Morbihan

Cette décision en vigueur depuis dimanche soir fait suite à l'identification de 54 cas dans la ville touristique, selon les services de l'Etat français dans le département du Morbihan. "54 cas sont à ce jour identifiés, constituant un cluster sanitaire à risque de fort potentiel de transmission. Les investigations des contacts à risque autour de ces nouveaux cas se poursuivent", souligne la préfecture.

Les plages, parcs et jardins publics de la ville sont désormais fermés de 19H00 GMT à 05H00 GMT.

"Ces 54 cas confirmés représentent un public jeune ayant participé à des rassemblements privés ou bien dans des établissements types bars avec de très nombreuses interactions sociales", indique la préfecture, pointant un "relâchement préjudiciable dans les comportements".

La maire de la ville voisine de Saint-Pierre Quiberon a également pris un arrêté similaire.

Dès jeudi, le port du masque avait été rendu obligatoire sur les marchés de plein air et "sur les axes très fortement fréquentés par la population", rappelle la préfecture.

Getty
© Getty

Côtes d'Armor

La semaine passée, le maire du très touristique Mont-Saint-Michel (Ouest) avait rendu obligatoire le port du masque de 10H00 à 18H00 jusqu'au 30 septembre.

Pas de Calais

Par ailleurs, la ville du Touquet-Paris-Plage a rendu obligatoire lundi le port du masque dans le centre-ville à compter de samedi et durant tout le mois d'août. "La fréquentation est telle que cela se justifie parfaitement bien", a expliqué le maire Daniel Fasquelle lors du conseil municipal, justifiant le délai par le temps nécessaire à la mise en place pratique de la mesure.

Le port du masque était déjà obligatoire sur le marché depuis la semaine dernière et "fortement conseillé" dans le coeur de ville.

Somme

Dès vendredi, la mairie d'Abbeville, à environ 50 km du Touquet, avait rendu immédiatement "obligatoire le port du masque en extérieur lors de grands rassemblements" pour les personnes de plus de 11 ans.

Samedi, le ministre français de la Santé Olivier Véran avait appelé à la "vigilance" des jeunes quant au respect des mesures barrières.

En raison de l'incertitude liée à la situation sanitaire et de la fermeture de nombreuses frontières, beaucoup de Français ont préféré passer leurs vacances d'été dans le pays. La circulation du virus, comme dans plusieurs pays européens, est en "nette augmentation" en France avec plus de 1.000 nouveaux cas par jour, selon les autorités sanitaires.

Le gouvernement a par ailleurs recommandé aux entreprises de constituer un stock préventif de masques de protection de 10 semaines, pour faire face à une résurgence de l'épidémie, qui a fait près de 31.000 morts en France.

MorbihanCette décision en vigueur depuis dimanche soir fait suite à l'identification de 54 cas dans la ville touristique, selon les services de l'Etat français dans le département du Morbihan. "54 cas sont à ce jour identifiés, constituant un cluster sanitaire à risque de fort potentiel de transmission. Les investigations des contacts à risque autour de ces nouveaux cas se poursuivent", souligne la préfecture. Les plages, parcs et jardins publics de la ville sont désormais fermés de 19H00 GMT à 05H00 GMT. "Ces 54 cas confirmés représentent un public jeune ayant participé à des rassemblements privés ou bien dans des établissements types bars avec de très nombreuses interactions sociales", indique la préfecture, pointant un "relâchement préjudiciable dans les comportements".La maire de la ville voisine de Saint-Pierre Quiberon a également pris un arrêté similaire.Dès jeudi, le port du masque avait été rendu obligatoire sur les marchés de plein air et "sur les axes très fortement fréquentés par la population", rappelle la préfecture. Côtes d'Armor La semaine passée, le maire du très touristique Mont-Saint-Michel (Ouest) avait rendu obligatoire le port du masque de 10H00 à 18H00 jusqu'au 30 septembre.Pas de CalaisPar ailleurs, la ville du Touquet-Paris-Plage a rendu obligatoire lundi le port du masque dans le centre-ville à compter de samedi et durant tout le mois d'août. "La fréquentation est telle que cela se justifie parfaitement bien", a expliqué le maire Daniel Fasquelle lors du conseil municipal, justifiant le délai par le temps nécessaire à la mise en place pratique de la mesure.Le port du masque était déjà obligatoire sur le marché depuis la semaine dernière et "fortement conseillé" dans le coeur de ville.SommeDès vendredi, la mairie d'Abbeville, à environ 50 km du Touquet, avait rendu immédiatement "obligatoire le port du masque en extérieur lors de grands rassemblements" pour les personnes de plus de 11 ans.Samedi, le ministre français de la Santé Olivier Véran avait appelé à la "vigilance" des jeunes quant au respect des mesures barrières.En raison de l'incertitude liée à la situation sanitaire et de la fermeture de nombreuses frontières, beaucoup de Français ont préféré passer leurs vacances d'été dans le pays. La circulation du virus, comme dans plusieurs pays européens, est en "nette augmentation" en France avec plus de 1.000 nouveaux cas par jour, selon les autorités sanitaires. Le gouvernement a par ailleurs recommandé aux entreprises de constituer un stock préventif de masques de protection de 10 semaines, pour faire face à une résurgence de l'épidémie, qui a fait près de 31.000 morts en France.