En images : Les endroits les plus fascinants de Pologne

Auschwitz, Birkenau © iStock

Une visite à ce lieu historique s'impose à tous ceux qui veulent développer une vision de l'avenir, car ceux qui oublient le passé, sont condamnés à le revivre plus tard.

Auschwitz © iStock

Seuls quelques rares personnes ont eu la "chance" de faire des travaux forcés dans les usines proches. Les autres ont été assassinés dès leur arrivée au camp.

La réserve de Bialowieza © iStock

La forêt primaire de Bialowieza est la plus authentique d'Europe: bois démésurés, lacs, champs labourés au cheval de trait, hameaux de paysans nostalgiques et maisonnettes en bois.

La réserve de Bialowieza © iStock

Le parc national de la Biebrza © iStock

Le parc national de la Biebrza est une énorme zone marécageuse. Couvrant une surface de 59.223 hectares, c'est le plus grand parc national de Pologne.

Le parc national de la Biebrza © iStock

Le parc national de la Biebrza © iStock

La Biebrza offre un paysage rural varié parsemé de villages en bois pittoresques où les cigognes nichent sur les toits et où vit une multitude d'espèces d'oiseaux différentes.

Le parc national de Bieszczady © iStock

Le parc national de Bieszczady © iStock

Czestochowa © iStock

Czestochowa, surnommée la capitale spirituelle de Pologne, est un lieu de pèlerinage important, le monastère baroque des Pères Paulins abritant la Vierge noire de Czestochowa.

Czestochowa © iStock

Chaque année, la ville attire environ cinq millions de croyants. Pour les catholiques, la ville est pratiquement aussi importante que Lourdes et Fatima.

Gdansk © iStock

Considérée par certains comme la plus belle ville de Pologne, Gdansk possède le plus grand port du pays et rappelle un peu Amsterdam. Tout comme Varsovie, Gdansk a fort souffert de la Seconde Guerre mondiale, mais la vieille ville a été magnifiquement restaurée.

Gdansk © iStock

La ville a fait la une de l'actualité quand Lech Walesa y a fondé le syndicat Solidarnocs dans les années 80 et organisé des grèves dans le port contre le régime communiste. Les chantiers navals attirent toujours beaucoup de visiteurs.

Gdansk © iStock

L'église Sainte-Marie, la plus grande de Pologne, est également très visitée. Elle est célèbre pour sa magnifique horloge médiévale.

Gdansk © iStock

Jaskinia Niedzwiedzia (caverne aux ours) à Kletno © iStock

Dans cette grotte d'une longueur de deux kilomètres on a retrouvé beaucoup de restes d'ours des cavernes, mais aussi de lions des cavernes, de loups et d'hyènes. La grotte abrite aussi de magnifiques stalactites, stalagmites et de petites cascades.

L'église de la paix de Jawor © iStock

Tout comme l'église de Swidnica, l'église de la paix de Jawor fait partie du patrimoine mondial de l'Unesco. Ce sont les plus grands bâtiments religieux en bois d'Europe.

L'église de la paix de Jawor © iStock

Les églises ont été dessinées par l'architecte Albrecht von Sabisch et existent depuis le 17e siècle alors qu'elles sont fabriquées en bois et en argile.

Le parc national de Karkonosze (Mont des Géants) © iStock

Ce parc abrite une grande partie du massif des Sudètes. il se caractérise par ses formations rocheuses, ses lacs et différentes espèces de forêts. Le pic le plus élevé culmine à 1603 mètres.

Le parc national de Karkonosze © iStock

Le parc national de Karkonosze est situé au sud de la Pologne sur la frontière tchèque.

Le château du Wawel à Cracovie © iStock

Dès le 11e siècle, ce château a abrité la famille royale polonaise. Situé à 25 mètres au-dessus de la rivière, le château de style Renaissance surplombe la ville. Les monarques polonais étaient couronnés et enterrés dans la cathérale adjacente.

Le château du Wawel à Cracovie © iStock

La tour de Sigismond abrite la plus grande horloge de Pologne. La tour offre une vue magnifique sur Cracovie et les Carpathes. En descendant la colline, on tombe sur la grotte du dragon dont la légende affirme que le roi Krakus l'aurait tué avant de fonder la cité.

Le Rynek à Cracovie © iStock

Cette place constitue le centre de Cracovie. C'est un lieu de rencontre pour les habitants de Cracovie qui en été s'y amusent jusqu'au bout de la nuit.

La Sukiennice (la Halle aux Draps) à Cracovie © iStock

Construite au 16e siècle par des architectes italiens, la Sukiennice domine toujours la Place du Marché.

La Sukiennice (la Halle aux Draps) à Cracovie © iStock

L'église de Mariacki à Cracovie © iStock

Construite à différentes périodes, l'église possède deux tours de hauteur inégale.

