Le petit parking de la route de Véhir a du caractère. Installé le long d'un ru fleuri quasi à sec et d'un pont de la très fréquentée Route Charlemagne, il constitue le point de départ idéal de notre promenade au fil de l'art. La première étape se situe au Moulin de Biron. Fin de l'été oblige, la vieille grange en acier qui jouxte la ferme dispose de quelques ballots de paille de réserve. De l'autre côté de la voie, un bouc au poil long mi-noir mi-blanc broute tranquillement son terrain accidenté. Au milieu de ce cadre rural enchanteur, trône fièrement Light from the Forest, une étoile constituée de branches qui s'échappent du noyau central tels des rayons pointant dans toutes les directions. Pourtant rôdé après avoir déjà réalisé cette même oeuvre en bambou, l'artiste autrichien Beni Altmüller confesse s'être solidement épuisé au contact de ces lourds branchages de frêne parfois longs de plusieurs mètres. Le résultat figure parmi les must-see des 42 oeuvres de Sentiers d'art, ce projet mené par la maison du tourisme Condroz-Famenne. Il tire son inspiration d'un parcours artistique préexistant autour du village de Gesves. Entre 2017 et 2019, les communes de Ciney, Hamois, Ohey, Havelange, Somme-Leuze et donc Gesves ont ainsi fait appel à des artistes belges et européens pour embellir un itinéraire final de 142 kilomètres. "C'est une exposition à ciel ouvert, illustre Maureen Dervaux, responsable du projet. On voulait créer une expérience qui n'existe nulle part ailleurs en mettant en avant notre territoire grâce à la nature et à la culture." Une fois imprégné de la Lumière de la forêt, le promeneur tourne ...