La ville de Gotha est très ancienne. Elle est mentionnée pour la première fois en 775 dans un document rédigé par Charlemagne. Pendant des années, la ville était en concurrence avec Weimar, située à peine à 15 kilomètres. Weimar s'est développée en un centre culturel de la région tandis que Gotha s'est tourné vers les sciences naturelles. Le musée des sciences naturelles et l'Observatoire de Seeberg témoignent entre autres de cette relation avec les sciences.

© Andreas Weise Thuringer Tourismus GmbH

Entre 1640 et 1825, Gotha était la ville de résidence du Duché de Saxe-Gotha-Altenbourg. À partir de 1825, il fait place au duché de la Saxe-Cobourg et Gotha. À l'indépendance de Belgique, Léopold de Saxe-Cobourg Gotha s'est rendu dans notre pays pour être couronné Roi Léopold Ier.

© Thuringer Tourismus GmbH

Aujourd'hui, Gotha est surtout célèbre pour le château de Friedenstein, un palais sublime construit dans le style baroque. Il a été construit entre 1643 et 1656 à la demande d'Ernest Ier, duc de Saxe-Gotha. D'une superficie de 140 mètres sur 110 mètres, l'imposant édifice domine toute la ville.

© CMRUdo Bernhart

Tandis que l'extérieur affiche une structure sobre, solide et symétrique, l'intérieur offre un magnifique contraste avec ses salles richement décorées. Freidenstein est complété par de magnifiques jardins aménagés. Il s'agit de l'un des plus vieux jardins à l'anglaise d'Allemagne.

© Thuringer Tourismus GmbH
© Thuringer Tourismus GmbH
© CMRUdo Bernhart
© Thuringer Tourismus GmbH
© CMRUdo Bernhart

Le théâtre Ekhof situé à l'intérieur du château vaut le détour. C'est le plus vieux théâtre baroque du monde. Vieux de plusieurs siècles, le mécanisme de la scène fonctionne toujours et est ramené à la vie chaque année en juillet et en août.

Le musée abrite plusieurs musées : le Schlossmuseum, dédié au château, le Historisches Museum, le Museum der Natur, le théâtre Ekhof, le parc, l'Orangerie et la SchlossKirche, l'église du château.

© Stiftung Schloss Friedenstein Gotha Lutz Ebh