L'église de Mariacki à Cracovie © iStock

Planty à Cracovie © iStock

La vieille ville de Cracovie est entourée d'une ceinture verte jalonnée d'arbres et de fontaines. Au nord, on trouve des restes des anciennes enceintes de la ville ainsi que le bastion de Barbakane construit en 1499 en style arabe. La Florianska, une porte d'entrée de la ville, a également été conservée.

Kazimierz à Cracovie © iStock

L'empereur Kazimierz III a fondé ce quartier en l'an 1335. Tous les juifs devaient aller y habiter. En 1940, les nazis ont transformé Kazimierz en l'un des plus grands ghettos de Pologne. Pratiquement aucun habitant n'a survécu à la guerre.

Kazimierz à Cracovie © iStock

Le château de Ksiaz près de Walbrzych © iStock

Ce château énorme surplombe sa région. Initialement construit en style gothique, il a été transformé en résidence baroque au 17e siècle par la famille Hochberg, l'une des familles les plus fortunées de Pologne. On le surnomme parfois le Versailles de Silésie.

Le château de Ksiaz près de Walbrzych © iStock

Fortement endommagé pendant la Seconde Guerre mondiale, le château a retrouvé sa splendeur d'antan.

Kudowa-Zdroj © iStock

Célèbre pour ses eaux bienfaisantes depuis le 16e siècle, Kudowa-Zdroj est une des plus anciennes villes d'eau d'Europe. Les 8 sources minérales et le climat doux de montagne sont ses atouts principaux, mais le paysage pittoresque, la faune et la flore merveilleuses, les sentiers de promenade et les belles formations rocheuses contribuent à son action bienfaisante.

Kudowa-Zdroj © iStock

La forteresse de Marienbourg (Malbork) © iStock

Construit sur les rives de la Vistule, cette forteresse du 14e siècle est un des plus grands châteaux médiévaux d'Europe. Marienbourg appartenait aux chevaliers teutoniques.

La forteresse de Marienbourg (Malbork) © iStock

La forteresse de Marienbourg figure sur le Patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 1997.

La Mazurie © iStock

L'Est de la Pologne est très vert. La région est couverte de bois, de prés, de champs et même de tapis de coquelicots.

Les lacs de Mazurie © iStock

Les rivières et les canaux, les 1600 lacs et étangs, les forêts ou les cygnes qui flottent sur l'eau: vous trouverez tout cela en Mazurie.

Les lacs de Mazurie © iStock

Le château de Niedzica au bord de la rivière Dunajec © iStock

Construit au 14e siècle, le château de Niedzica surplombe le lac artificiel formée par le Dunajec. Le château abrite un musée sur l'histoire et la culture de la région.

Le Dunajec traverse la chaîne de montagnes des Piénines © iStock

Le parc national de Slowinski © iStock

Situé au nord de la Pologne à la côte baltique, ce parc national est célèbre pour ses dunes de sable mobiles dont certaines culminent à une hauteur de 40 mètres. Les oiseaux affectionnent les petits lacs qui se nichent entre les dunes.

Le parc national de Slowinski © iStock

Sopot © iStock

Aujourd'hui, Sopot est une station balnéaire tendance et animée. À la fin du 19e siècle et au début du 20e, elle attirait les aristocrates de toute l'Europe. Sopot doit son architecture fin de siècle à cette époque.

Sopot © iStock

Gdynia © iStock

Moins flamboyante que Sopot et Gdansk, Gdynia propose un nombre élevé d'événements et d'attractions culturelles tels que le Polish Film Festival au septembre. La ville possède aussi une promenade de deux kilomètres de long.

L'église de paix Swidnica © iStock

Les murs et les plafonds sont ornés de sculptures en bois et de peintures de scènes bibliques.

Le parc national des Tatras © iStock

Les plus hautes montagnes de Pologne sont situées dans le parc national des Tatras. Cette région alpine intacte située sur la frontière slovène abrite des ours bruns, des chamois, des aigles, des lynx et des marmottes.

Le parc national des Tatras © iStock

Le parc national des Tatras © iStock

Le parc national des Tatras © iStock

Torun © iStock

Fondé par les Teutoniques, le centre historique de Torun, qui est aussi la ville natale de Copernic, fait partie du Patrimoine mondial de l'Unesco.

Torun © iStock

Vieille de plusieurs siècles, cette petite ville étudiante est située sur les bords de la Vistule.

Varsovie © iStock

À l'ère du communisme, la capitale polonaise avait la réputation d'être une ville sombre. Rien n'est moins vrai: Varsovie possède un beau centre historique et un grand nombre de parcs agréables.

Varsovie © iStock

La majeure partie de Varsovie a été détruite pendant la Seconde Guerre mondiale, mais dans les années cinquante les Polonais ont reconstruit la ville selon les anciens plans.

