Capitale de la Thuringe, Erfurt n'est pas seulement la plus grande ville de la région (elle compte 210 000 habitants), elle est également la plus ancienne. Les plus vieux quartiers datent de 742 et comparée aux autres villes allemandes, Erfurt a été assez épargnée par la Seconde Guerre mondiale. Par conséquent, les bâtiments vieux de 900 ans du centre historique sont pratiquement intacts.

Au Moyen-Âge, Erfurt était une importante ville commerçante. En effet, elle se situait au carrefour de deux routes marchandes : la Via Regia et la Nürnberg Geleitstrasse. L'une des attractions les plus attrayantes de la ville reste le Krämerbrücke (le pont du marchand). Il s'agit du plus long pont habité en Europe.

Krämerbrücke (pont des marchands) © Thuringer Tourismus

Construit dès 1325, le pont fait 120 mètres de long. Au départ, le pont disposait d'assez de place pour 62 maisons mais plus tard, on en a construit seulement 32. Sur chaque côté du pont se trouve une église dont une est encore debout : la Ägidienkirche. N'hésitez pas à explorer les maisons. Elles renferment des galeries et des magasins où vous pourrez acheter des céramiques peintes à la main, du tissu thuringien, de la verrerie, des bijoux, des boiseries et du vin.

Krämerbrücke (pont des marchands) © Thuringer Tourismus

Depuis 1392, Erfurt abrite une université, l'une des plus vieilles du pays. Martin Luther y a étudié la philosophie.

Martin Luther entretient une relation particulière avec Erfurt. Il n'y est certes pas né, mais c'est en route vers Erfurt, qu'il décide de devenir moine. Une décision qui bouleversera le monde religieux. Le trajet entre la maison de ses parents et l'université d'Erfurt est long. En chemin, il subit un orage violent. Il promet à Dieu d'entrer en religion s'il n'est pas frappé par la foudre. Il tient sa promesse et devient moine au monastère augustinien de Erfurt. En 1507, il est ordonné prêtre au 'Dom St. Marien auf dem Domberg', le monument principal d'Erfurt.

La 'Dom St. Marien auf dem Domberg', Cathédrale d'Erfurt © Thuringer Tourismus

L'histoire de lacathédrale d'Erfurt est trèsancienne. Les traces plus anciennes de l'édifice remontent à 752, lorsque Boniface de Mayence a ordonné la construction d'une église. Au cours des années, elle a été rénovée et agrandie. Le résultat est phénoménal : un mélange sublime entre architecture romane tardive, haut gothique et gothique tardif.

Fenêtres gothiques dans la Cathédrale d'Erfurt © Thuringer Tourismus

L'intérieur de la cathédrale renferme également de nombreuses oeuvres d'art objets magnifiques et uniques. Elle compte quinze vitraux gothiques, réalisés entre 1370 et 1420 qui sont presque tous dans leur état original. Haut de 16,5 mètres et large de 13 mètres, l'autel gothique décoré à outrance est immanquable.

L'autel baroque © Thuringer Tourismus

Mais la star de la cathédrale reste la cloche Maria Gloriosa. Célèbre dans le monde, Gloriosa fait deux mètres de haut et pèse plus de 1200 kilos, ce qui en fait l'une des plus grosses cloches d'Europe.

C'est en 1497 que le Néerlandais Geert Van Wou a fabriqué la cloche. C'est l'un des paroxysmes de la fonderie d'art en Europe. La cloche retentit seulement huit fois par an et s'entend même jusqu'à l'extérieur de la ville.

Gloriosa © Thuringer Tourismus

Sur la même colline que la cathédrale, vous pouvez admirer l'église Saint-Sévère , une église-halle gothique datant du 12ème siècle. Ces deux bâtiments religieux connus ne sont pas les seuls de la ville. Erfurt compte une cinquantaine d'églises et de monastères. La ville a même été baptisée "la Rome du Nord".

Les plafonds particuliers de l'église Saint-Sévère © Wikicommons

Le Couvent des Augustins d'Erfurt fait partie des nombreux édifices religieux importants. Construit en 1300, il est surtout connu pour avoir abrité Martin Luther, devenu moine en 1505. Le couvent commémore son habitant célèbre grâce à l'exposition permanente "Bibel-Kloster-Luther". Une partie de l'exposition se tient dans la cellule où Luther passait ses journées. Les pèlerins peuvent passer la nuit dans le couvent.

Le Couvent des Augustiniens © Thuringer Tourismus
Tomas Babovic au Couvent des Augustiniens © Thuringer Tourismus

Les chrétiens ne sont pas les seuls à avoir marqué leur présence à Erfurt. Avant la Seconde Guerre mondiale, la ville abritait une communauté animée de juifs. Erfurt est l'une des rares villes allemandes à disposer d'une synagogue datant du Moyen-Âge. La Alte Synagoge an der Waagegasse est d'ailleurs la plus vieille synagogue d'Europe encore debout. La plus vieille partie de l'édifice existe depuis 1100.

Mikwe © Thuringer Tourismus

En 2007, on a trouvé un mikwe (baignoire rituelle juive) près de la synagogue. Cette baignoire a été intégrée au musée installé dans la synagogue.

Ne manquez pas le caveau du musée "Erfurter Schatz". Datant du treizième/quatorzième siècle, ce trésor gothique et unique a été découvert en 1998. Il contient 1341 pièces de monnaies en argent, 14 lingots en argent, 700 objets de ferronnerie en or et en argent et une alliance juive dont il n'existe que deux autres exemplaires dans le monde.

Erfurter Schatz © Thuringer Tourismus
Alliance juive © Thuringer Tourisme
Intérieur de la synagogue © Thuringer Tourisme