoile prudemment. Les nuages vont et viennent, comme si la terre refusait de se laisser découvrir. Une falaise de 307 mètres de hauteur domine ici les océans Atlantique et Arctique qui marquent son extrémité. Comme sur le reste de l'île de Magerøya, le paysage est composé de toundra, vierge d'arbres. Le soleil de minuit est visible du 13 mai au 29 juillet. Du 18 novembre au 23 janvier, le soleil ne se lève pas: c'est la nuit polaire, qui n'émet qu'une lueur blafarde durant quelques heures...