Varsovie © iStock

Le Parc Lazienki à Varsovie © iStock

La ville abrite beaucoup de jolis parcs, dont le parc Lazienki. À l'entrée du parc, le visiteur est accueilli par une statue à l'effigie du compositeur polonais Frédéric Chopin.

Le Parc Lazienki à Varsovie © iStock

Le parc abrite un palais situé sur une île, un musée Chopin ainsi qu'un musée d'art moderne et de théâtre.

Le Parc Lazienki à Varsovie © iStock

Le Palais de la Culture et de la Science à Varsovie © iStock

Construit à l'époque de Staline, ce gratte-ciel de 227 mètres de haut en style communistes est détesté par beaucoup de Polonais.

Le musée juif de Varsovie © iStock

Le musée juif est situé sur les lieux de l'ancien ghetto juif, tout près du célèbre Monument aux héros du ghetto. Le musée évoque évidemment l'holocauste, mais aussi mille ans d'histoire judéo-polonaise.

Le musée juif de Varsovie © iStock

Le musée juif de Varsovie © iStock

Le musée a été conçu par l'architecte finlandais Rainer Mahlamäki.

Le Palais de Wilanow à Varsovie © iStock

Construit entre 1677 et 1696 en style baroque, c'est un des rares bâtiments à être sorti intact de la Seconde Guerre mondiale.

Le Palais de Wilanow à Varsovie © iStock

Aujourd'hui, le Palais a été transformé en musée.

Le musée de l'insurrection de Varsovie © iStock

Ce musée raconte le calvaire de la capitale polonaise pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les mines de sel de Wieliczka © iStock

Depuis le 15e siècle, les touristes viennent explorer les sculptures de sel, un lac souterrain et des outils situés à une profondeur de 65 à 300 mètres. Magnifiquement éclairée, la chapelle constitue le point d'orgue de la visite.

Les mines de sel de Wieliczka © iStock

Il y a moyen de faire une visite guidée de 3,5 kilomètres dans le complexe gigantesque de milliers de pièces et de 300 kilomètres de tunnels. Mieux vaut donc ne pas perdre le groupe de vue.

Les mines de sel de Wieliczka © iStock

Rynek (Place du Marché) de Wroclaw © iStock

Wroclaw a été construit en forme d'échiquier et cette place en forme le centre animé. Entourée de bâtiments historiques très colorés, c'est une des plus grandes Places du Marché de Pologne (3,7 hectares).

Rynek (Place du Marché) de Wroclaw © iStock

L'hôtel de ville (Ratusz) de Wroc?aw © iStock

À l'origine, l'hôtel de ville n'était qu'un simple bâtiment d'un seul étage, mais il a été agrandi en plusieurs étapes entre 1290 et le début du 17e siècle, devenant l'un des plus beaux hôtels de ville d'Europe. De style gothique, l'hôtel de ville a subi l'influence de plusieurs pays. À l'époque, Wroclaw était un centre de commerce important et l'hôtel de ville reflète cette fonction.

L'université de Wroc?aw © iStock

C'est l'une des plus anciennes universités d'Europe et après Cracovie la plus ancienne de Pologne. Sa fondation remonte à 1702 même si les premiers plans datent de 1505. L'université possède un amphithéâtre (Aula Leopoldinum) de style baroque avec des statues et des peintures uniques.

L'ile de sable de Wroclaw © iStock

Située au nord-est de la ville, cette île abrite une série de bâtiments historiques. Le monument principal est l'église Sainte-Marie-sur-le-Sable du 14e siècle. L'intérieur de l'église, baroque à l'origine, a été complètement détruit durant la Seconde Guerre mondiale.

L'Ostrow Tumski (l'île de la cathédrale) à Varsovie © iStock

L'Ostrow Tumski (le Berceau de Wroclaw) est relié à l'île de sable par deux ponts peints. L'île abrite pas moins de cinq églises.

Les principales sont la cathédrale de Saint-Jean-Baptiste du 12e siècle, l'église Saint-Martin et l'église de la Sainte-Croix.

Le musée national de Wroclaw © iStock

Situé sur les rives de l'Oder, le musée national a été construit en style Renaissance du Nord entre 1883 et 1886. Initialement conçu comme bâtiment de gouvernement, il abrite de l'art silésien depuis 1948 ainsi que les oeuvres de célèbres peintres polonais tels que Jan Matejko, Jacek Malczewski et Witkacy.

Zelazowa Wola © iStock

Les amateurs de musique classique ne doivent pas manquer Zelazowa Wola, le village natal pittoresque de Frédéric Chopin situé à 60 kilomètres de Varsovie. Le manoir de la famille Chopin est accessible au public et en été les jardins accueillent les concerts de pianistes célèbres du monde entier.